Alimentation

Herbes de Provence : ce condiment qui fleure bon la garrigue

Un peu de soleil dans l’assiette

Indispensables du barbecue estival, les herbes de Provence illuminent nos plats toute l’année. Si on les saupoudre généreusement sur les chapeaux de nos tomates farcies, on ignore pourtant bien souvent ce qu’elles contiennent. Quels aromates se cachent derrière cette dénomination ? Viennent-ils exclusivement des bords de la Méditerranée ? Peut-on confectionner ce mélange chez soi ? Partez avec nous à la rencontre d’un condiment aussi savoureux que bienfaisant.

Herbes de Provence : quelle composition ?

De manière extrêmement générique, le terme « herbes de Provence » regroupe un ensemble de plantes aromatiques issues historiquement du terroir provençal. Cela englobe le thym, le serpolet, la marjolaine, l’origan, le romarin, le basilic, le cerfeuil, l’estragon, la livèche, la sarriette, la sauge, le laurier-sauce et le fenouil.

Toutefois, le mélange véritable ne contient que 4 ingrédients : romarin, origan, sarriette et thym.

Herbes de Provence, IGP, AOP ou non ?

Malheureusement, ce mélange ne fait l’objet d’aucune indication géographique protégée (IGP) ni d’appellation d’origine protégée (AOP). Cela explique notamment la variété de sa composition… et de sa provenance. Aujourd’hui, près de 95 % des aromates estampillés « herbes de Provence » proviennent des pays d’Europe centrale et de l’Est, du Maghreb ou de Chine. Pas sûr que l’on entende encore chanter les cigales…

Notons cependant que le Thym de Provence est reconnu comme IGP depuis le 19 février 2018.

Herbes de Provence Label Rouge

Pour des plantes aromatiques de haute qualité, rien de tel que la certification Label Rouge. En répondant à un cahier des charges extrêmement exigeant, les herbes se distinguent par leur propriétés organoleptiques, leur richesse en huiles essentielles, leur triage minutieux, leur haute traçabilité et leur composition fixe.

Pas de place à l’approximation, donc : des herbes de Provence Label Rouge, ce sont toujours 19% de thym, 27% de romarin, 27% de sarriette et 27% d’origan.

Parmi les acteurs majeurs de ce label, citons le groupement « Les Aromates de Provence », qui rassemble des producteurs basés uniquement en région PACA et dans la Drôme provençale.

Où acheter des herbes de Provence ?

Plus difficiles à dénicher en version fraîche, vous croiserez généralement les herbes de Provence sous forme séchée. Elles se cachent habituellement dans le rayon épicerie de votre grande surface préférée, conditionnées en flacons ou en sachets. N’hésitez pas à faire également un tour du côté des épiceries fines biologiques pour agrémenter vos mets avec des aromates garantis sans pesticides.



Comment faire soi-même les herbes de Provence ?

Si vous possédez un jardin d’herbes aromatiques, lancez-vous dans la fabrication d’herbes de Provence maison !

Voici quelques indications pour les jardiniers en herbe : la sarriette se cueille plutôt au début de l’été, et l’origan début juillet. Quant au romarin et au thym, ils se récoltent avant la période de floraison. Une fois ramassés, vous devrez faire sécher les aromates dans un endroit sombre et aéré.

Dès que les herbes se craquellent sous les doigts, procédez au triage. Effeuillez-les avec précaution, en veillant à ne laisser aucune branche piquante susceptible de vous blesser lors de la dégustation.

Il ne vous reste plus qu’à réduire les herbes en poudre fine, à l’aide d’un moulin à café – ou à défaut, d’un mixeur. Mélangez ensuite à votre convenance les aromates et conservez-les dans des pots hermétiques, et de préférence opaques.

Pour vous simplifier la vie, répartissez les 4 herbes en proportions égales. Libre à vous d’ajouter 2 feuilles de laurier ou de sauge broyées par pot pour relever le tout.

Liste en image des herbes de Provence
Liste en image des herbes de Provence

Quels sont les bienfaits des herbes de Provence ?

Le thym, un antibactérien de choc

Avec ses 1890 mg pour 100 g en version séchée, le thym est le champion invétéré du calcium ! Il renferme également une quantité non négligeable de magnésium (220 mg/100 g).

Antiseptique, il soulage efficacement les aphtes ou les gingivites. En infusion avec du jus de citron et une cuillère de miel, ses propriétés toniques et anti-infectieuses en font un grog idéal pour combattre les virus de l’hiver : grippe, rhume, pharyngite… C’est aussi un excellent expectorant en cas de bronchite.

Le romarin, la plante anti-inflammatoire

Riche en acide caféique et rosmarinique, deux précieux antioxydants, le romarin réduit les processus inflammatoires. Il prévient notamment l’asthme, les troubles hépatiques et les maladies cardiovasculaires.

Employé en tisane, il traite les affections des gencives et les maux de gorge. Il jouit également de propriétés sédatives intéressantes en cas de spasmes nerveux, particulièrement au niveau de la sphère intestinale.

Paysan d'Ici Herbes de Provence Ardèche Bio 30 g
Prix mis à jour le 16-01-2021 à 3:31 PM.

La sarriette, l’alliée de la digestion

Si vous souffrez de troubles intestinaux, vous pouvez compter sur la sarriette. Cette herbe aromatique aux propriétés digestives est préconisée contre les ballonnements et les flatulences, mais aussi en cas de douleurs abdominales, de diarrhées, et de transit paresseux. Bon anti-asthénique, il donne un effet coup de fouet bienvenu en cas de fatigue.

L’origan, le défenseur des cellules

Bien pourvu en thymol et carvacrol, l’origan s’affiche comme un aromate résolument antioxydant. Il protège notre organisme du stress oxydatif provoqué par les radicaux libres, ces molécules instables qui s’attaquent à nos cellules et en accélèrent le vieillissement.

Antibactérien, il serait capable d’inhiber la croissance de certaines bactéries et levures (dont Candida albicans). Ses vertus analgésiques tempèrent les douleurs abdomino-pelviennes, tout spécialement les crampes menstruelles. Il serait aussi diurétique, apéritif et expectorant.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer