Bien-être et santéfeatured

Lamier blanc : une plante pleine de vertus, elle vous attend !

Le lamier blanc, ou ortie blanche, est une plante très commune dont les propriétés médicinales sont parfois ignorées. Souvent recommandé pour lutter contre les douleurs de la féminité et les problèmes associés, il est également efficace contre les ballonnements, les inflammations de la peau, les hémorroïdes et bien plus encore !

Facile à trouver et simple d’utilisation, le lamier blanc a toutes les qualités pour devenir un indispensable de votre pharmacie ! Découvrez cette plante à travers un point de vue médicinal.

A quoi ressemble le lamier blanc ?

Comme ses surnoms l’indiquent (ortie blanche ou ortie morte), le lamier blanc ressemble à l’ortie. Cependant, il ne fait pas du tout parti de la même famille, et n’est pas urticant. Ouf !

Appartenant à la famille des lamiacées (labiées), le lamier blanc possède des feuilles triangulaires dentelées, comme les orties. Mais il s’identifie grâce à ses fleurs blanches en forme de casque ou gueule de fauve (en grec, lamïos = gosier). La tige de la plante possède une section carrée, et peut atteindre 50 cm à 1 m de hauteur. Du printemps à l’automne, le délicieux parfum de ces fleurs attirent les insectes et tout particulièrement les bourdons.

Où trouver le lamier blanc ?

Plante vivace herbacée, vous n’aurez pas de difficulté à la dénichée le long des chemins, clairières et bords de route. Adepte des terres riches, vous pourrez également la rencontrer dans les jardins, notamment près des composts.

Une plante aux vertus médicinales
Une plante aux vertus médicinales

Le lamier blanc : un vrai « médicament »

Pour un usage interne, le lamier blanc est particulièrement efficace contre les rétentions d’urine, les surcharges en toxines, les hémorroïdes, les diarrhées & les ballonnements, l’asthme & les bronchites, et autres troubles du système digestif ou respiratoire.

En effet, cette fascinante plante possède des propriétés expectorantes, diurétiques, toniques, astringentes, antivirales et antioxydantes ! Utilisé depuis le Moyen-âge, le lamier blanc est ainsi devenu l’un des meilleurs médicaments contre la goutte.

Pour un usage externe, le lamier blanc saura également vous séduire… en effet, il est très utilisé dans les produits rafraîchissants et clarifiant la peau. Son action est aussi prouvée pour lutter contre l’excès de sébum du cuir chevelu. De plus, il agit contre les inflammations des muqueuses & les démangeaisons, ou les varices.

Stop aux règles douloureuses et aux pertes blanches !

Chères lectrices, nous avons une bonne nouvelle pour vous : le lamier blanc est célèbre pour son action contre les douleurs des menstruations, leur abondance ou leur irrégularité. Il est également très recommandé en cas de perte blanche abondantes, et prévient les infections vaginales. Ainsi, n’hésitez pas à prendre un bain agrémenté d’une décoction de lamier blanc pour prendre soin de votre féminité !

Un plus pour une bonne vision !

Utilisée comme collyre, les infusions de lamier blanc soulagent le larmoiement ; par exemple, en cas de grippe. Sa consommation agit également pour améliorer la vision.



Une véritable plante médicinale
Une véritable plante médicinale

Comment utiliser le lamier blanc ?

Selon le maux que vous souhaitez soigner, il existe de nombreuses façons de consommer le lamier blanc :

  • Infusions
  • Décoction
  • Lotion
  • Shampoing
  • Gélules
  • Poudres
  • Teintures mères

Pour une infusion maison réussie

Dans l’idéal, utilisez la plante fraîche. Mais pour une utilisation toute l’année, vous pouvez faire sécher les fleurs de lamier blanc en les suspendant dans un endroit sec et ventilé.

Ensuite, prenez 4 tiges fleuries (ou l’équivalent de deux cuillères à café de sommités fleuris) et laissez-les infuser dans une eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrez, et dégustez une tasse de votre tisane 3 à 4 fois par jour pour une cure efficace.

D’autres plantes peuvent être ajoutées à l’infusion afin d’en décupler les effets. Ainsi, le lamier blanc peut s’associer avec le cassis contre l’excès d’acide urique, ou le bambou contre les rhumatismes.

Les contre-indications à sa consommation

Attention à  ne pas utiliser le lamier blanc pour les enfants de moins de 2 ans et toutes personnes sous traitement de désintoxication éthylique.

Ses fleurs blanches
Ses fleurs blanches

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter ces articles :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer