Bien-être et santéfeatured

L’huile essentielle de marjolaine, apaisante par essence

Une réputation de longue date

L’huile essentielle de marjolaine, aussi appelée marjolaine des jardins ou marjolaine à coquilles (origanum majorana de son appellation botanique) est bien connue pour ses vertus apaisantes. Mais saviez-vous que l’huile essentielle de marjolaine est aussi un puissant antibactérien et anti-infectieux ? Découvrons ensemble les propriétés.

Origine

La marjolaine est connue depuis la Grèce ancienne. C’est Aphrodite, la déesse de l’amour et de la sexualité qui aurait donné son parfum à cette fleur.

Les Romains eux aussi avaient noté les bienfaits de la marjolaine, symbole de bonheur et de fertilité, elle était surtout utilisée contre les maux de ventre.

Aujourd’hui c’est surtout l’huile essentielle de marjolaine qui est convoitée pour ses propriétés apaisantes et antispasmodiques.

Cette plante vivace originaire d’Afrique du Nord, est maintenant cultivée sur tout le pourtour méditerranéen.

Comment obtenir cette huile essentielle ?

Cette huile essentielle est issue de la distillation des sommités fleuries séchées. Il faut près de 100kg de fleurs pour obtenir seulement 300ml du précieux liquide !

Huile essentielle de marjolaine, apaisante par essence !
Huile essentielle de marjolaine, apaisante par essence !

Bienfaits

Découvrons ensemble tous les bienfaits.

Apaisante et calmante

Quand on parle de marjolaine, on pense la plupart du temps à ses effets sur le sommeil et les troubles nerveux. En effet, la première de ses vertus est de soulager les difficultés d’origine nerveuse, mais aussi physique.

Ainsi, elle aide à une meilleure digestion (troubles stomacaux, digestion difficile et douloureuse…), elle apaise les problèmes respiratoires et cardio-vasculaires.



Évidemment, elle aide les sujets nerveux à mieux gérer stress, anxiété et spasmophilie.

Elle est aussi anaphrodisiaque, c’est-à-dire qu’elle combat les désirs sexuels trop développés.

Antibactérien et antifongique

L’huile essentielle de marjolaine se distingue aussi par ses bienfaits antibactériens et antifongiques. Elle contribue à guérir les furoncles.

Elle aide efficacement à combattre les pneumonies et de manière générale, elle agit positivement sur les infections d’origine respiratoire et ORL : maux de gorge, otites, bronchites ou sinusites ne lui résistent pas longtemps.

Articulations et muscles douloureux ? Là aussi elle agit ! Crampes, sciatiques ou rhumatismes, elle soulage ces maux si elle est appliquée en massage couplée à une huile végétale.

Où acheter l’huile essentielle de marjolaine ?

Vous pouvez trouver cette huile essentielle dans les meilleures herboristeries mais elle est désormais également disponible à la vente en ligne : https://amzn.to/2ZCxIR5

Idée recette apaisante pour atténuer les troubles nerveux

Mélangez dans un petit contenant propre et désinfecté 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine, 2 gouttes d’huile essentielle de petitgrain, 1 goutte d’huile essentielle de mandarine, 5 gouttes d’huile végétale (colza, noisette, olive…).

Massez-vous avec 2 gouttes de cette préparation le plexus solaire.

Huile essentielle de marjolaine, apaisante par essence !
Huile essentielle de marjolaine, apaisante par essence !

Avertissement concernant l’huile essentielle de marjolaine

Les huiles essentielles s’utilisent avec précaution. Seuls des conseils sont donnés dans cet article, pour tout traitement, consultez votre médecin ou aromathérapeute.

L’huile essentielle de marjolaine est déconseillée durant les 3 premiers mois de la grossesse ainsi que chez les enfants de moins de 3 ans.

Attention, elle est dermocaustique, il ne faut donc pas l’utiliser pure sur la peau.

Plus des conseils

A lire aussi :

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer