Pratiques douces

L’hydrothérapie, parce que l’eau est un bienfait naturel

Pensez aux vertus naturelles de l'eau

Préventive et curative, l’hydrothérapie se prête à nombre d’affections qu’elle apaise et soulage. Balnéothérapie et thalassothérapie offrent un complément ou une alternative partielle aux soins classiques, au point que certaines cures thermales sont conventionnées.

L’hydrothérapie, parce que l’eau est un bienfait naturel

Histoire de l’hydrothérapie

Pour Hippocrate, prendre un bain était un geste médical, au point d’avoir son cabinet de consultation équipé d’une baignoire. Sous le Second Empire, la vogue hygiéniste remit au goût du jour les cures thermales, connues depuis l’Antiquité.

A noter que l’hydrothérapie fut associée à la “diplomatie des bains”, Napoléon III ayant poursuivi la tradition familiale de se rendre à Plombières-les-Bains dans les Vosges. En 1858, l’italien Cavour vint l’y rencontrer incognito lors de ce qui est devenue l’”entrevue de Plombières”, qui signa l’unification de l’Italie et le rattachement de la Savoie et de la Corse à la France.

Thalassothérapie et balnéothérapie

Comme son nom l’indique, l’hydrothérapie est la thérapie par l’eau. Il s’agit de soins externes (le cas particulier de l’hydrothérapie du côlon est acte médical). L’hydrothérapie comprend

  • la thalassothérapie, qui recourt aux bienfaits de l’eau de mer, des algues et boues marines,
  • et la balnéothérapie, qui désigne les cures d’eaux thermales. S’y ajoutent désormais le spa, plus tournée vers le bien-être et la remise en forme.

Les soins dispensés par l’hydrothérapie vont des bains, douches simples ou à jets, bains massant, compresses ou cataplasmes, aux marches dans l’eau, relaxation en piscine, inhalations et gargarismes.

Hydrothérapie : femme sous un jet dans une piscine

La thalassothérapie

L’eau de mer est riche en oligo-éléments et en sels minéraux. En thalassothérapie, l’eau de mer est chauffée entre 31°C et 35°C. Le climat marin sédatif fait aussi partie de la cure.

La balnéothérapie

Les eaux thermales ont chacune des propriétés minérales. La balnéothérapie comprend des bains de l’ensemble du corps ou bien de certaines parties, telles que les jambes ou les pieds.

Les bienfaits de l’hydrothérapie sur les problèmes articulaires

Le milieu aquatique est réputé soulager les douleurs articulaires et permettre de retrouver une meilleure mobilité. L’eau chaude décontracte les muscles, les exercices et massages réalisés dans l’eau ont un effet durable.

C’est bien sûr le cas de la maladie rhumatismale la plus fréquente qu’est l’arthrose. On associe l’arthrose a une usure des cartilages articulaires. En réalité, si elle bien liée à l’âge, l’arthrose est pathologie dans laquelle les éléments de destruction du cartilage prédominent sur ceux de la régénérescence articulaire. L’hydrothérapie fait pleinement partie des soins naturels contre l’arthrose.



Ainsi en est-il de l’arthrose du genou ou gonarthrose, qui représente un tiers des cas d’arthrose, et concerne une personne sur trois à partir de 65 ans. L’hydrothérapie soulage et réapprend à avoir une meilleure posture.

Pourquoi hydrothérapie contre les problèmes respiratoires ?

Les affections ORL chroniques sont le deuxième motif de cure thermale. Parmi ces affections, l’asthme, les allergies respiratoires, les bronchites chroniques et les sinusites.

Une cure thermale apaise les voies respiratoires en réduisant l’inflammation, en favorisant la cicatrisation des muqueuses respiratoires, et en améliorant la perméabilité nasale et la ventilation des voies aériennes.

Elle réduit les douleurs liées au problème respiratoire et limite les infections et rechutes.

Une cure thermale pour affection ORL s’effectue auprès d’une cure thermale conventionnée. Elle dure environ trois semaines, où les soins quotidiens sont prescrits par un médecin de cure.

Parmi ces soins, les gargarismes, l’humage de soins spécifiques réalisés par le médecin, le drainage des sinus.

Il est courant qu’une telle cure s’effectue en “double orientation”, voies respiratoires et problèmes rhumatismaux ou de phlébologie.

L’hydrothérapie du côlon

L’hydrothérapie du côlon consiste en un lavement des intestins en vue de les nettoyer des impuretés qu’ils contiennent.

Des explications en image :

Hydrothérapie du côlon en infographie
Hydrothérapie du côlon

Cet acte doit toujours être pratiqués par un professionnel de santé.

Hydrothérapie et circulation sanguine lente

La peau est constituée de ramifications nerveuses, de vaisseaux sanguins et de glandes sudoripares qui absorbent l’eau thermale pour l’introduire dans le corps. L’hydrothérapie stimule la circulation sanguine lente et tonifie les muscles.

Avec l’amélioration de la circulation sanguine, les toxines de l’organisme sont mieux éliminées lors de la miction.

Hydrothérapie : jet d'eau sur une femme

Hydrothérapie et dermatologie

L’eczéma, le psoriasis, les lichens et prurits chroniques, la couperose et certaines formes d’acné sont les affections dermatologiques les plus courantes traitées en cure thermale. Les brûlures et cicatrices y sont désormais également prises en charge. De même que l’ichtyose, maladie rare de dessèchement excessif de la peau.

Le traitement de base est une réhydratation en profondeur du derme, le faisant profiter des vertus anti-inflammatoires des eaux thermales. Des soins très adaptés sont également prodigués, telles que les “douches filiformes”, dont le jet très fin (de 2 à 30 dixièmes de millimètres de diamètre) masse le derme en profondeur. Ces douches filiformes sont notamment utilisées dans le cas des grands brûlés.

Pour la rééducation du mouvement

L’eau facilite la rééducation du mouvement. Elle permet d’en réapprendre l’amplitude et la qualité. Cette kinésithérapie est prescrite en vue d’une intervention chirurgicale orthopédique (par exemple pour perdre du poids avant l’opération) ou bien à la suite de celle-ci, notamment après une fracture, une opération de la hanche, des ligaments croisés des genoux, une hernie discale.

Hydrothérapie pour le sevrage du tabac

Il est plus difficile de se défaire de la dépendance à la nicotine dans un univers habituel ou stressé. Une cure de thermalisme favorise le sevrage par un cadre relaxant, un entretien physique et une hygiène de vie, ainsi que par un accompagnement psychologique.

Hydrothérapie : un possible danger ?

L’hydrothérapie est contre-indiquée en cas de maladie infectieuse, de cancer traité par chimiothérapie ou radiothérapie, d’hypertension artérielle, d’allergie à l’iode dans le cas de la thalassothérapie, ou à des produits désinfectants, ou encore en cas de troubles psychiatrique.

L'eau qui nous relie
Prix: 9,99 €
Prix mis à jour le 6-12-2022 à 9:12 PM.

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page