Le gingembre, ses vertus médicinales et culinaires

Le gingembre est une plante originaire d’Asie, traditionnellement utilisée dans un but soit culinaire soit curatif.


Les vertus thérapeutiques du gingembre sont connues depuis des millénaires des médecines tant chinoise qu’indienne. Il est aujourd’hui à la base d’un certain nombre de médicaments.

Histoire du gingembre

Le gingembre (Zingiber officinale) est une plante herbacée vivace de la famille des Zingiberaceae.

L’utilisation de cette plante s’est répandue, depuis l’Asie, vers la péninsule arabique puis vers le monde grec et romain, pour arriver dans nos contrées au Moyen-âge.



On l’employait dans les médecines anciennes chinoise et indienne contre les maux d’estomac, du foie et de l’intestin, la nausée, les maux de dents et les rhumatismes.




Plus récemment, la médecine traditionnelle occidentale a découvert ses vertus thérapeutiques, notamment celle de son huile essentielle.

Propriétés et vertus médicinales

Le gingembre est utilisé comme un anti-inflammatoire naturel.

Avec le gingembre, vous pouvez traiter des troubles tels que le mal des transports , le mal de mer, les nausées matinales.

Ses vertus médicinales se concentrent dans les racines semblables à un tubercule noueux (en réalité c’est un rhizome) se ramifiant et s’allongeant sous terre.




Sa pulpe est riche en amidon mais également en protéines, en lipides et en vitamine A.

Tonifiant, le gingembre peut donner un petit coup de fouet au réveil, particulièrement efficace lorsqu’on est légèrement enrhumé.

Pour une meilleure digestion

Il active le fonctionnement de l’estomac et du foie et facilite ainsi la digestion. Il est utilisé dans le traitement des douleurs gastriques, pour tonifier et désenflammer l’appareil digestif, et contre les coliques.

Il stimule la production de salive et les secrétions biliaires et protège ainsi de l’ulcère gastrique.

 




Au niveau de l’intestin, il rééquilibre la flore bactérienne, diminue le cholestérol et s’avère utile pour traiter les rhumatismes, l’arthrite, les entorses et les douleurs musculaires.

Comme stimulant

Il est également connu pour ses vertus aphrodisiaques : c’est pourquoi on l’utilise dans les traitements contre la stérilité. Son action stimulante se voit renforcée si on lui ajoute du ginseng.

Pour réduire le mal de transports

Enfin, il calme les nausées et peut donc être utile à tous ceux qui souffrent du mal des transports. Dans ce dernier cas, on recommandera de garder dans son sac à main une boîte de comprimés au gingembre.

Attention ! De fortes doses de gingembre pourraient interférer avec les médicaments pour le cœur et les médicaments pour le diabète.

Le Gingembre, ses vertus médicinales et culinaires




Infusion au gingembre pour calmer les nausées

Préparation. Coupez quelques rondelles de racine de gingembre et versez les dans une tasse d’eau chaude. Laissez infuser 10 minutes. Buvez l’infusion par petite gorgées.

Buvez l’infusion par petites gorgées. Ne dépassez pas deux grammes de gingembre séché par jour, soit l’équivalent de 10g de gingembre frais.

BIO Gingembre Confit, 1kg
Prix EUR 16,99
gingembre

Valeurs nutritionnelles et composition

Examinons maintenant en détail l’apport énergétique du gingembre et les nutriments (acides gras saturés, fibres alimentaires, sodium, sels minéraux et vitamines, protéines, glucides, sucres et graisses) qui font partie de sa composition.

Les quantités de nutriments indiquées sont exprimées pour cent grammes de produit et sont des valeurs moyennes qui peuvent varier selon les différents types de gingembre.

Énergie – Calories 332 kcal




Les vitamines

Et maintenant, nous analysons aussi rapidement l’apport des vitamines

  • A – Bêta-carotène 18 µg
  • A – 0 µg de rétinol
  • D / cholécalciférol 0 µg
  • C / acide ascorbique 0,7 mg
  • B1 / thiamine 0,046 mg 4
  • B2 / riboflavine 0,17 mg
  • B3 / PP niacine 9,62 mg
  • B5 / acide pantothénique 0,477 mg
  • B6 / pyridoxine 0,626 mg
  • B9 / acide folique 34 µg
  • B12 / cobalamine 0 µg

Contre-indications à la consommation de gingembre

L’utilisation du gingembre devrait faire l’objet d’une consultation médicale dans les cas suivants :

  • grossesse et allaitement
  • si vous prenez des médicaments anti-inflammatoires
  • si vous prenez des médicaments antiagrégants et anticoagulants (comme le cardioaspiran) en raison de l’effet fluidifiant du gingembre.

L’ingestion doit être complètement évitée en cas d’allergie connue à un ou plusieurs de ses composés.

De toute façon, les doses doivent être limitées car l’excès de gingembre peut provoquer gastrite et ulcères.

Le gingembre en cuisine

En cuisine, on l’utilise aussi bien frais que sec, voire confit, en morceaux ou en  poudre. Sa forte odeur et sa saveur piquante le rendent particulièrement agréable lors de la confection de plats salés et sucrés.




Pour le reste, mieux vaut utiliser la racine fraîche, dont on ressent rapidement les effets. Une fois pelée, celle-ci révèle une chair ferme et jaune, à la fois filandreuse et juteuse.

Taillé en fines lamelles, le gingembre peut être incorporé dans bien des sauces (curry en tête) et accommode poissons, volailles et poêlées de légumes croquants.

Le Gingembre, ses vertus médicinales et culinaires

Le gingembre se trouve aussi sous forme de poudre, utilisable en cuisine et pour les cocktails. Son goût étant plus concentré, divisez les proportions par cinq lorsque vous remplacez la racine par la poudre.

En effet, la poudre de gingembre a un goût bien plus fort que la racine fraîche : ayez la main légère. Sa saveur épicée monte au nez et produit une intense sensation de chaleur dans la bouche et la gorge.




Pour qu’il garde toute sa fraîcheur, conservez le gingembre dans une boîte remplie de gros sel au réfrigérateur. Vous pouvez également le congeler.

 

The Ginger People - Sirop de Gingembre Biologique 237ml
Prix EUR 8,63
Sirop de Gingembre

 Jus de gingembre

Si vous voulez profiter des bienfaits du gingembre sans dénaturer le goût de vos plats, vous pouvez également le traiter en jus. Râpez 100 grammes de gingembre, couvrez avec un litre d’eau bouillante et laissez reposer plusieurs heures et filtrez.

Cette base est à incorporer en petites touches dans votre jus de fruits du matin.

Si vous voulez le consommer tel quel, allongez-le avec de l’eau et du sirop de sucre de canne. Le jus est si relevé qu’il en devient une excellente alternative aux cocktails alcoolisés




Pour enrichir son goût, vous pouvez le faire macérer avec de la cannelle, de la muscade ou encore des clous de girofle.

Culture du gingembre dans la maison ou sur le balcon

La satisfaction de cultiver du gingembre 100% biologique directement à la maison est inestimable et le résultat est presque toujours assuré.

Le meilleur moment pour le faire pousser est de la fin de l’hiver au début de l’été. Vous aurez besoin d’un rhizome avec plusieurs germes déjà en croissance, c’est mieux si biologique.

Si votre rhizome a beaucoup de germes déjà développés, vous pouvez le couper en plusieurs parties pour obtenir plusieurs de plantes.

La récolte peut être effectuée après 5-6 mois. Cette plante n’aime pas les basses températures, mais préfère les climats humides et chauds : protégez les plantes des fluctuations de température et n’exposez pas aux rayons directs du soleil.




gingembre

Pour faire pousser le gingembre, 3 techniques peuvent être utilisées, chacune d’entre elles ne nécessitant pas de soins particuliers ou d’habileté particulière :

En pot

Prenez un pot large et profond (plus le récipient est profond, plus les rhizomes auront de l’espace pour se développer) et recouvrez le fond d’une couche d’argile expansé et de terre fertile.

Enfoncez les racines à quelques centimètres de la surface et arrosez 1 fois par jour avec un spray pour s’assurer que le sol est toujours humide.

Continuez de la même façon lorsque les plantules sont germées.




Dans un sac de jute ou de lin

Remplissez le sac de terre et placez les rhizomes à mi-hauteur environ, puis enroulez-le sur lui-même. Ils doivent être complètement cachés sous la couche de terre, mais ne doivent pas toucher le fond, sinon ils ne pousseront pas et ne se développent pas librement.

Placez le sac dans un bidon et attendez que les semis germent en arrosant régulièrement. Lorsque les feuilles de la plante sont complètement sèches, videz le sac et ramassez les rhizomes.

Dans un bidon

Percez le fond du contenant pour aider à drainer l’eau et éviter sa stagnation. Vous avez besoin d’un récipient large et profond. Remplissez le à moitié avec de la terre riche et placez-y les rhizomes.

Couvrez-les de 4 cm de terre et attendez que les plantes poussent, comme dans le cas de la culture en sac.

Chacune d’entre elles vous permet d’obtenir une bonne quantité de rhizomes charnus à utiliser en cuisine pour parfumer vos recettes ou infusions préférées, décoctions et autres préparations curatives pour profiter de ses nombreuses propriétés bénéfiques.

Autres épices et remèdes naturels recommandés

Pour une santé naturelle, lisez également ces conseils.



Outbrain

Comments

  1. Assayag says

    Bonjour;
    Félicitations et sincères remerciements.
    L’article sur le gingembre est très enrichissant. Merci

    Bien cordialement à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *