Bien-être et santé

La fumeterre, une plante qui gagne à être connue

Une aide pour faciliter la digestion et stimuler le foie

Fumeterre, fumée de terre, fiel de terre, herbe à la jaunisse, fleur de terre, herbe à la veuve, pied de Céline… sont autant de noms qui désignent cette jolie plante herbacée annuelle à tige souple et à petites fleurs roses pourpres.

La plante de fumeterre

La fumaria officinalis est une plante répandue, que l’on trouve dans les zones douces d’Europe, d’Asie occidentale et d’Afrique du Nord. Elle pousse dans la plupart des régions de France et principalement à l’état sauvage, le long des talus et des routes, ou encore dans les ruines et les terrains vagues.

Son nom lui viendrait de l’odeur dégagé par ses feuilles quand elles sont frottés, très proche de celle de la fumée. Son suc amer, à l’instar de la fumée, ferait pleurer !

En 1500, elle était appelée fumus terrae car on croyait qu’elle était générée par la vapeur émise par le sol qui, après la pluie, en se consolidant, devenait une plante.

C’est une plante annuelle, ses fleurs sont organisées en petits épis rose : clairs à la base, ils deviennent foncés. Ses feuilles ressemblent à celles de l’escholtzia.

La fumeterre : ses bienfaits

Connue et utilisée depuis l’Antiquité, cette plante rend bien des services à notre organisme. Elle recèle de nombreuses vertus :

  • aide le système digestif en stimulant la sécrétion biliaire
  • lutte contre les affections du foie et agit positivement sur la vésicule biliaire
  • dépurative, elle facilite les fonctions d’élimination rénale
  • soigne les maladies de peau
  • soulage la migraine
  • calme les nausées durant la première partie de la grossesse
  • aide à combattre certaines tumeurs

Inflorescence rose et violette de fumeterre

Comment bénéficier des bienfaits de la fumeterre ?

On utilise ses sommités fleuries : fleurs séchées ou fraîches, feuilles et tiges séchées.

Pour les problèmes de peau, préférez une utilisation externe, en teinture-mère (des fleurs séchées ou fraîches).

Pour tous les autres symptômes, il est possible de consommer cette plante de différentes façons : en tisane, en comprimés, en poudre. En teinture mère prenez 15-30 gouttes avec un peu d’eau avant les repas.



On peut la trouver en herboristerie, en pharmacie et en ligne.

La tisane de fumeterre

Consommée en infusion il est conseillé de la mélanger toujours avec d’autres plantes au goût doux, comme la mélisse et la camomille, car elle est caractérisée par une saveur amère, qui rend la tisane désagréable. La plante fraîche est un peu moins amère.

Laissez infuser dans de l’eau bouillante 2-3 gr des sommités fleuries de la plante, sèches ou fraîches, durant 10 minutes. Filtrez la préparation et buvez-la 30 minutes avant les repas, 1-2 fois par jour, et pendant une dizaine de jours.

Bol de tisane de fumeterre

Ces infusions faciliteront votre digestion en agissant sur votre foie et votre vésicule biliaire. Elles sont également à prescrire en cas de nausées dues à la grossesse.

Fumeterre et acné

Pour le traitement de l’acné, il suffit de mettre 1 cuillère à soupe de fleurs séchées à infuser dans 1 tasse d’eau chaude. Laissez reposer pendant 15 minutes et filtrez.

La fumeterre en complément alimentaire

Vous pourrez également trouver la fumeterre sous forme de gélule, de sirop, de teinture mère, de poudre ou encore d’extrait sec.

fumeterre séchée dans une boite de métal

Fumeterre : toxicité de la plante

Même si cette plante ne représente pas un danger pour votre santé, consultez votre médecin avant toute prise afin d’éviter les effets secondaires liés à un éventuel surdosage.

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page