Bien-être et santé

La kinésiologie, avez-vous déjà essayé ?

Une technique douce pour se détendre

Casser le cercle vicieux du stress, qui crée un mal-être mental et physique : la kinésiologie propose de recourir à l’éponge à stress et aussi à énergie que sont nos muscles, pour apporter un confort et un retour à l’équilibre.

Kinésiologie : définition

Relativement peu connue en France, la kinésiologie est une technique psycho-corporelle qui s’appuie sur la tonicité des muscles et leur réaction au stress.

Comment fonctionne la kinésiologie ?

Cette pratique vise à identifier la source de tensions (physiques, psychiques, émotionnelles, posturales), pour libérer le stress et charge émotionnelle.
kinésiologie Le test musculaire

Cette pratique est née dans les années 1960 aux États-Unis, avec les tests musculaires mis au point par le chiropracteur, le Dr Goodheart. L’un de ses élèves, John Thie, a rendu ces tests accessibles à tous : le Touch For Health, qui associe tests musculaires et  points d’acupressure de l’énergétique chinoise.

Ce Touch for Health permet à chacun d’identifier les réponses de vitalité ou d’énergie de son corps.

Mon guide des médecines douces
Économisez: 3,95 € (22%)
Prix mis à jour le 31-10-2020 à 8:02 AM.

Quels sont les bienfaits de la kinésiologie ?

Certains événements de la vie peuvent conduire à se livrer à une série de séances : un deuil, un divorce, burn out, état dépressif, manque d’estime de soi, troubles du sommeil, besoin de franchir un cap de sa vie (période d’examen ou de concours), phobies, peur de s’exprimer en public…

Pour qui ?

Cette pratique s’adresse à tout le monde : vous êtes stressé au point d’avoir des tensions, blocages et douleurs physiques, cette pratique peut représenter une solution : après, bien sûr, avoir la certitude médicale que ces tensions ne sont pas liées à un problème d’ordre médical.

Kinésiologie, comment se déroule une séance ?


Lors de la première séance, un kinésiologue procède à une échange avec la personne, pour verbaliser son objectif et ses émotions négatives, afin d’identifier les ressentis stressants mémorisés par le corps.

Lors des séances successives, le kinésiologue s’attache à valoriser le rôle du corps dans la sensation de bien-être… physique ! De fait, notre façon de vivre le prend comme la caisse de résonance de l’intellect, quitte à se demander pourquoi soufre-t-on physiquement.

Au fur et à mesure, la personne qui a choisi de consulter un kinésiologue s’approprie ces techniques de test musculaire et de libération de ces tensions.



Une pratique douce et apaisante
Une pratique douce et apaisante

Kinésiologie : un danger ? Ce n’est pas de la médecine

Le kinésiologue n’est pas du tout un médecin : il n’a pas le droit d’établir un diagnostic, de prescrire ou de faire interrompre un traitement, ni même de donner son avis sur l’état de santé d’une personne.

Kinésiologie : quel tarif ?

Les séances de kinésiologie (environ 60 euros la séance) ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. En revanche, elles sont tout ou partie prises en charge par certaines mutuelles.

Quelles études pour devenir kinésiologue ?

La kinésiologie n’est pas réglementée. Tout le monde peut devenir kinésiologue.

Néanmoins, créée en 1992, la Fédération Française de Kinésiologie dispense une formation obligatoire pour s’établir (un minimum de 600 heures dont un cursus commun intitulé « Linéaire pédagogique fédéral » et des d’Unités d’Acquis d’Apprentissage (UAA)

En France, des kinésithérapeutes et les spécialistes de la médecine sportive ne négligent pas l’apport complémentaire que représente l’apport de la kinésiologie.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à consulter les articles suivants :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer