L’huile de carthame, depuis la nuit des temps

Riche en bienfaits

By Pascale

Huile de carthame

Sa petite fleur évoque l’ambre et les bords du Nil. L’huile de carthame a servi de pigment aux maîtres de la peinture et tinte toujours les tenues des bonzes. Sur votre peau aussi bien que pour l’équilibre cardio-vasculaire, cette huile a des vertus insoupçonnées.

Huile de carthame ou faux safran

Le carthame est une plante originaire du Proche-Orient, ainsi que l’atteste son étymologie, “Kartami” signifiant teindre en hébreu, ensuite repris en arabe avec le mot “kurthum”.

Le carthame se trouve naturellement à l’état sauvage dans le Croissant fertile, en particulier en Iran et en Égypte, mais aussi en Inde et dans toute une partie de l’Asie dont le Japon, ainsi qu’en Amérique du sud.

Dès l’Antiquité, la carthamine extraite de sa fleur était utilisée pour teindre les tissus en cramoisi, mais aussi pour imprégner les bandelettes des momies qu’elle préservait des moisissures.

En France, cette plante pourtant méditerranéenne était également cultivée en Alsace et dans la région lyonnaise, en raison de ses propriétés colorantes.

« Faux safran » au regard de sa ressemblance avec les pistils de celui-ci, « soleil d’Inde » car il en supporte les rayons, « graine de perroquets » car celui-ci en apprécie le goût amer, le carthame sert depuis toujours de colorant, de plante décorative et d’anti-inflammatoire.

Huile de carthame et fleur pollinisatrice

De la famille des Astéracées, le carthame est une plante buissonnante — 60 cm à 1 m de haut – évoquant le chardon, à la floraison annuelle ou bisannuelle selon l’ensoleillement. Craignant le froid et l’humidité, le carthame est une plante par ailleurs peu exigeante, supportant les sols pauvres et disposant de racines longues et pivotantes lui permettant de puiser en profondeur l’eau et les nutriments.

D’un vert foncé, ses feuilles dentelées et ses tiges capitulées sont très résistantes au vent. Ses jolies fleurs jaune orangées sont très mellifères. Elles attirent les abeilles et les autres insectes pollinisateurs.

Quant à ses graines produites après la floraison, elles sont comestibles. Le chinois en font un thé tonifiant. En Inde et en Éthiopie, elles sont consommées telles quelles.

fleurs de carthame
Carthame en fleur

Quelles sont les propriétés de l’huile de carthame ?

Ses propriétés tinctoriales

En France, la seule variété de carthame cultivée est le carthame des teinturiers (Carthamus tinctorius). En Chine, les pigments de la fleur de carthame sert encore à teinter le coton et la soie. Ainsi des vêtements des bonzes, toujours teints de façon naturelle.

A l’époque où les pigments étaient onéreux et longs à préparer, les grands peintres appréciaient le fait que le carthame soit stable et ne jaunit pas avec le temps. Et apporte une brillance aux couleurs.

Composition de l’huile de carthame

Extraite de la graine, l’huile de carthame est très riche en acide linoléique ou oméga 6 (de 65 à 80%) et en acide oléique ou oméga 9 (10 à 20%). Sa composition varie selon les régions d’origine, sachant que dans le commerce, la distinction entre les deux doit être indiquée sur l’étiquette.

Huile de carthame et propriétés cardio-protectrices

Les oméga 6 (et 9) font partie des acides gras essentiels que ne fabrique pas l’organisme, qui interviennent dans le système immunitaire et comme précurseur de la prostaglandine, molécule qui joue un rôle dans l’activité des cellules dont les neurones et dans le cadre de la circulation sanguine.

En l’occurrence, l’huile de carthame favorise la réduction du mauvais cholestérol (le LDL- cholestérol), fait baisser la tension artérielle et favorise la circulation sanguine. En outre, elle stimule le système immunitaire qui qui favorise la vasoconstriction.

Ainsi, avec un régime alimentaire adapté et toujours un avis médical, l’huile de carthame s’avère efficace dans le cadre de la prévention des risques cardiovasculaires. Du reste, ses bienfaits sont volontiers comparés à ceux de l’aubépine.

Huile de carthame : bienfaits visage, peau et cheveux

Outre sa très haute teneur en omégas 6 et 9, l’huile de carthame est riche en vitamine K, qui stimule la circulation sanguine et la coagulation, assurant un bon état des vaisseaux sanguins.

L’huile de carthame est particulièrement intéressante pour les peaux matures, couperosées ou fragilisées. Ainsi peut-elle s’appliquer sur des rides aussi bien que de l’acné rosacée, une brûlure légère, de l’eczéma ou du psoriasis, mais aussi des mycoses (avec un suivi médical).

Pour les cheveux secs ou abîmés ou décolorés, un masque capillaire apaise le cuir chevelu. Pour ce faire, mélanger une cuiller à soupe d’huile de carthame à une autre d’huile de ricin. Ajouter dix gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang ou de romarin.

Laisse agir sur le cuir chevelu pendant une heure. Puis effectuez un shampooing doux afin d’éliminer l’huile. Renouvelez ce masque capillaire une à deux fois par mois. Attention, n’utilisez ce mélange qu’une seule fois.

Huile de carthame et pistils

Comment utiliser l’huile de carthame ?

En usage interne, l’huile de carthame ne doit jamais être chauffée, car elle perd ses propriétés. A froid, elle accommode de façon saine salades, viandes et poissons.

Dans le cadre d’un régime amincissant et avec avis médical, elle peut être utilisée comme complément alimentaire.

En tisane, faites chauffer la quantité d’eau nécessaire à trois à cinq tasses. Faites infuser deux à trois fleurs.

En usage externe, elle s’applique en onguent local, en association avec d’autres huiles végétales.

Huile de carthame : danger et précautions d’emploi

Très bonne pour la santé, l’huile de carthame peut être nocive en excès. En effet, sa richesse en omégas 6 implique de respecter l’équilibre nécessaire à l’organisme d’un oméga 3 pour quatre oméga 6. Concrètement, il est bon de l’utiliser en association avec une consommation d’huile de lin, de colza et de tournesol.

Par ailleurs, l’huile de carthame ayant des vertus purgatives, son usage en excès peut perturber la santé intestinale.

Enfin, l’huile de carthame ne doit jamais être utilisée par les personnes sous traitement anti-coagulant, souffrant de diabète ou devant subir une intervention chirurgicale.

Son utilisation est également à proscrire chez le jeune enfant, la femme enceinte ou allaitante.

Où acheter de l’huile de carthame bio ?

Nous vous conseillons évidemment d’acheter un produit issu de l’agriculture biologique. Vous en trouverez en boutique bio, sur internet ou magasin spécialisé.

Comment conserver l’huile de carthame ?

Comme la plupart des huiles, il convient de la conserver au frais et à l’abri de la lumière, dans la porte de votre réfrigérateur par exemple.

Laisser un commentaire