Bien-être et santé

L’hépatite A, la plus bénigne et la plus répandue des hépatites

Transmise par le virus VHA, l’hépatite A ne devient jamais chronique. Mais elle est la forme la plus répandue des hépatites, en raison de son endémicité liée à l’état sanitaire de certaines zones géographiques.

De mauvaises conditions d’hygiène

Eau non potable ou contaminée, fruits et légumes mal lavés, et même fruits de mer après cuisson dès lors qu’ils ont été en contact avec une eau infectée par le virus : l’hépatite A est celle du manque d’assainissement des réseaux d’eau potable et de celui des eaux usées.

Géographiquement, l’hépatite A se concentre en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique Latine. En France, moins de mille cas sont recensés annuellement (l’hépatite A est une maladie à déclaration obligatoire).

En France et en Europe, l’hépatite A a très fortement diminué avec l’amélioration des conditions d’hygiène.

Hépatite A : transmission

Tout comme les autres hépatites, le virus de l’hépatite A a pour cible le foie. Et tout comme celles-ci, ce n’est pas non plus le virus, mais la réaction du système immunitaire du foie, qui en en éliminant les cellules infectées, le détruit.

Comment on attrape l’hépatite A ?

Le mode de transmission, lui, est totalement différent : l’hépatite A ne se transmet pas par le sang, mais par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Les fruits de mer ayant séjourné dans une eau contaminée représentent même l’un des risques majeurs.

Et le virus étant excrété du foie par la bile, les matières fécales sont autre source d’infection importante, là où les réseaux d’assainissement sont inexistants.

Une immunité à vie chez les populations locales

Dans les pays où l’endémicité est très élevée, les jeunes enfants contractent l’hépatite C. Ils en sont ensuite immunisés à vie ! Ce qui n’est pas le cas des personnes qui se rendent dans ces pays pour un court séjour : les principaux cas d’hépatite A en France, sont des voyageurs de retour de certaines destinations.

Quels sont les symptômes de l’hépatite ?

Une fois le virus contracté, la période d’incubation est d’environ un mois. Avant l’âge de six ans, l’hépatite A est totalement asymptomatique. Mais chez l’adulte, il est peu dire qu’elle se voit : le principal symptôme est un ictère (jaunisse) très marquée.



Autres symptômes chez l’adulte, une forte fatigue avec de la fièvre, mal au ventre avec des vomissements et de la diarrhée, des maux de tête, une perte d’appétit et de poids. La bile met environ un mois pour éliminer le virus.

Hépatite A fulminante

Rarissimes sont néanmoins les cas d’hépatite A fulminante. Et elle ne devient jamais chronique : autrement-dit, contrairement aux autres hépatites, elle ne représente aucun risque, à terme, de destruction du foie par cirrhose ou cancer.

Mais à savoir que plus on prend des années, plus l’organisme fatigue : insensible chez un jeune enfant, l’hépatite A fatigue la personne devenue âgée.

Quel est la moins grave des hépatites ? Certainement l'hépatite A
Quel est la moins grave des hépatites ? Certainement l’hépatite A

En voyage, comment s’en prémunir ?

Hépatite A : attention contagion

Pour bénigne, l’hépatite A est fatigante et inconfortable : de quoi gâcher votre séjour, puis le retour. Sachant qu’une fois que vous l’avez contractée, vous êtes très contagieux pour votre entourage. Le cercle familial est un foyer de contamination majeur, ce qui est logique au regard de son mode de transmission : vous partagez cuisine et sanitaires.

Hépatite A : le vaccin

Le vaccin est généralement bien toléré. Il existe sous forme « monovalente » (uniquement contre l’hépatite A) ou combinée (avec le vaccin contre l’hépatite C ou celui contre la typhoïde).

De fait, il n’existe pas de traitement contre l’hépatite A. L’autre grande façon de s’en prémunir est une grande vigilance au regard des mesures d’hygiène : sauf que se laver les mains et ne pas boire d’eau d’une bouteille décapsulée est de votre ressort. Mais, au restaurant notamment, vous ne maîtrisez jamais tout.

Sachez aussi que changer la couche d’un bébé infecté est susceptible de vous contaminer.

Et si vous l’avez attrapée ?

Le repos et une bonne hygiène de vie sont la seule façon de patienter, le temps que votre organisme fasse son travail. Pour l’aider, évitez tout de même l’alcool et les aliments gras, qui l’encombrent inutilement : n’oubliez pas que votre foie est, entre autres, la station d’épuration de votre organisme.

En résumé, vous êtes sur le flanc, mais no panic : on ne meurt pas d’une hépatite A. Pour prendre votre mal en patience, vous pouvez même vous intéresser aux Grecs, qui tenaient le foie en très haute estime : ils en avaient fait le siège des émotions, et le voyaient comme l’organe le plus proche des divinités.

Ils pratiquaient même « l’hépatoscopie », ou si vous préférez, le découpage d’un foie de chèvre ou de bœuf : ainsi savaient-ils s’ils allaient rempoter ou non une bataille militaire. Votre voyage dans un pays à forte endémicité leur aurait paru une broutille, à côté. Et allez, au regard de la plus grande part de l’humanité, qui ne bénéficie pas de vos conditions d’hygiène.

Pour en savoir plus

Santé et bien-être au naturel, nos articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer