featuredMaison & Jardin

Le jardin japonais : un lieu qui appelle à la sérénité et spiritualité

Au Japon, aménager un jardin est un art. Le jardin japonais idéalise d’ailleurs la nature en minimisant au maximum les artifices. Il est un lieu qui appelle à la sérénité et qui respecte certains grands principes. Aujourd’hui, on en trouve dans les parcs publics, privés et dans certains lieux historiques. Une tendance et un art ancestral à découvrir !

Un jardin japonais est aussi considéré comme un jardin zen. Mais quelles plantes utiliser pour l’aménager ? Quelles sont les règles à respecter ? Quels sont ses grands principes ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour construire un jardin japonais magnifique et dans le plus grand respect des traditions.

Les grands principes d’un jardin japonais

Pour composer un jardin japonais, trois grands principes doivent être respectés :

  • Reproduire la nature via diverses scènes (mer, montagnes, lacs…) dans un petit espace. La simplicité doit aussi être de mise.
  • Le symbolisme issu du rôle religieux des premiers jardins.
  • La capture de paysages qui utilise les éléments en dehors du jardin : bâtiments, mer…

De quoi se compose un jardin japonais ?

Avant de découvrir les règles à respecter pour créer un jardin japonais, voici les principaux composants d’un tel jardin zen :

  • Des rochers choisis selon leur forme, taille, couleur…
  • De l’eau : rivière, lac, mares… Les fontaines sont quant à elles rares.
  • Du gravier et du sable où des motifs seront dessinés dessus.
  • Des éléments de décoration : lanternes, statues…
  • Un pavillon ou un salon de thé.
  • Une bordure comme une palissade ou une haie.
  • Des chemins en pierres, graviers ou terre.
La composition d'un jardin japonais
La composition pour réaliser un magnifique jardin japonais

Un jardin japonais est également installé autour d’un bâtiment.

Jardin japonais : les règles pour aménager un jardin zen

Si vous souhaitez créer un jardin zen, certaines règles sont à suivre. Voici un aperçu sur ces dernières.

Choisissez l’asymétrie

Dans l’aménagement de votre jardin japonais, oubliez votre jardin français classique et formez avec les rochers et arbres une asymétrie. Pourquoi ? Pour garantir sérénité et équilibre dans votre jardin. En effet, avec l’asymétrie, aucun objet ou élément ne sera dominant par rapport aux autres.

Petit conseil pour réaliser une asymétrie : la plupart du temps, les arbres et pierres sont disposés en triangle.

Organisez votre jardin selon un nombre impair

Si vous le pouvez, créez votre jardin selon un rythme impair. La raison ? Car dans l’art nippon, les chiffres impairs sont signe de positivité. Pour respecter cette règle, voici comment procéder : plantez vos végétaux par chiffre impair (3, 5 ou 7 sont les chiffres à privilégier) ; idem pour les rochers.



Plantez les plantes adéquates

Dans un jardin japonais, les plantes sont principalement choisies selon leur esthétique, mais certaines sont également plantées selon leur symbolisme comme le pin, symbole de longévité. Dans votre jardin japonais, les végétaux à privilégier sont : l’érable, les arbres fruitiers ou encore le chêne. Les arbustes à croissance lente et le bambou peuvent aussi être choisis ainsi que les plantes couvre-sol.

N’oubliez pas les espaces

Dans un jardin japonais, la simplicité doit être de mise. Évitez donc de planter des arbres et plantes au même endroit pour éviter un effet « fouillis », mais espacez-les pour les mettre en valeur.

Dans le même élan : votre jardin japonais doit être sobre. Pour cela, installez des lanternes, mais pas en surnombre, ne multipliez pas les cascades d’eau et autres éléments de décoration. Aussi, ne choisissez pas des éléments vernis, mais des matières brutes ou mates.

Les règles à respecter pour créer un joli jardin zen
Les règles à respecter pour créer un joli jardin zen

Optez pour des décorations et meubles naturels

Dans un jardin japonais, l’harmonie doit être à l’honneur. Il faut donc limiter l’installation de meubles de jardin et de rochers en résine. Si vous souhaitez en installer, optez pour des meubles en matières naturelles, même si leur durée de vie est limitée.

Pensez aux animaux

Les animaux doivent être discrets, mais ces derniers sont importants. On pense aux carpes koïs appréciées pour leur couleur jaune et orangé et pour limiter les algues. Les grenouilles, tortues et salamandres sont aussi des animaux fréquents.

 

Jardin japonais : un joli mélange de sentiments

Les jardins japonais ne sont pas de simples jardins. Ils sont aussi conçus selon des tableaux. Visiter un jardin zen, c’est également ressentir plusieurs sentiments : nature, spiritualité, sérénité et quiétude.

Les jardins japonais sont aussi des lieux très beaux où le mariage entre végétal et minéral est parfaitement mis en avant.

Pour en savoir plus sur les jardins

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer