featuredMaison & Jardin

Un herbier pour collectionner les plantes

Vous aimez vous balader dans la nature et observer les plantes qui s’y trouvent ? Vous aimeriez garder un souvenir de vos promenades et découvertes floristiques ? Que vous soyez pro ou amateur, l’herbier est fait pour vous !

Herbier : définition

Jusqu’au 15ème siècle, un herbier désignait un livre qui traitait des plantes. Aujourd’hui, ce terme désigne une collection de plantes séchées et pressées conservées entre des feuilles de papier. Sa version actuelle a été imaginée par Luca Ghini, botaniste italien du 16ème siècle. Son propre herbier n’a malheureusement pas traversé les âges.

Les herbiers sont essentiels pour l’étude de la flore par les professionnels. Mais ils sont également très prisés par les amateurs qui les pratiquent comme un loisir.

Quelques exemples d’herbiers célèbres

Le plus vieil herbier connu à ce jour est sûrement celui d’un médecin suisse dénommé Felix Platter. Il date du 16ème siècle.

Réalisez votre herbier personnel
Réalisez votre herbier personnel

L’herbier regroupant le plus de spécimens est celui du Muséum national d’Histoire naturel de Paris. Il en rassemble plus de 8 millions : plantes à fleurs, algues…

Viennent ensuite les collections du jardin botanique de New-York (États-Unis), de l’institut de botanique de Komarov (Russie), puis les jardins botaniques de Kew (Royaume-Uni).

Le saviez-vous? Les institutions publient désormais sur internet leurs herbiers numérisés.

Herbier : quel cadre utiliser ?

Vous voulez exposer vos trouvailles chez vous ? Pourquoi ne pas les encadrer ? Cette tendance qui a le vent en poupe mettra une touche de couleur et de nature dans votre intérieur. En plus, c’est facile à fabriquer soi-même !

Fan du do it yourself ? Pourquoi ne pas aussi vous lancer dans la confection d’un nichoir à oiseaux ?



Herbier : quel livre ?

Il existe de nombreux ouvrages sur les herbiers. Rapprochez-vous de votre libraire afin qu’il vous conseille.

Comment faire un herbier ?

Pour vous lancer dans la confection d’un herbier, il vous faudra un peu de matériel :

  • Chemises de format A3 (papier journal) ;
  • Deux planches de bois d’au moins la taille A3 et deux sangles (presse de séchage) ;
  • Couteau et sécateur ;
  • Cahier de récoltes ;
  • Crayon.

Avertissement : ne récoltez jamais de plantes rares, protégées ou encore isolées.

Herboriser : une véritable passion pour découvrir la nature
Herboriser : une véritable passion pour découvrir la nature

Le b.a-ba pour une bonne cueillette :

  • récoltez des plantes lorsqu’il ne pleut pas et lorsqu’il n’y a pas trop de rosée. Sinon elles risqueraient de pourrir.
  • Ne collectez pas plus de plantes que vous ne pouvez vous occuper. Gardez en effet en tête que vous devrez prendre du temps pour faire sécher tous vos spécimens.
  • Enfin, lorsque vous prélevez une plante, vous devez la prendre en entier (système racinaire compris).

Une fois votre récolte terminée, placez chaque échantillon bien à plat et étalé dans une chemise en papier journal. Placez une chemise vide entre deux chemises où se trouve une plante. Cette technique permettra de bien absorber leur humidité.

Lorsque votre paquet est terminé, mettez-le entre les deux planches de bois et maintenez le tout grâce aux sangles.

Note : Si vous ne faites pas le séchage sur place, veillez à conserver vos échantillons dans un sac fermé à l’abri, au frais et à l’ombre.

Au début, vous devrez changer le papier journal tous les jours pour éviter moisissure/pourriture. Pour un séchage complet, comptez deux à trois semaines.

Servez-vous de votre cahier de récoltes pour donner un numéro à tous vos prélèvements. D’une manière générale, voici les informations supplémentaires que vous devrez consigner dans votre cahier :

  • nom du collecteur,
  • date,
  • informations pour la localisation,
  • notes sur les caractéristiques non visibles de l’échantillon sec (ex: couleur, taille moyenne…),
  • description morphologique de l’espèce.

Une fois séchées, fixez vos plantes sur des feuilles simples grâce à des bandelettes de papier gommé et étiquetez-les.

En savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de Toutvert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer