Actualitéfeatured

Invendus alimentaires : l’appli OptiMiam les géolocalise pour vous !

Invendus alimentaires, gaspillage alimentaire. D’après vous, combien de produits alimentaires finissent à la poubelle quotidiennement ? En France, la petite et la grande distribution totalisent à elle seule un gaspillage d’environ 2,3 millions de tonnes par an. Un chiffre choquant au vu du nombre de familles en situation de précarité.

Pour lutter contre cette perte d’invendus alimentaires, deux jeunes entrepreneurs, Raodath Aminou (24 ans), et Alexandre Bellage (22 ans) ont lancé l’application OptiMiam. Leur objectif : connecter les commerçants de proximité aux consommateurs autour d’eux afin qu’ils puissent vendre à temps leurs stocks de produits frais.

« C’est du win-win commerçants-consommateurs. C’est à la fois bon pour le portefeuille et pour la planète. Tout le monde y gagne. J’ai eu l’idée pendant que je faisais mes courses, il y avait un corner sushi qui accostait les passants à la fin de la journée pour proposer ses produits à moitié prix. Du coup ça m’a intéressée et je me suis rapprochée du traiteur qui m’a expliqué sa problématique. Il préférait vendre à moitié prix que de jeter les sushis à la fin de sa journée », a-t-elle dit.

Réfrigérateur : 10 trucs pour conserver les aliments

L’idée venue, Raodath Aminou et Alexandre Bellage se sont lancé sur le terrain afin de peaufiner leur initiative avec l’aide de chefs de rayons et de manutentionnaires de différents commerces.

Trois mois après, en mars 2014, consciente de la difficulté de faire connaître le projet, les 2 co-fondateurs décident de participer au Startup Week-End de Polytechnique. Ils y obtienent le titre de lauréats « Start-up Week-End Polytechnique ». Le coup de pouce nécessaire pour qu’un ingénieur, un développeur et un graphiste rejoignent l’aventure quelques mois plus tard. L’application, lancée le 16 octobre 2014, journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, est disponible sur Apple Store et Google Play.

EN SAVOIR PLUS : OptiMiam

Aujourd’hui, le projet est une réalité qui englobe plus d’une dizaine d’enseignes, telles que Subway, Square et Pomme de Pain. Conscients que la liste de vendeurs est assez maigre pour le moment, les 2 entrepreneurs se sont lancé le défi d’atteindre le nombre de 1500 commerçants d’ici 2017.

Découvrez l’application OptiMiam en vidéo :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page