Lavande aspic : bienfaits et propriétés

By Pascale

Lavande aspic

Il ne faut pas confondre lavande et lavande. S’il en existe une trentaine d’espèces au monde (toutes de la famille des labiées) seules trois sont présentes sur le pourtour méditerranéen. Parmi celles-ci, la lavande aspic qui, contrairement à sa cousine qu’est la lavande vraie, n’est pas cultivée. Elle se cueille à l’état sauvage, uniquement et les bienfaits de l’huile essentielle de lavande aspic sont eux aussi uniques.

Lavande aspic ou lavande vraie : les différences

La lavande aspic (répondant au nom botanique lavandula latifolia cinéolifera ou lavandula spica) embaume la garrigue à partir du mois d’août, et s’épanouit plus généralement sur les terres sèches du sud de la France à l’Espagne en passant par les Pyrénées, à une altitude de 800 mètres.

Lavande aspic

Elle doit du reste son nom à la vipère éponyme, qui prise son voisinage et au venin de laquelle elle sert d’antidote : la nature est bien faite !

La lavande vraie, appelée également lavande fine ou lavande officinale (nom botanique Lavandula officinalis) est légèrement plus grande que l’aspic, de 50 à 70cm de haut, et pousse sur les terrains silicieux entre 800 et 1800 m d’altitude.

Les deux plantes partagent la même famille botanique, les Labiées, mais sont appartiennent à de deux espèces différentes.

Et le lavandin ?

Les abeille assurent la pollinisation des fleurs. Un exemple ? L’hybride naturel entre la lavande vraie (plante mâle) et l’aspic (plante femelle), obtenu par les pollens de la lavande vraie qui se déposent sur le stigmate femelle de lavande aspic. Son huile essentielle possède à la fois des propriétés de l’une et l’autre.

Les bienfaits de la lavande aspic s’apprécient partout

Mais elle est aussi précieuse en ville… elle est tout d’abord un excellent relaxant.

A l’instar d’autres huiles essentielles, quelques gouttes sous l’oreiller (non ça ne tâchera pas vos draps!) ou bien ajoutées à un diffuseur, ont un puissant effet calmant.

Au revoir les angoisses et insomnies. Mais ses vertus détoxifiantes, et pas seulement au venin de vipère, sont très précieuses en usage externe.

Ainsi, la lavande Aspic est-elle l’amie de tout ce qui empoisonne la peau : de l’agaçante piqûre de moustique aux affections récurrentes du derme.

Une agression par l’un des fameux « ites » de la saison automne-hiver ? Des inhalations de lavande Aspic débarrassent de façon naturelle, des bronchites, laryngites, des douloureuses sinusites et même des otites.

De même d’un céphalée ponctuel ou de migraines. Pourquoi ?

Elle est à haute teneur en camphre (36%) et en cinéole (33%), l’autre nom de l’eucalyptol. Autant de composés quasi-absents de sa cousine, la lavande vraie.

Lavande aspic

Si elle est, pour sa part, absente de la parfumerie, c’est pourtant elle qui donne son odeur si caractéristique au baume du tigre.

Parmi les 400 espèces de la garrigue, l’huile essentielle de lavande Aspic est fort heureusement bien présente auprès de toutes les bonnes enseignes.

Huile essentielle de lavande aspic : propriétés

L’huile essentielle de lavande aspic est un concentré des vertus de cette plante.

En application locale, l’huile essentielle de lavande Aspic soulage piqûre d’insectes et acné, et aseptise brûlures et cicatrices.

Dans le bain, cette huile essentielle apaise le psoriasis, l’eczéma, l’herpès labial : elle est apaisante et antifongique.

Recette avec l’huile essentielle de lavande aspic

Voici une idée pour apaiser les coups de soleil :

Appliquez 1 à 3 fois par jour, localement en massages doux.

Contre-indications de l’huile essentielle de lavande aspic

Les huiles essentielles s’utilisent avec précaution.

Seuls des conseils sont donnés dans cet article, pour tout traitement, consultez votre médecin ou aromathérapeute.

L’huile essentielle de lavande aspic est déconseillée durant la grossesse ainsi que chez les enfants de moins de 8 ans.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Laisser un commentaire