Bien-être et santé

Le Kudzu, un élément phare de la médecine traditionnelle chinoise

Les bienfaits et atouts de cette plante

Que se soit dans votre cuisine ou dans votre pharmacie, le kudzu est une plante qui peut vous rendre bien des services, a découvrir !

Description de la plante de kudzu

Très peu connue dans nos contrées, le kudzu est pourtant un élément phare de la médecine traditionnelle chinoise. Aussi appelé vigne japonaise, kuzu ou encore Pueraria montana, c’est une plante de la famille des Fabacées qui provient des pays d’extrême Orient.

Le saviez-vous ? En japonais, « kuzu » signifie « vigne ».

Il s’agit d’une plante invasive et grimpante qui se développe très bien dans les climats tropicaux chauds. Ses tiges sont de véritables couvre-sols et ont la capacité de grimper sur les arbres. La plante peut mesurer de 20 à 30 mètres de haut. Quant à ses racines, elles peuvent mesurer jusqu’à 2m de long, avoir un diamètre de 20cm et peser jusqu’à 180kg.

Lorsqu’il est en fleurs, celles-ci sont regroupées en élégantes grappes de couleur bleu/ violet.

Bon à savoir : cette plante a été très utilisée à la fin du 19ème siècle dans le sud des États-Unis. Elle servait à lutter contre l’érosion des sols (dû à la culture du coton) et à l’alimentation des animaux. Mais son développement trop rapide en a fait une plante invasive !

 

kudzu

Kudzu : une plante bien connue en Orient

Plante millénaire, elle était déjà utilisée en Chine dès le 3ème siècle avant Jésus Christ. La médecine chinoise traditionnelle l’utilisait pour soulager les diarrhées, la fièvre et les vomissements.

Et quelques siècles plus tard, le kudzu trouva un autre usage populaire et fut utilisé comme remède contre la fameuse « gueule de bois ».



kudzu

Alors que les Chinois s’en servent pour se soigner, les Japonnais l’utilisent pour cuisiner.

Ainsi, les jeunes feuilles sont mangées en salade, les fleurs frites en beignets, et les racines réduites en poudre pour épaissir les plats. Tout est bon dans cette plante !

Quels sont les bienfaits du kudzu ?

Il recèle de nombreuses vertus pour la santé. C’est dans ses racines que l’on retrouve les principales substances actives de la plante.

Cette plante a un impact sur le système nerveux et les neurotransmetteurs, protège le cœur, a des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et antimicrobiennes.

La plante aiderait au sevrage de certaines substances addictives selon des études menées aux États-Unis. La consommer réduirait notamment l’envie de fumer et de boire de l’alcool.

Elle a également des effets prometteurs dans le domaine des maladies cardiovasculaires.

Elle permettrait aussi de diminuer le mauvais cholestérol, d’améliorer la dilatation de l’artère brachiale, de réduire les symptômes liés à l’hypertension, de réguler la glycémie, de soulager les problèmes digestifs et les maux de tête ou migraines, et enfin de stimuler la fonction cardiovasculaire.

Dernier atout et non des moindres, elle aurait aussi des vertus pour lutter contre le diabète.

Le kudzu pour maigrir

Il peut être un allié intéressant dans la perte de poids. Il permet en effet une dépuration en profondeur et un rééquilibrage du système nerveux. Ce qui peut principalement permettre de modérer l’impulsivité.

Kudzu et ménopause

Lors de la ménopause, il y a une chute de la production des hormones de la reproduction (œstrogène, progestérone). Le kudzu contient des composés chimiques similaires aux œstrogènes. Sa consommation permettrait ainsi de diminuer certains symptômes de la ménopause (par exemple les bouffées de chaleur).

Contre les dépendances

La consommation de kudzu permet de libérer de la sérotonine. Cette « hormone du bonheur » agit comme un calmant sur le système nerveux. Ainsi, les consommateurs de cette plante ressentent moins les effet du manque lorsqu’ils sont en sevrage (alcool, tabac, sucre…).

Le kudzu est la plante pour arrêter l’alcool

Il se révèle être une plante efficace dans la lutte contre l’alcoolisme. En effet, plusieurs études internationales ont démontré que son ingestion permettait de diminuer la consommation d’alcool.

Quelle plante pour sevrage tabagique ?

Si le kudzu peut vous aider à arrêter de fumer, d’autres plantes peuvent également se montrer efficaces. Comment arrêter de fumer naturellement grâce aux plantes ? Cliquez ici !

 

kudzu

Kudzu : ses usages actuels

Cette plante peut être utiliser sous différentes formes. Il est ainsi possible de la consommer par voie orale (comprimés, gélules, racines…), en bain de bouche ou gargarisme ou encore en inhalation.

En France, on trouve généralement le kudzu sous forme de complément alimentaire. Il est utile de demander conseil à votre médecin traitant. Il pourra en effet vous guider et vous aider à trouver le produit adéquat (notamment en ce qui concerne les teneurs en principes actifs tels que la puérarine ou encore la daidzéine).

Quand prendre du kudzu ?

Tout dépend de la façon dont vous consommez le produit. Veillez à respecter la posologie indiquée par le vendeur ou sur le packaging.

Les dangers du kudzu ?

Elle n’a pas d’effets indésirables notables et est très peu toxique. Sa consommation est cependant déconseillée chez le jeune enfant, la femme enceinte ou allaitante. Consultez tout de même votre médecin avant tout traitement.

A noter : les extraits de racine de kudzu contiennent des isoflavones. Il s’agit de polyphénol (composé chimique) dont la structure ressemble celle des œstrogènes. Ainsi, il est contre-indiqué de consommer de façon prolongée cette plante en cas de cancer du sein ou en cas de lésion sur les organes reproducteurs de la femme (par exemple pour les femmes souffrant de kystes ovariens).

Où acheter du kudzu ?

Magasin bio, herboristerie, boutique diététique, site internet… vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous procurer votre dose de kudzu !

Kudzu en poudre

Il peut être consommé sous forme de poudre. Pour cela, il suffit de faire infuser un peu de poudre dans de l’eau ou encore du lait végétal. Respectez bien la posologie du produit acheté.

Kudzu bio

Il est très facile de se procurer du kudzu bio. Demandez conseil à votre magasin bio préféré !

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page