ActualitéBien-être et santé

Vive la gym !

Artistique, rythmique, acrobatique, suédoise ou même des exercices chez soi. Au  regard du choix, pas d’excuse pour ne pas en faire. Tout est bon pour la santé en pratiquant la gym.

Les origines de la gym

La gymnastique ? En grec, elle signifie « nu ». Dans la Grèce antique, le gymnase était le lieu où l’on se préparait, nu, à l’athlétisme. Quant aux Jeux Olympiques antiques, ils comprenaient la gymnastique, certes avec des disciplines aujourd’hui rangées sous de tout autres bannières : ainsi de la course à pied ou de la  lutte.

Un journaliste trop nerveux en précurseur de la pratique en France !

Il n’est guère étonnant que la Fédération Française de Gymnastique soit la doyenne des Fédérations sportives. Son président fondateur en fut Eugène Paz, journaliste atteint d’une maladie nerveuse.

Soigné par la gymnastique et à l’hydrothérapie par le père du bodybuilding Hippolyte Triat, il créa en 1859 Les Amis de la gymnastique, la toute première société de gymnastique parisienne. Son programme s’inspira, du reste, de la gymnastique suédoise mise au point par Pehr Henrik Ling, qui lui-même n’avait pas négligé les enseignements du massage chinois. Eugène Paz publie alors « La santé du corps et de l’esprit par la gymnastique » : nos salles de sport étaient en germe.

Les différentes pratiques de la gym

Aujourd’hui, la gymnastique comprend huit grandes disciplines :

  • la gymnastique artistique masculine (le saut, les arçons, les anneaux, le sol),
  • la gymnastique artistique féminine (le saut, les barres asymétriques, la poutre, le sol ),
  • la gymnastique rythmique (le cerceau, le ballon, les massues),
  • la gymnastique acrobatique qui est très chorégraphique,
  • le trampoline,
  • l’aérobic,
  • le tumbling (de l’anglais culbuter)
  • et la teamgym en équipe.

De quoi faire pour développer souplesse et endurance physiques, sens de l’équilibre voire de la voltige,  apprivoiser les saltos olympiques, mais aussi gérer ses émotions. Le tout en musique, mais surtout en donnant cette impression de facilité et d’harmonie proche de la danse.

Chez soi, bien choisir sa vidéo

C’est décidé, vous allez faire de la gymnastique… at home ? Bravo, c’est une bonne résolution. Mais quels gestes faire ? Pas de soucis, des sites de vidéo en ligne regorgent de vidéos. Et là, alors que vous n’avez pas levé le petit orteil depuis des années, on vous explique comment faire la roue et le poirier.

Découvrez la gym autrement !
Découvrez la gym autrement !

Premier exercice, choisir ses vidéos selon son âge. Si vous êtes jeune, vous pouvez faire le cobra et le grand écart en un rien de temps. Si vous êtes senior, privilégiez les exercices d’assouplissement de la nuque puis des épaules, suivis des exercices d’assouplissement des cuisses.

Et établissez-vous un programme plausible, que vous inscrirez dans la durée : en faisant varier les plaisirs. Le stretching matinal commence bien une journée !



La gymnastique suédoise, de la kiné en prime

En quelque sorte à mi-parcours du haut-niveau et de l’exercice fessier chez soi, la gymnastique suédoise combine les gestes classiques de la gymnastique et des exercices de kinésithérapie. Remise au goût du jour en 1978 par Johan Holmsäter, elle a désormais aussi sa Fédération.

Le  principe de la gymnastique suédoise est d’apprendre l’anatomie du corps, en travaillant les gestes en les décomposant. Une méthode évolutive. Chaque série de gestes s’effectue avec des pauses qui sont le retour au point de repère de l’équilibre du corps. La gymnastique s’effectue en groupe autour de l’animateur, sans appareil et avec des gestes simples. Musculation et cardio au rendez-vous !

Découvrez la gym autrement !
Découvrez la gym autrement !

Des petites contre-indications pour la gymnastique ?

La plus grande contre-indication est plutôt de ne pas en faire. La gymnastique fait partie des sports recensés parmi les moins à risques. Sauf à entreprendre de faire le poirier sur une échelle vermoulue, vous devriez plutôt en retirer des bénéfices.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous invite à lire ces autres articles sur le sport :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer