Hémérocalle, la belle d’un jour et de toujours

De toute beauté mais malheureusement éphémère, la fleur d’hémérocalle est semblable au lis. Cette plante vivace est très populaire au Japon mais très peu chez nous. Pourtant, c’est une bulbeuse très facile à cultiver qui offre une splendide floraison estivale.


Étrange, le nom d’Hémérocalle vient du grec « hemero » : un jour et « kallo » : beauté. Cette plante peut donc poétiquement s’appeler « beauté d’un jour ».

Même si sa fleur ne dure effectivement qu’une journée, ses boutons se renouvellent sans cesse et ce, pendant plusieurs semaines ! Ainsi, tout l’été vous pourrez vous laisser surprendre par sa floraison spectaculaire offrant une palette de couleurs incroyable, du blanc au rose, de l’orange au marron, du jaune pur au rouge grenat…

Cette plante a un autre gros avantage puisqu’elle est très facile à cultiver. Les hémérocalles sont, en effet, conseillées aux nouveaux jardiniers car elles sont particulièrement résistantes aux parasites et aux maladies.



Hémérocalle : la belle d'un jour
Hémérocalle : la belle d’un jour




Conseils de plantation et entretien

En ce qui concerne l’exposition, cette plante apprécie aussi bien l’ombre que le soleil : 4 à 5 h d’ensoleillement quotidien suffisent.

Pour le sol, il est conseillé de la planter dans une bonne terre de jardin ordinaire qui ne retient pas l’eau en permanence, surtout en hiver. Elles prospéreront ainsi rapidement.

La plantation s’effectue de préférence entre septembre et avril, en enterrant le collet de 3 à 4 cm sous la surface. Il est conseillé de disposer les racines sur un petit monticule de terre fine et légère, avec une distance moyenne de plantation entre deux pieds de 70 à 80 cm.

Ensuite, pendant les deux mois suivants, il est nécessaire de maintenir un sol humide.




Puis, l’hémérocalle n’exige plus aucun soin, si ce n’est de rabattre les tiges fanées au ras du sol. Et lorsque celle-ci commence à devenir envahissante, ne pas hésiter à diviser les touffes tous les quatre ou cinq ans, de préférence, à l’automne, après la floraison.

Un entretien simple et facile
Un entretien simple et facile

Des variétés pour tous les usages

Il existe un grand nombre de variétés d’hémérocalles. Idéales pour les bordures et massifs, les plus petites variétés (30 cm de haut)  peuvent tout aussi bien se planter en touffes dans la rocaille. Les variétés de grandes tailles (jusqu’à 1 m) s’accordent merveilleusement avec les plantes vivaces, à planter en touffes généreuses au second plan des massifs.

Sur les balcons ou terrasses, des variétés naines feront parfaitement l’affaire. Offrant de multiples couleurs chatoyantes, ces hémérocalle feront merveille en jardinière.

Les variétés communes

  • Stella de Oro : adorable miniature jaune d’or aux pétales retournés vers l’arrière et délicatement gaufrés.
  • Agape Love : ivoire (40 cm),
  • Little Celena : rose vif (35 cm),
  • Jocelyne Nichole : rose à gorge verte et pétales frisés (35 cm),
  • Little business : rouge cerise à pétales pointus (40 cm),
  • Little Papoose : rouge cardinal à cœur jaune (40 cm),
  • Raindrop : jaune clair (30 cm)

Et bien d’autres !

L’hémérocalle comestible

Il existe même une variété comestible, la Buttercup Palace. À la texture de laitue et à la saveur sucrée étonnante, les fleurs de cette hémérocalle peuvent être consommée aussi bien en crudités, pour agrémenter vos salades ou en dessert, dans les salades de fruits, sur les sorbets… Les japonais en raffolent !

Pour en savoir plus sur le jardinage

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande la lecture de ces autres articles :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *