featuredTechno

HitchBot : le robot auto-stoppeur !

Un robot qui fait du stop, seul pour traverser le Canada ? Oui, c’est ce qu’ont imaginé deux étudiants de l’université de Ryerson à Toronto. HitchBot est parti fin juillet et sillonne encore les routes canadiennes au gré de ses rencontres !

HitchBot est un petit robot haut de la taille d’un enfant de 6 ans qui fait du stop sur le bord des routes. L’objectif pour ses créateurs est de mieux comprendre le lien qui peut s’établir entre les hommes et les robots, d’analyser les éventuelles réticences humaines et aussi de savoir si le robot peut faire confiance aux hommes.

UN AUTRE ROBOT : Dustbost : le robot balayeur made in Italy

Frauke Zeller, un des concepteurs d’HichtBot explique qu’« une fois son voyage terminé, nous analyserons ses interactions, les sentiments des individus à son encontre, les avis. Notre objectif est d’alimenter la discussion dans la société à propos de notre relation avec la technologie et les robots, ainsi que les notions de sécurité et de confiance. »

Ce petit robot est vraiment de conception très simple. Il peut parler pour indiquer sa direction et avoir de brèves discussions. Sa batterie est principalement alimentée par un panneau solaire situé au-dessus de sa tête. Quant à son corps, il fait à base d’objets du quotidien détournés : des « frites » en mousse de piscine en guise de bras et jambes, une paire de botte pour les pieds, et le plus important pour un auto-stoppeur : des jolis gants jaunes pour pouvoir lever le pouce !

POUR VOS VOYAGES : Blablacar, une plate-forme on line pour partager voiture et coûts

Après plus d’un mois de voyage, HitchBot a déjà de nombreux fans ! Il est suivi sur les réseaux sociaux grâce à son compte Twitter où 35 000 personnes le suivent, et ceux qui ont eu la chance de le rencontrer  peuvent poster des photos avec lui. Et sur Facebook il rassemble près de 50 000 amis !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer