Tourisme

GuestToGuest : échanger sa maison avec le monde entier

GuestToGuest rassemble près de 125000 membres dans 187 pays grâce à son accès gratuit et à son système de points innovant pour échanger sa maison.

Lancé en 2011 avec l’aide de 22 familles, parents et amis, dont certains étaient expatriés, le concept d’échange de logements à travers le monde a rapidement fait mouche.

« Après une tentative d’échange avec la ville de Florence qui n’a pu aboutir, je me suis rendu compte à quel point trouver deux logements qui correspondent, aux mêmes dates, relevait du défi ! C’est l’une des raisons pour laquelle l’échange de maisons reste une pratique de niche. »

GuestToGuest : échanger sa maison avec le monde entier

DÉCOUVREZ : Tourisme : 5 idées pour voyager différemment !

Ce constat pousse Emmanuel Arnaud, ancien diplômé d’HEC, à s’affranchir de ce principe de réciprocité en fondant GuestToGuest, un site d’échanges basé sur un système de points. Dès qu’un adhérent propose sa maison, il se voit attribuer des GuestPoints, définis en fonction du nombre de couchages, des équipements et de la situation géographique du logement.

GuestToGuest : échanger sa maison avec le monde entier

Une maison comportant 6 couchages située à Saint-Tropez peut ainsi valoir jusqu’à 300 GuestPoints par nuit, tandis qu’un studio à Lille en vaudra 60. Ainsi, chaque fois qu’il accueille un visiteur du réseau chez lui, l’adhérent se voit attribuer des GuestPoints. Il peut ensuite les dépenser chez un autre membre, pour la destination et la date de son choix.

LIRE : A quoi ressemble le consommateur collaboratif du 21è siècle ?

L’inscription est gratuite et obligatoire pour pouvoir prendre contact avec les membres. La start-up ne fait payer que les options. Par exemple, pour devenir membre vérifié et inspirer davantage confiance, il en coûte 25 €.

GuestToGuest : échanger sa maison avec le monde entier

GuestToGuest propose également de sécuriser l’échange avec un système de caution calqué sur le modèle de la location automobile. Une certaine somme (de 300 à 1500 €, selon le type du logement) est bloquée (mais non débitée) sur la carte bancaire du futur invité.

En contrepartie, le site facture à l’hôte 3,5 % de commission, une option payante choisie par 80% des propriétaires.

EN SAVOIR PLUS : www.guesttoguest.com

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page