Bien-être et santéfeatured

La jaunisse, symptôme de quoi ?

Le blanc de l’œil jaune ? La jaunisse est le nom commun de l’ictère, signe d’un taux de bilirubine dans le sang anormalement élevé, d’où le teint qui prend la coloration de ce pigment.

Qu’est-ce que la jaunisse et par quoi est-elle causée ?

Bilirubine « libre » ou « indirecte » et bilirubine « directe »

L’organisme produit de la bilirubine de deux façons : la rate fabrique indirectement de la bilirubine, par dégradation des « vieux » globules rouges. Le foie, lui, produit directement de la bilirubine, communément appelée la bile.

D’un côté, la rate dégrade les globules rouges en fin de cycle. Les globules rouges ont une durée de vie d’environ quatre mois : produits dans la moelle osseuse, ils circulent ensuite dans le sang, puis direction la rate qui en dégrade l’hémoglobine (rouge) en bilirubine (jaune). Cette bilirubine « indirecte » est également « libre » : en tant que telle, elle est toxique, notamment pour le cerveau.

Le foie se charge de transformer cette bilirubine « libre » issue de la dégradation des globules rouges, en bilirubine « conjuguée » (via de l’acide gluconique), de manière à la rendre non toxique et soluble dans l’eau (l’urine).

Et lui-même produit « directement » de la bilirubine « conjuguée » qui, via l’intestin grêle et le colon, participe de la dégradation des aliments.

La jaunisse, souvent un symptôme
La jaunisse, souvent un symptôme

Trouble du métabolisme ou cholestase ?

Blanc mais aussi coin de l’œil, muqueuses voire l’ensemble du corps qui vire au jaune, les urines foncées et les selles claires : la jaunisse est le symptôme d’un taux de bilirubine total (bilirubine indirecte + bilirubine conjuguée) qui dépasse les 20 mg par litre de sang, soit le double du taux normal.

La jaunisse peut être le symptôme d’un trouble métabolique : l’élimination anormalement élevée de globules rouges (hyper-hémolyse), ou bien le syndrome de Gilbert, hyper bilirubinémie d’origine génétique et quant à elle sans gravité.

La cholestase ou gêne de l’élimination de la bile a plusieurs causes possibles : soit une hépatite, qui empêche par l’inflammation du foie, le bon écoulement de la bilirubine qui reflue alors dans le sang, soit une cirrhose généralement due à l’alcool, soit des calculs qui obstruent le canal par lequel la bile du foie et de la vésicule biliaire prennent la direction de l’intestin.

Par ailleurs une jaunisse peut être le symptôme d’un cancer du pancréas, ce même canal se trouvant alors comprimé par la tumeur.



La jaunisse du bébé

Un bébé sur deux et la plupart des prématurés ont la jaunisse : un excès de globules rouges, que le foie n’est pas encore apte à éliminer. Généralement, la jaunisse du nourrisson apparaît dans les 24 heures à 48 heures après sa naissance, pour disparaître en dix jours : si ce n’est pas le cas, la photothérapie (lumière bleue) peut y suppléer.

La jaunisse, souvent un symptôme
La jaunisse, souvent un symptôme

Contagieuse, la jaunisse ?

La jaunisse étant un symptôme, elle n’est pas contagieuse en soi. En revanche, si elle est le signe, par exemple, de l’hépatite A, celle-ci est très contagieuse, soit par contact direct avec une personne infectée, soit par l’environnement (eau, aliments, toilettes). Le vaccin reste la meilleure prévention contre l’hépatite A, appelée hépatite du voyageur, mais qui peut concerner d’autres profils exposés.

Pour en savoir plus

La rédaction du magazine Toutvert.fr vous suggère ces autres articles sur la santé au naturel :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer