Plantes médicinales

Hydrocotyle : tout savoir sur cette plante ayurvédique

Une plante d'exception de la médecine traditionnelle à la botanique

Hydrocotyle. Ce nom vous dit-il quelque chose ? Aussi appelée herbe du tigre, Gotu kola, écuelle d’eau ou centella asiatica, cette plante aquatique présente de nombreuses vertus. Aux propriétés anti-âge, liftante, cicatrisante et réparatrice, cette variété originaire d’Asie se positionne comme un véritable allié beauté et soin au naturel. Utilisée depuis plus de 2000 ans en médecine ayurvédique, elle intervient aujourd’hui dans le cadre de traitement de phytothérapie.

Hydrocotyle asiatica : la variété venue d’Asie aux milles vertus

Issue des pratiques traditionnelles de la médecine ayurvédique, l’hydrocotyle asiatica a d’abord été utilisée dans les pays d’Asie et d’Océanie avant de s’installer en Occident, notamment pour ses propriétés anti-âge.

Une plante aquatique qui lutte contre le vieillissement cutané

Avec l’âge, la production de collagène diminue. Les premières rides apparaissent alors que la peau perd peu à peu de sa souplesse.

L’hydrocotyle, grâce à ses composés actifs, va permettre de freiner l’apparition des rides en agissant directement sur la production de collagène mais aussi sur sa qualité.

Naturellement riche en antioxydants, l’herbe du tigre limite la production de radicaux libres responsables de l’accélération du vieillissement cutané.

Hydrocotyle dans un cours d'eau à faible débit
Une plante aquatique délicate

Hydrocotyle centella asiatica : une plante vivace qui régule la circulation sanguine

Pour atténuer la sensation de jambes lourdes, l’insuffisance veineuse, la rétention d’eau ou bien les varices, l’hydrocotyle s’avère plutôt efficace.

En effet, la centella asiatica stimule la microcirculation. A utiliser lors des chaudes journées d’été pour retrouver cette sensation si agréable de jambe légère.

Une plante rampante aux propriétés cicatrisantes et réparatrices

L’hydrocotyle est aussi utilisée dans le cadre de d’affections dermatologiques et de problèmes capillaires.

Elle va par exemple permettre de limiter l’apparition des vergetures, de diminuer la présence de cellulite.



Surtout, l’herbe du tigre présente des effets bénéfiques sur l’eczéma, les ulcères cutanés, le psoriasis et la parodontite.

Comment consommer sans danger la Centella Asiatica ? Attention au dosage

En feuille, gélule ou huile essentielle respectez systématiquement les posologies présentées sur le packaging.

En infusion, laisser macérer 1 cuillère à soupe de feuilles fraîches ou séchées d’hydrocotyle, dans 500 ml d’eau chaude. La solution obtenue est à appliquer sur les parties de la peau à traiter. Elle peut aussi être bu au cours de la journée.

En teinture-mère, prendre de 20 à 30 gouttes, en trois fois sur trois jours.

En cas de non respect des doses recommandées, il est possible de faire des malaises gastro-intestinaux ou des réactions allergiques cutanées.

La prise par voie orale est déconseillée aux femmes enceintes. Si vous prenez des anxiolytiques, la consommation d’herbe du tigre peut en intensifier les effets.

Soyez prudents et demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser de tels produits.

Dans un bol blanc à pilon : Centella Asiatica
Centella Asiatica en tisane, pour ses vertus médicinale

Tour d’horizon botanique de l’hydrocotyle

Nous nous sommes attardés sur l’hydrocotyle asiatica qui est la variété disposant d’effets bénéfiques sur la santé. Or, il existe une multitude de variétés que nous allons vous présenter de façon exhaustive. Intéressant, si vous aimez les aquariums.

Hydrocotyle asiatica ou herbe du tigre

Appartenant à la famille des Araliacées, l’hydrocotyle asiatica est une plante semi-aquatique rampante et vivace. Elle pousse principalement dans les zones marécageuses des pays tropicaux et subtropicaux tels que Madagascar, Inde, l’Afrique du Sud et l’Indonésie.

C’est donc cette variété qui est utilisée depuis plus de 2000 ans dans la médecine traditionnelle ayurvédique.

Hydrocotyle vulgaris ou écuelle d’eau, celle des bassins

Cette plante pousse en Europe et vous l’avez probablement déjà remarqué le long des cours d’eau dans les régions humides. Tout comme sa cousine d’Asie, l’écuelle d’eau est une plante aquatique ou semi-aquatique rampante et vivace.

Si vous possédez un bassin dans votre jardin, elle formera un magnifique tapis vert qui vous demandera très peu d’entretien et son feuillage pourrait bien résister à l’hiver.

Hydrocotyle à tête blanche

L’ Hydrocotyle vulgaris a une sœur en Amérique latine, plus précisément en Équateur et au Venezuela où elle peuple les marais et les rivières : l’hydrocotyle à tête blanche.

Centella Asiatica en aquarium avec plantes aquatiques, poissons, graviers, cailloux, oxygène
En aquarium

Hydrocotyle tripartita : la star des aquariums

Cette version de l’hydrocotyle est plus petite et la tête de sa tige a trois feuilles. Elle s’impose comme la reine des aquascapers asiatiques.

L’aquascaping consiste en la création d’un paysage le plus beau possible dans un aquarium. La reproduction de la nature est réalisée à partir de matériaux naturels : bois, feuillage, pierre et sable.

La tripartita est donc très prisée des aquariums représentant des jardins asiatiques. Cette plante comme toutes les hydrocotyles ne demandera que peu d’entretien. En cas de lumière faible elle aura tendance à plus monter vers le haut, en cas d’un fort éclairage cette dernière créera un tapis dense.

Hydrocotyle verticillée : une cousine une délicate

Elle sera peut être à préférer à l’hydrocotyle verticillata qui est plus difficile à entretenir. Elle fera aussi son effet dans votre aquarium et ravira vos poissons à condition de sous une abondante lumière et dans une eau douce légèrement acide.

hydrocotyle en pot en extérieur
Magnifique vasque d’hydrocotyles

Si vous ne possédez pas d’aquarium, l’hydrocotyle peut être envisagé en pot. Il faudra toujours veiller à conserver un terreau humide en permanence.

5x Aquariumpflanzen - Mischung 'Kräftige Farben'
Prix mis à jour le 30-09-2022 à 11:58 AM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page