Bien-être et santé

Huile essentielle de pamplemousse : une sacrée alliée détox !

Un couteau suisse de l’aromathérapie

À l’instar de ses cousines mandarine zest et orange douce, l’huile essentielle de pamplemousse séduit par ses notes douces et rafraîchissantes. Mais derrière cet agrume pétillant se cachent de nombreux bienfaits santé. Profondément détoxifiante, cette essence se voit invitée dans de nombreux régimes pour ses propriétés brûle-graisses. Mais saviez-vous qu’elle tient également toutes ses promesses pour assainir l’air ambiant ou redonner du tonus ? Enquête sur ce petit bijou de l’aromathérapie qui n’a pas fini de vous étonner !

Huile essentielle de pamplemousse : un nom qui prête à confusion !

Le mot « pamplemousse » vous évoque certainement cet agrume à chair rose vif présent sur les étals de nos supermarchés. Pourtant, ce terme générique définit avant tout le fruit de deux arbres bien distincts :

  • Citrus maxima, ou pamplemoussier, originaire d’Asie du Sud-Est ;
  • Citrus x paradisi, hybride issu du croisement du pamplemoussier et de l’oranger doux, principalement cultivé aux États-Unis et en Israël.

Si le premier donne naissance au « vrai » pamplemousse, peu rencontré en Occident, le second correspond à notre bien-aimé pomelo que nous consommons habituellement. Un abus de langage qui se poursuit jusqu’en aromathérapie, puisque l’huile essentielle de pamplemousse est communément extraite… de l’écorce du pomelo ! Obtenue par expression à froid des zestes, elle prend d’ailleurs la double appellation d’essence de pamplemousse.

Quels sont les bienfaits de l’huile essentielle de pamplemousse ?

Indigestions, courbatures ou baisse de moral : l’huile essentielle de pamplemousse résout décidément nombre de petits maux du quotidien. Décryptons ensemble quelques-uns de ses champs d’action.

Un antiseptique aérien majeur

Avec sa forte teneur en monoterpènes (90 à 97 % de limonène), elle s’affiche comme un puissant bactéricide et antiviral des voies aériennes. Employée en diffusion, elle se révélera efficace pour désinfecter les pièces de vie, tout en laissant un parfum fruité des plus agréables.

Un tonique du système digestif

Ses propriétés « détox » la rapprochent grandement de l’huile essentielle de citron zest. Véritable drainant hépatique, l’essence de pamplemousse régule le foie, stimule la production de bile et facilite la digestion. Elle trouvera toute sa place après un lendemain de fête ou un repas trop copieux, en soulageant nausées et ballonnements.

Un délassant musculaire

Décontractante, cette huile atténue les raideurs, les crampes et les tensions musculaires. Utilisez-la en voie cutanée pour un massage de la zone concernée, après l’avoir soigneusement diluée dans une huile végétale à hauteur de 10 à 15 %.

Un rééquilibrant du système nerveux

Particulièrement tonifiante, cette essence d’agrumes est souvent qualifiée de neurotrope : elle activerait le système nerveux sympathique qui maintient notre organisme en alerte. Mais elle ne semble pas seulement dynamisante : elle tendrait à s’adapter au terrain psychologique de chacun. Une personne dépressive pourra bénéficier d’un regain de positivité, tandis qu’une personne anxieuse se verra davantage apaisée.

Une invitée de marque en cosmétique

Huile essentielle de pamplemousse pour la peau

Vous souffrez d’acné ou tout simplement d’une peau grasse ? Employer l’huile essentielle de pamplemousse sur le visage reste tout à fait possible pour réduire la production de sébum. Prenez cependant soin de la diluer à 2 % maximum dans une huile végétale.



Huile essentielle de pamplemousse pour les cheveux

Dans un shampoing, à hauteur d’une ou deux gouttes, elle évitera l’effet « cheveux gras » et ralentira la perte capillaire.

Huile essentielle de pamplemousse pour maigrir : rêve ou réalité ?

En relançant les circulations sanguine et lymphatique, elle favorise l’élimination des toxines et rétablit un bon équilibre hydrique. De ce fait, elle participe à éliminer la rétention d’eau ainsi que la cellulite. Par ailleurs, elle disposerait d’une action lipolytique qui contribuerait à réduire l’accumulation des cellules adipeuses sous-cutanées. En ce sens, elle peut accompagner un processus de perte de poids – dans le cadre d’un régime alimentaire adapté et d’un mode de vie sain, bien sûr.

Huile essentielle de pamplemousse, est-elle coupe-faim ?

Reste alors cette question qui revient sans cesse : l’huile essentielle de pamplemousse, coupe-faim ou non ? Difficile à dire. Si certains lui portent des propriétés anorexigènes – d’après des études expérimentales portant sur le rat – d’autres lui attribuent au contraire des vertus apéritives qui stimuleraient l’appétit. Le débat reste ouvert !

Comment utiliser l’huile essentielle de pamplemousse ?

Comme toute huile essentielle qui se respecte, l’essence de pamplemousse exige une utilisation précautionneuse et raisonnée. En ce sens, nous vous conseillons toujours de bénéficier d’un avis médical avant d’entamer tout accompagnement aromatique.

Huile essentielle de pamplemousse et grossesse

De manière générale, l’huile essentielle de pamplemousse pourra être utilisée sans risque par diffusion à partir du troisième mois de grossesse, ainsi que pour les enfants de plus de 12 mois. En voie cutanée, on la réservera aux adultes et enfants de plus de 6 ans, hors femmes enceintes ou allaitantes.

Attention toutefois à la présence de furocoumarines dans les écorces d’agrumes, qui la rendent particulièrement photosensibilisante : proscrivez donc toute exposition au soleil pendant les 8 à 12 heures suivant l’application.
Par ailleurs, elle demeure irritante pour la peau : vous devrez donc la diluer systématiquement dans une huile végétale, à raison de 20 % grand maximum.

Enfin, elle renferme de nombreuses molécules potentiellement allergisantes. Lors d’une première utilisation, effectuez a minima le test du pli du coude : déposez-y deux gouttes d’huile essentielle et guettez la présence d’une éventuelle réaction au cours des 24 heures suivantes.

Huile essentielle de pamplemousse, à boire ?

Quant à la voie orale, essentiellement à visée digestive, mieux vaut l’envisager uniquement sous prescription médicale.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Gwennaëlle Vidal

Après un master en mathématiques fondamentales et une maîtrise en informatique avancée, j'ai entrepris un virage à 180 ° en troquant les formules et lignes de code pour l'aventure de la rédaction web SEO en freelance. J'exerce aujourd'hui ma plume dans les secteurs du bio, de la nutrition, de la gastronomie et de la santé. En rejoignant la rédaction de Toutvert en septembre 2020, je concilie ma volonté d'informer et ma fibre écologique !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer