Maison & Jardin

Julia Butterfly Hill a vécu 738 jours dans un arbre pour le sauver de l’abattage !

Le 10 décembre 1997 Julia Lorraine Hill, plus connue sous le nom de Julia Butterfly Hill décide de monter en haut de Luna, un séquoia millénaire, en Californie pour empêcher son abattage. L’aventure qui ne devait durer que 2 semaines, s’est en réalité poursuivit durant plus de 2 ans, 738 jours exactement !

Déterminée est le moins que l’on puisse dire de Julia Butterfly Hill. Cette jeune femme de 23 ans à l’époque a défié l’entreprise Pacific Lumber durant 2 ans pour sauver un séquoia : tout un symbole !

Dans sa jeunesse Julia a été victime d’un grave accident de la route. C’est en se reconnectant à la nature qu’elle a réussi à guérir et à surmonter son traumatisme.

Elle avait pris l’habitude de se promener en forêt et de « rendre visite » à certains arbres en particuliers.

Alors en apprenant que la compagnie Pacific Lumber voulait abattre Luna, un des séquoias qu’elle connaissait bien, elle n’a pas pu se résoudre à laisser se produire un tel acte.

Elle monte donc dans cet arbre avec sa tente pour 2 semaines, pensant que 15 jours suffiraient à raisonner l’entreprise. Mais c’est en réalité 738 qu’elle va y passer avant de retourner sur la terre ferme !

INTÉRESSANT : La sylvothérapie : de l’intérêt d’embrasser des arbres

La détermination de Julia Butterfly Hill aura donc permis de sauver Luna, un séquoia vieux de près de 1500 ans.

A la suite de cette expérience, Julia a décidé de la partager dans un livre « The legacy of Luna », mais aussi en s’investissant dans diverses associations.

Elle a créé « Circle of Live » en 1999, juste après son exploit pour sensibiliser et éduquer à l’environnement. L’objectif de son association de permettre à tous de « vivre d’une façon qui honore la diversité et les interdépendances entre tous les organismes vivants » explique le site internet.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer