featuredTransports

Voici les kits pour transformer un vélo en vélo électrique : une solution moins chère que l’achat d’un nouveau VAE

Responsables de presque 54% des émissions de CO2 des transports, les voitures des particuliers sont un des éléments les plus polluants au monde. Pour lutter contre la pollution, de plus en plus de Français optent donc pour des modes de transport moins énergivores, comme les vélos électriques. Pour les démocratiser, il existe de plus en plus de moyens mis à votre disposition pour transformer un vélo en vélo électrique. Petit tour d’horizon.

Le vélo électrique, un mode de transport écologique

Faites des économies d’énergie avec un vélo électrique

Rien de tel qu’un vélo électrique pour circuler en ville. Équipé d’un moteur alimenté par une batterie, le fonctionnement du vélo électrique est assez simple : le moteur fonctionne lorsque vous pédalez. On appelle d’ailleurs cela un vélo à assistance électrique.

Cela vous permet de limiter votre consommation d’énergie fossile, puisqu’un vélo électrique consomme un litre d’essence tous les 100 km. Vous aurez aussi la possibilité de circuler plus librement en ville, sans vous soucier de trouver une place libre pour vous garer en vous rendant au travail le matin.

Si vous voulez également limiter votre consommation d’énergie au quotidien, vous pouvez aussi utiliser Hellowatt, un comparateur d’énergie en ligne qui vous permet d’optimiser votre consommation énergétique.

 pour répondre aux besoins différents

Le vélo électrique se démocratise

Pour ces raisons, le vélo électrique qui n’était autrefois qu’un marché de niche, se démocratise de plus en plus.

Des projets associés à des Fab Lab (laboratoire de fabrication), comme par exemple Le Dôme, proposent de transformer le vélo en vélo électrique ou à assistance électrique (VAE). Le kit fourni est gratuit et accessible à tous.

Une startup comme Virvolt propose, quant à elle, de transformer le vélo en vélo électrique en un temps record de 72h. Vous n’aurez qu’à déposer votre vélo dans leur atelier pour ensuite obtenir un vélo VAE. Cette solution est en moyenne deux fois moins chère que l’achat d’un nouveau vélo électrique.

Quelles sont les différentes façons de transformer un vélo en vélo électrique ?

Les différents styles de kit pour transformer un vélo en vélo électrique

Il existe plusieurs méthodes pour fabriquer soi-même son vélo électrique.

  • Si vous n’êtes pas bricoleur, la méthode la plus simple consiste à acheter un kit Rool’in. Vous n’aurez qu’à acheter ce kit, qu’il est possible de connecter par bluetooth ou par câble, et à le placer sur votre vélo, pour transformer ce dernier en VAE. Si vous optez pour la version bluetooth, gardez à l’esprit que vous serez obligé de vous connecter à la roue avec votre smartphone pour changer le niveau d’assistance. Le gros point fort du kit Rool’in est sa facilité d’installation. Petit bémol en revanche pour la batterie, qui n’est pas pratique à recharger.
  • Vous pouvez aussi utiliser ce que l’on appelle un kit moteur à la roue, dont l’installation vous prendra entre 3 et 5 heures. Dans ce kit, vous trouverez une roue contenant un moteur, des freins, un capteur de vitesse, un écran d’affichage ainsi qu’un grand nombre de câbles pour relier tous ces éléments. Avec ce kit, vous disposez de plus de liberté pour personnaliser votre vélo.
Comment transformer un vélo en vélo électrique ?
Comment transformer un vélo en vélo électrique ?


  • Enfin, vous avez l’opportunité d’opter pour le kit moteur au pédalier, qui est sans doute le plus complexe des trois. Généralement, ce kit est privilégié par les personnes qui pratiquent le vélo en montagne. Il permet de fournir plus de puissance que les autres kits.

Comment transformer son vélo électrique en toute légalité ?

Avoir un vélo électrique revient au même que posséder un vélo classique d’un point de vue légal. Vous n’êtes donc pas dans l’obligation d’avoir une assurance.

Afin de bénéficier des avantages légaux des VAE, assurez-vous de choisir un kit limité à 250 watts et dont la vitesse maximale est bridée à 25 km/h.

Nous vous conseillons également de porter un casque afin de prévenir d’éventuels accidents.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Anne-Sophie

Anne-Sophie est une traductrice et une rédactrice efficace et professionnelle. Elle a traduit plusieurs articles de toutvert.fr quand il est né et aidé beaucoup à créer le site.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer