Bien-être et santé

Le genévrier, depuis des lustres un diurétique et un antalgique

Ses baies accompagnent traditionnellement la choucroute, et il a donné son nom au gin : mais le genièvre est aussi une plante médicinale. Voici les vertus du genévrier !

Comment reconnaître le genévrier ?

Peu exigeant, le genévrier (Juniperus communis ou genévrier de Phénicie) est un arbuste commun d’Europe : pourvu que le sol ne soit pas trop humide, il s’adapte au bord de mer comme à la montagne, au soleil ou à son absence. Une fois planté, il vit facilement 200 ans.

Ses feuilles sont des aiguilles acérées, que l’on repère ainsi facilement ! Ses fruits ou baies ont la forme de petits cônes ou galbules, de couleur verte qui vire ensuite au noir : alors, ils sont comestibles. Chacun de ces cônes renferme trois graines.

Découvrez tous les secrets du genévrier
Découvrez tous les secrets du genévrier

Une plante médicinale utilisée depuis de nombreux siècles

Il a été surnommé le « poivre du pauvre » contre la peste.

Ce sont ces baies, qui contiennent l’essentiel des principes actifs du genièvre : une huile essentielle riche d’une soixantaine d’hydrocarbures terpéniques parmi lesquels le pipène et le terpinéol, et un principe amer, la junipèrine.

Les Grecs et les Romains connaissaient l’huile de cade obtenue en chauffant le bois de genévrier et dont ils faisaient la toilette des morts. Au Moyen-Age, ses fumigations réputées désinfectantes étaient utilisées lors des épidémies de peste ou de choléra. Et le vin de genièvre était apprécié pour ses vertus diurétiques.

Les bienfaits du genévrier sur la santé

Dyspepsie et troubles urinaires, l’ami des fameuses cystites

En usage interne, le genévrier est diurétique et anti-inflammatoire : en cas de troubles urinaires, faites une décoction dans les proportions de 10 g de baies pour un demi-litre d’eau, équivalant à trois tasses par jour.

Autre classique du bon usage de la décoction de genévrier, si vous êtes abonné(e) aux cystites. Cela est d’autant plus fréquent si vous êtes une femme. Faites des cures régulières, qui seront une bonne façon de veiller à boire suffisamment.

Acidités ou gaz gastriques, le genévrier a des vertus carminatives. Vous pouvez même y recourir en prévention.



Découvrez tous les secrets du genévrier
Découvrez tous les secrets du genévrier

Un précieux antalgique

Rhumatismes, névralgie (douleur sur le trajet d’un nerf) ou sciatique : en usage externe par application locale ou gouttes d’huile essentielle dans son bain, le genévrier est un antalgique très efficace. Pas d’utilisation prolongée au-delà de quatre semaines.

Le genévrier en cas de psoriasis

Cela ne le soigne pas, mais le soulage ce qui, honnêtement, n’est déjà pas si mal : appliquez deux à trois gouttes, pas plus, d’huile essentielle de genévrier, sur la zone où vous avez une poussée de psoriasis. Un soulagement également bienvenu en cas d’eczéma. Pensez-y aussi pour venir à bout d’acné, d’herpès, d’un bouton de fièvre.

En cas d’obésité et de cellulite ?

Le genièvre ne vous fera évidemment pas maigrir. Mais, en application locale, il active la circulation du sang, et aide ainsi à atténuer les bourrelets inesthétiques.

Les contre-indications à l’utilisation du genévrier

Même si cette plante recèle de nombreuses vertus, dans certains cas elle peut s’avérer inappropriée.

Attention néanmoins, si vous souffrez de problème rénaux : calculs, insuffisance rénale, pyélonéphrite (infection d’un rein), là, le genièvre est totalement contre-indiqué. De même, si vous êtes enceinte.

Où en trouver ?

Si vous habitez le nord de la France (ou en Belgique, aux Pays-Bas), vous trouverez sans difficulté dans le commerce, des baies de genièvre en sachet 500 gr ou un kilo. Ailleurs, dans toutes les « cases aux épices », en ville ou sur internet.

Si vous faites vos emplettes en flamand, demandez donc plutôt du « jenever ».

L’huile essentielle de genièvre se trouve en magasin bio, enseigne de phytothérapie, parapharmacie.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose de consulter les articles suivants :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer