GoCambio : accueillir chez soi des étrangers contre des cours de langue particuliers !

Depuis quelques années, tel que GoCambio, se développent des façons de voyager alternatives, basées sur l’échange et le partage. Il existe par exemple le woofing qui propose le gîte et le couvert contre du travail, le couchsurfing où on met à disposition gratuitement son canapé ou encore le home exchange pour échanger sa maison le temps des vacances.

Deux irlandais Deirdre Bounds et Ian O’sullivan ont développé un concept un peu différent. Avec GoCambio vous pouvez séjourner chez quelqu’un gratuitement, contre seulement quelques heures de cours de langue. L’idée est de permettre aux voyageurs de visiter un endroit à moindre coût et à l’hôte d’apprendre une nouvelle langue sans bouger de chez lui !


NOUS VOUS RECOMMANDONS : Tripndrive : louer sa voiture pendant ses vacances !

Pour cela, il suffit de s’inscrire sur le site de GoCambio, de renseigner son profil et de trouver la personne la plus adaptée. Le concept plait notamment aux familles. Anaïs Chabaud de GoCambio France explique que « beaucoup de familles sont inscrites. GoCambio permet aux parents de trouver un tuteur qui donne des cours de langues étrangères aux enfants ».

GoCambio
GoCambio : séjourner chez quelqu’un gratuitement, contre seulement quelques heures de cours de langue.

« Clara est restée chez nous pendant trois semaines en été. Les enfants l’adoraient et leur anglais s’est beaucoup amélioré. Même leur professeur l’a dit en septembre » témoigne une famille sur leur site internet. En 8 mois d’existence GoCambio semble séduire à la fois hôtes et invités, déjà 7 000 membres inscrits dans plus de 110 pays différents. Et la France n’est pas en reste, puisqu’elle se classe en 4ème position en nombre d’inscrits après l’Espagne, l’Italie et Taïwan.




POUR PLUS D’INFORMATION : Vacances et respect de l’environnement : 6 choses à savoir

Preuve que les tendances évoluent et que les relations humaines, les moments de partage et d’échange sont de plus en plus recherchés dans une société parfois individualiste.




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *