Alimentation

Le gombo : un allié santé typique de l’alimentation africaine

Rare sur nos étals, le gombo est un aliment typique de l’alimentation africaine. Aussi connu sous le nom d’okra, le gombo est principalement utilisé pour sa texture collante, mais ses propriétés sur la santé sont nombreuses et intéressantes.

Le gombo peut être consommé cuit ou cru et sa saveur particulière ainsi que ses valeurs nutritionnelles en font un aliment qui mérite d’être connu.

Alors que cache le gombo ? Découvrons-le plus en profondeur.

Les propriétés nutritionnelles du gombo, quelles sont-elles ? 

Voici les valeurs retrouvées dans 100 grammes de gombo :

Il renferme également :

Il contient aussi des vitamines comme :

Toutes les propriétés nutritionnelles du gombo
Toutes les propriétés nutritionnelles du gombo

Gombo : ses bienfaits sur la santé

La richesse en vitamine C du gombo en fait un aliment efficace pour réduire l’asthme. La vitamine C est aussi bénéfique pour booster le système immunitaire en accentuant la formation de globules blancs. Les anti-oxydants du gombo permettent quant à eux de combattre les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré.

Gombo et diabète

Le gombo est également bon pour réguler le taux de cholestérol du fait de sa forte teneur en fibres. Ces dernières sont aussi bénéfiques pour le transit intestinal. Autre avantage de l’okra : il contient peu de graisses et aucun cholestérol. D’ailleurs, en consommer 20 grammes par jour pendant plusieurs semaines permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol. Cet aliment aurait également un effet positif sur le diabète.

Le gombo est aussi efficace pour traiter la fièvre.



Pendant la grossesse aussi

Enfin, il est idéal pendant la grossesse : la présence de vitamines et de calcium est bénéfique durant cette période.

L’okra est-il contre-indiqué ? 

Aucune contre-indication n’a été mentionnée pour le moment.

Où trouver du gombo  ? 

Culture du gombo

Le gombo est une plante annuelle dont la culture est assez simple. En revanche, l’okra apprécie la chaleur (cette plante peut pousser qu’au-dessus de 16°C et pour fleurir, des températures comprises entre 25 et 30°C sont nécessaires).

Le gombo se plante donc en un lieu chaud durant les mois de mars et avril. Voici comment le planter :

  • Semez 3-4 graines dans un pot.
  • Installez les plants en les espaçant de 50 cm.
  • Arrosez votre plante de manière régulière de la floraison à la fin de la plantation.
  • Pour l’engrais, il ne faut pas qu’il soit trop azoté.

Si vous souhaitez planter du gombo, n’oubliez pas qu’il faut de la chaleur !

Achat

Vous pouvez acheter du gombo dans des magasins spécialisés en fruits et légumes, par exemple. Il se trouve en toute saison et pour choisir un bon gombo frais, vérifiez que celui-ci soit tendre, ferme et de couleur vert vif.

Préparation

Les modes de préparation du gombo sont très nombreux. Vous pouvez notamment le consommer cru en salade, cuit en soupe ou blanchi.

Conseils préparation de l'okra
Conseils préparation de l’okra

Gombo : recettes végétariennes

Poêlée de gombos

Les ingrédients nécessaires à cette recette sont :

  • 250 g de gombos.
  • 2 tomates.
  • 1 oignon.
  • 2 gousses d’ail.
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre.
  • 2 cuillères à soupe d’huile.
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates.
  • 1 cuillère à café de curcuma et une de graines de coriandre.
  • Une pincée d’herbes de Provence et de piment d’Espelette.
  • De la fleur de sel.

Préparation. En premier, lavez les gombos et brossez-les avec une brosse à légumes. Séchez-les bien, puis enlevez la capsule de pédoncule et la pointe. Coupez-les ensuite en rondelles.

Faites chauffer l’huile dans une poêle et ajoutez les gombos. Faites-les revenir sur feu vif quelques minutes (4 environ). Stoppez la cuisson dès qu’il n’y a plus de jus. Hors du feu, incorporez le vinaigre et une tasse d’eau chaude. Remettez à chauffer et laissez cuire jusqu’à ce que l’eau soit toute évaporée. Mettez les gombos dans une assiette.

Passez ensuite à la préparation des autres ingrédients : pressez les gousses d’ail, émincez les oignons, coupez les tomates en dés et ôtez leurs graines.

Dans un wok, faites revenir l’oignon et l’ail avec un peu d’huile et incorporez les dés de tomate, couvrez et laissez cuire 5 minutes. Versez le concentré de tomates, les gombos et les épices douces. Faites mijoter sur feu doux, ajoutez les herbes de Provence, le sel et les piments d’Espelette. Vous pouvez rectifier l’assaisonnement si besoin.

Servez.

Plat de gombos poêlés

Les ingrédients sont :

  • 400 (ou 500 g) de gombos.
  • 1 oignon rouge.
  • 1 cuillère à café de cumin, de coriandre, de curcuma et de poudre de mangue séchée.
  • 2 cuillères à soupe d’huile.
  • Du sel, du poivre et du piment.

Préparation. En premier, lavez et séchez les gombos. Coupez-les en lamelles fines après avoir ôtez les pédoncules.

Pelez l’oignon et émincez-le.

Dans une casserole, faites chauffer l’huile sur feu doux, incorporez l’oignon et salez. Mélangez le tout jusqu’à ce que l’oignon devienne translucide et ajoutez les gombos. Faites chauffer à couvert pendant 10 minutes. Incorporez les épices, la mangue séchée et continuez la cuisson pendant 10 minutes.

Assaisonnez avec le piment selon vos goûts et servez chaud.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

  • La salicorne : un légume de choix en cuisine et pour préserver la santé.
  • Les échalotes : un légume-condiment aux nombreuses vertus sur la santé.
  • Pomme de terre : zoom sur le légume préféré des Français.
  • Chou-fleur : un légume pour la santé à consommer sans modération.
  • Potiron : caractéristiques, bienfaits, contre-indications, culture et recettes.
  • Les petits pois : tout savoir sur cet aliment vert et croquant.
  • Le navet : bénéficiez de ses bienfaits en toute saison.
  • Chou frisé : propriétés et bienfaits pour une bonne santé.
  • Oignon : une plante bulbeuse source de bienfaits et de vitalité.

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer