Aromathérapie

Huile essentielle d’origan : une anti-infectieuse redoutable

Un concentré d’efficacité à manier avec doigté

En aromathérapie, l’ huile essentielle d’origan jouit d’une efficacité à toute épreuve lorsqu’il s’agit de combattre des infections virales, bactériennes ou fongiques. Toutefois, cette puissance inégalée exige de nombreuses précautions d’emploi. On fait le point.

Huile essentielle d’origan : de quoi parle-t-on ?

Plante vivace n’excédant pas 60 cm de haut, l’origan appartient à la grande famille des Lamiacées (comme le thym ou le romarin). Si ses feuilles sont célèbres pour leur usage condimentaire, ses sommités fleuries produisent, après distillation par entraînement à la vapeur d’eau, une huile essentielle reconnue essentiellement pour son action anti-infectieuse large spectre.

À l’instar de la lavande ou du thym, l’origan se décline sous différentes espèces qui donnent chacune une huile essentielle spécifique. Mieux vaut donc savoir les distinguer pour effectuer un soin aromatique adapté et sécuritaire.

Quelle huile essentielle d’origan choisir ?

Huile essentielle d’origan compact

L’huile essentielle d’origan compact est tirée de l’espèce Origanum compactum L., originaire d’Afrique du Nord. On le rencontre d’ailleurs parfois sous le nom d’Origan du Maroc. Composée de carvacrol (21 à 53 %) et de thymol (8 à 28%), deux phénols particulièrement puissants, elle présente des propriétés antibactériennes, antivirales, fongicides et vermifuges remarquables.

Elle parvient notamment à contrer les germes résistants aux antibiotiques, ce qui en fait une alliée contre les infections récidivantes ou sévères touchant les sphères ORL, respiratoire, digestive ou uro-génitale. Elle agit également comme un tonique général et sexuel.

Huile essentielle d’origan vert

Avec ses 76 % de carvacrol, l’huile essentielle d’origan vert (Origanum heracleoticum L.) ou d’origan de Grèce est aussi puissante que délicate à utiliser.

Elle s’attaque sans ménagement à de nombreuses souches bactériennes (comme Escherichia coli, Staphylococcus aureus ou Klebsiella pneumoniae) mais aussi fongiques (Candida albicans notamment). Sa bonne teneur en gamma-terpinène en fait un stimulant de choix en cas d’épuisement physique.

Huile essentielle d’origan d’Espagne

La plus robuste des trois ! Située quelque part entre l’origan compact et la sarriette des montagnes, l’huile essentielle d’origan d’Espagne (Thymbra capitata L.) excelle tout particulièrement dans les infections nosocomiales très antibiorésistantes. On fera cependant preuve d’une vigilance toute particulière lors de son utilisation, notamment à cause de sa grande causticité.

Trois flacons d'huile essentielle dans une main sur fond de branches d'eucalyptus
Les bienfaits de l’aromathérapie

Huile essentielle d’origan : quels dangers ?

L’huile essentielle d’origan est réservée à l’adolescent et à l’adulte hors femmes enceintes ou allaitantes.



Compte tenu de sa richesse en phénols, elle se révèle très dermocaustique. On ne l’utilisera pas en diffusion ni en inhalation. Par voie cutanée, elle s’emploie uniquement diluée dans une huile végétale à très faible pourcentage (pas plus de 10 %). Si la voie orale est possible avec l’aval d’un professionnel de santé, il est préférable d’opter pour des gélules afin de limiter les irritations du tube digestif.

À trop fortes doses ou sur le long cours, elle s’avère également hépatotoxique. Il est donc indispensable après 5 jours d’utilisation de l’associer à une huile essentielle de citron ou de livèche pour protéger le foie. Les personnes souffrant d’une faiblesse ou d’une atteinte hépatique devront l’éviter.

Pouvant interférer avec l’agrégation des plaquettes sanguines, cette huile reste déconseillée aux personnes sous traitement anticoagulant ou présentant des troubles de la coagulation.

Elle présente enfin un potentiel épileptogène à haute dose : les personnes épileptiques devront donc consulter leur médecin avant toute utilisation.

L’huile essentielle d’origan s’emploie habituellement sur une période relativement courte, généralement entre 5 et 10 jours pour un traitement d’attaque antimicrobien. Au-delà, d’autres huiles essentielles plus douces pourront prendre le relais (comme le tea tree ou le niaouli).

Comment consommer l’huile essentielle d’origan ?

Toutes les recommandations qui suivent sont des exemples courants d’utilisation tirés de la littérature aromatique. Ils ne remplacent en aucun cas un avis médical ni un conseil personnalisé en aromathérapie. Cette huile exigeant un calibrage très précis, rapprochez-vous en premier lieu d’un médecin aromathérapeute avant emploi.

Herbes séchées, plantes et flacons en verre
Santé au naturel : herboristerie et aromathérapie

Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle d’origan ?

Huile essentielle d’origan et cystite

Si vous souffrez d’infections urinaires à répétition, diluez 1 goutte d’huile essentielle d’origan compact dans 9 gouttes d’huile végétale de nigelle. Massez le bas ventre avec cette synergie 3 fois par jour pendant 7 jours. Il est également possible d’utiliser les autres huiles essentielles d’origan, en les diluant plus fortement.

Huile essentielle d’origan et infections ORL

En première intention, les huiles essentielles d’eucalyptus radié (voies hautes) et eucalyptus globulus (voies basses), plus douces, sont à privilégier.

Avec ses phénols, l’huile essentielle d’origan se révèle néanmoins particulièrement efficace. Respectez cependant le rapport de 1 goutte d’huile essentielle d’origan pour 9 gouttes d’huile végétale de nigelle. Appliquez localement sur le plexus solaire pendant 5 jours à raison de 3 fois par jour.

Huile essentielle d’origan et fatigue

En cas de forte asthénie, diluez 1 goutte d’huile essentielle d’origan compact dans 9 gouttes de macérât huileux de millepertuis (attention à la photosensibilisation). Massez le plexus solaire et le haut du dos à raison de 3 fois par jour pendant 3 semaines maximum. Au bout de 6 jours, observez une pause de 2 jours tous les 6 jours et accompagnez ce soin aromatique d’une prise d’huile essentielle hépatoprotectrice.

À noter que l’épinette noire, plus souple d’utilisation, convient tout autant pour cette indication.

Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie
Prix mis à jour le 17-10-2021 à 9:10 AM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page