Bien-être et santéfeatured

Le jus de bouleau, un allié pour la santé !

Le jus de bouleau est reconnu pour ses vertus dépuratives et diurétiques. Il est souvent conseillé en cure détox pour se rebooster avant l’été !

On distingue 2 « boissons » tirées du bouleau : le jus et la sève.

  • Le jus provient des feuilles de l’arbre, tandis que la sève est prélevée directement par une entaille sur l’arbre.
  • Cette dernière est plus concentrée et riche que le jus, mais aussi plus chère à l’achat.

 

Le bouleau, un allié pour la santé !
Le bouleau, un allié pour la santé !

Sève ou jus de bouleau ?

Le jus et la sève de bouleau sont des alliés de taille pour retrouver une bonne vitalité ! Mais quelles sont leurs différences ? En fait, la sève de bouleau est obtenue grâce au drainage des arbres par l’écorce. La plupart du temps, cette étape a lieu au printemps lors de la montée de la sève.

Le jus est quant à lui obtenu à partir des feuilles de bouleau.

Le jus et la sève de bouleau présentent les mêmes bienfaits. En revanche, la sève de bouleau concentre davantage de minéraux et oligo-éléments. Côté prix, le jus de bouleau est moins cher.

Jus de bouleau : bienfaits

La sève de bouleau est diurétique et dépurative, elle constitue la base d’un très bon drainage.

  • Elle permet d’éliminer certaines toxines et détoxifie le corps.
  • Elle peut aider en cas de calculs urinaires et/ ou rénaux (en complément d’un traitement médical).
  • Elle est aussi recommandée pour les personnes souffrant d’arthrite et d’arthrose.
  • Elle aide aussi à lutter contre l’eczéma.
Le jus de bouleau, un allié pour la santé !
Le jus de bouleau, un allié pour la santé !

Jus de bouleau pour maigrir

La sève de bouleau est aussi régulièrement associée à des régimes alimentaires amaigrissants grâce à ces différentes propriétés.



  • De plus, elle est également riche en minéraux et oligoéléments.
  • contient notamment du calcium, potassium, silicium, magnésium et vitamine C.

Ses teneurs varient en fonction de la qualité et des propriétés du sol sur lequel est planté l’arbre.

Généralement, il est conseillé de faire des cures de sève de bouleau sur 21 jours, en prenant 2 à 3 cuillères à soupe (un demi-verre) de sève par jour.

Attention, son goût n’est souvent pas très apprécié !

En dehors de ces atouts en phytothérapie, elle est aussi utilisée en cosmétique, surtout dans des soins capillaires.

Dans les pays nordiques, la sève de bouleau est aussi employée en cuisine pour mijoter des petits plats.

Jus de bouleau et ballonnements

Si vous souffrez de ballonnements, suivre une cure de jus de bouleau peut vous aider à résoudre ce problème désagréable.

Jus de bouleau et hypertension

Le jus de bouleau renferme du magnésium, un nutriment permettant de protéger contre certaines maladies dont la pression artérielle. En revanche, si vous consommez en trop grande quantité ce jus, ceci peut augmenter l’hypertension artérielle. Il faut donc en consommer en quantité modérée.

Jus de bouleau et acné

Si vous souffrez d’acné, le bouleau peut vous aider à le traiter grâce à ses propriétés dépuratives. Les adolescents peuvent en prendre une cuillère à soupe par jour et suivre une cure de deux-trois semaines.

Sève de bouleau et avis médical : qu’en est-il ?

Pour suivre une cure l’esprit serein, mieux vaut demander conseil à un médecin avant de la commencer. En effet, la sève de bouleau n’est pas dépourvue d’effets secondaires. Demander un avis médical vous permettra d’avoir tous les renseignements avant de débuter votre cure.

Jus de bouleau : quelle est la posologie ?

Pour profiter des bienfaits de ce jus, il est conseillé d’en prendre tous les jours entre deux et trois cuillères pures ou diluées dans de l’eau. Pour de meilleurs effets, prenez-le à jeun et suivez une cure de trois semaines.

Il est conseillé de suivre votre cure au printemps ou à l’automne, car il permet au corps de s’adapter aux changements de température.

Weleda Jus Bouleau Bio 200 ml
Prix conseillé  EUR 12,01
Prix  EUR 12,01
Économisez  N/A

Faire son jus de bouleau : est-ce possible ?

Le jus de bouleau est réalisé avec des feuilles de bouleau ramassées une fois par an. Leur qualité est essentielle ! Pour la juger, l’odeur est prise en compte (elle doit être enivrante). Les feuilles sont ensuite envoyées en laboratoire pour être traitées. Vient ensuite la décoction, puis la dégustation.

Faire du jus de bouleau demande donc des étapes précises nécessitant l’intervention de spécialistes.

Jus de bouleau : la récolte

Utilisé pour ses propriétés médicinales, la récolte de ce jus relève du ressort de spécialistes.

Jus d’argousier et jus de bouleau

Le jus d’argousier et celui de bouleau ont tous deux des vertus médicinales intéressantes. Le jus d’argousier permet de son côté de :

  • Stimuler notre énergie afin de lutter contre la fatigue
  • Protéger les artères en luttant contre la pression artérielle
  • Combattre le mauvais cholestérol grâce aux acides gras polyinsaturés que l’argousier contient
  • Prendre soin de la peau : les vertus réparatrices et hydratantes de l’argousier sont bénéfiques pour l’épiderme !

Comme vu précédemment, le jus de bouleau est de son côté bénéfique pour perdre du poids, lutter contre l’eczéma, mais aussi pour détoxifier le corps !

Jus de bouleau et effets secondaires

La consommation de jus de bouleau est sans danger, à condition de respecter son dosage. Les personnes allergiques au céleri et pollen doivent être prudentes avec l’utilisation de ce jus.

Si vous suivez un traitement médical, l’avis de votre médecin est requis avant de commencer votre cure et pour les femmes enceintes et qui allaitent, il est conseillé de ne pas en consommer pour limiter les réaction allergiques.

Où acheter du jus de bouleau frais ?

Pour trouver du jus frais, le moyen le plus simple est internet ou en boutiques bios et/diététiques.

Jus de bouleau : quel est son prix ?

En moyenne, comptez entre 10 et 15 euros le litre.

Pour en savoir plus

CECI POURRAIT VOUS INTÉRESSER

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer