featuredMaison & Jardin

Turin : un « immeuble végétal » qui compte plus de 200 arbres !

Sous les plans de l’architecte Luciano Pia, la ville de Turin en Italie a vu s’ériger un « immeuble végétal » où les arbres occupent la première place.

Cet immeuble végétal, dénommé « 25 vert » par son créateur, lutte à son échelle contre la pollution et le bruit.

Ici, chaque appartement dispose sur sa terrasse de 2 arbres de taille adulte et la cour intérieure ressemble elle aussi à une petite forêt. Cette apparence vaut à l’immeuble végétal 25 vert, le surnom de jungle urbaine. En tout ce sont plus de 200 arbres qui le composent.

A VOIR : Fabriquer soi-même un toit végétal : mode d’emploi

Cette végétation très dense pour une zone urbaine, crée un véritable micro climat. Ces arbres permettent à l’immeuble d’être protégé de la chaleur excessive en été grâce à l’ombre qu’ils procurent. En hiver au contraire, les arbres perdant leur feuillage, laissent passer le soleil qui réchauffe naturellement les appartements.

Turin : un « immeuble végétal » qui compte plus de 200 arbres !

UN AUTRE BEL EXEMPLE : Bosco Verticale : gratte-ciel végétalisés ou forêts verticales ?

Autre aspect apprécié par les habitants, cette présence végétale atténue les bruits de circulation de la route. Et enfin, les arbres permettent d’absorber une grande quantité de dioxyde de carbone. Les professionnels estiment l’absorption à 200 000 litres de CO2 par heure ! Voilà une véritable forêt urbaine.

Alors que la présence de végétal (parcs, jardins, promenade verte, etc…) dans l’espace urbain devient de plus en plus nécessaire à mesure que nos villes augmentent tant en superficie qu’en démographie, les responsables de l’aménagement du territoire doivent veiller à ce que la présence de la nature dans l’espace urbain soit suffisante. Cela n’empêche pas certains architectes tels que Luciano Pia d’imaginer des solutions alternatives d’intégration de la végétation dans les habitats collectifs.

VISITEZ LE SITE : www.lucianopia.it

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer