Aliments naturels

Le fruit du dragon est-il bon pour la santé ?

Le feu pour l’organisme

Peut-être en avez-vous déjà croisé sans oser en acheter sur certains étals de fruits et légumes ? Sa couleur flashy vous intrigue ? Son nom vous fait peur ? Et pourtant, le fruit du dragon, ou pitaya, est un de ces fruits exotiques hyper riches en vitamines. A, B (en particulier B1) et C sont concentrées dans ce fruit à la coque rose-rouge, parfois jaunes, qui laisse place à un fruit blanc tâcheté de grains noirs. Très prisé dans les pays d’Asie, il se fait de plus en plus connaître en France. Découvrez les propriétés de ce fruit de feu.

Le fruit du dragon est-il bon pour la santé ?

Quels sont les bienfaits du fruit du dragon ?

Tout d’abord, concentrons-nous sur les valeurs nutritionnelles du fruit du dragon. Ses multiples grains noirs sont bourrés de fibres. Il est riche en vitamines et en antioxydant.

La vitamine C contenue dans le pitaya, en plus d’apporter de l’énergie à votre organisme, participe de la réduction des infections virales et protège les vaisseaux sanguins. Ce fruit est également très pauvre en calories et riche en eau. Une portion de 100 grammes contient 82 grammes d’eau.

Autre qualité appréciable, on y trouve de la vitamine B1. Sachez que cette dernière aide la transformation des glucides en énergie.

Et puis, ce fruit exotique contient des polyphénols. Il s’agit d’antioxydants assez costauds qui aident à limiter le vieillissement cellulaire. Autrement dit, manger des fruits du dragon empêche les radicaux libres d’oxyder les cellules de votre organisme.

Enfin, nous vous le disions en introduction de ce paragraphe, les multiples grains noirs de la chair du pitaya sont pleins de fibres. En cas de constipation passagère, le fruit du dragon viendra soulager le transit intestinal.

En bonus, le magnésium naturellement présent dans ce fruit permet à votre organisme de bénéficier d’une partie de son apport journalier recommandé.

Quelle est l’origine du fruit du dragon ?

Bien que très prisé des mets asiatiques, il est originaire d’Amérique centrale. C’est au XIXème siècle qu’il a commencé à être cultivé en Asie du Sud-Est, notamment au Vietnam, mais ses premières apparitions ont eu lieu sur le continent américain.

D’ailleurs, le nom de fruit du dragon est né au Vietnam. Cette appellation provient de la pousse sinueuse de la plante sur laquelle pousse les fruits qui ressemble fortement à une queue de dragon écaillée.

Le pitaya pousse en effet sur les cactus hylocereus. Il a besoin de peu d’eau pour pousser et arriver à maturité.



Il existe trois variétés reconnaissables à la couleur de la peau :

  • celle que vous rencontrerez en France : le pitaya à la peau rose et à la pulpe blanche
  • celui à la peau rose et à la pulpe rouge
  • le pitaya à la peau jaune et à la pulpe blanche

Quel est le goût du fruit du dragon ?

Son nom ainsi que l’originalité de sa robe et de l’aspect de sa chair interrogent sur son goût. Quand il pousse sur son cactus, la fleur qui précède le fruit dégage une douce odeur vanillée. Fait unique, la fleur du cactus hylocereus éclot une fois la nuit tombée.

Mûr et prêt à la dégustation, ce fruit est surtout sucré en bouche. Pour certains, sa saveur sera très légère. Il est plutôt à envisager comme une douceur bonne pour la santé.

Attention ! La peau coriace du pitaya n’est pas comestible.

salade de fruit avec du pitaya

Comment manger le fruit du dragon ?

Le fruit se coupe dans le sens de la longueur. Il est recommandé de le manger cru et non cuit.

Comme un kiwi. Il vous suffit de couper le fruit en deux et de vous munir d’une petite cuillère. Dans ce cas, il est préférable de manger le fruit sorti du frigidaire. Il n’en sera que meilleur.

Si vous disposez d’un extracteur de jus, passez-le dedans. Vous avez un bon mixeur ? Aucun problème, mixez alors la chair du pitaya avec un filet de citron pour obtenir un smoothie hyper vitaminé.

A noter que son goût étant léger et sucré, vous pouvez le mélanger très facilement à d’autres fruits.

En sorbet ou popsicle si vous êtes adepte des glaces fruitées faites maison.

Quel est le prix du fruit du dragon ? Où en acheter ?

C’est dans les épiceries asiatiques que vous le trouverez avec le plus de facilité. Vous pouvez également vous en procurer dans certaines grandes surfaces entre septembre et décembre. Période qui correspond à la pleine saison du pitaya.

Ce fruit reste assez coûteux. D’abord, venant des contrées équatoriales de l’est et de l’ouest, le chemin parcouru pour arriver dans nos étals est long. Puis, il s’agit d’un fruit fragile qui se conserve peu de temps. C’est pourquoi à l’achat nous vous recommandons de le conserver au réfrigérateur ou de le manger dans les 2 jours.

Il faut donc compter entre 8 et 25 € le kilo. Un fruit pèse entre 250 g et 700 g en général.

Simplissime Recettes exotiques les + faciles du monde
Prix mis à jour le 27-01-2023 à 1:58 AM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page