featuredMaison & Jardin

Fleur bleue : de la botanique à la symbolique en passant par la musique

De l’expression « être fleur bleue« , aux plantes couleur océan ou ciel, en passant par la chanson de Charles Trenet, nous avons tous une histoire à raconter sur les fleurs bleues.

La rédaction de Toutvert.fr a rassemblé les anecdotes les plus connues, ainsi qu’une liste non exhaustive de fleurs bleues pour le bonheur de votre culture générale, et peut-être vous aider à faire passer un message ou vous faire profiter des bienfaits de fleurs plus émouvantes les unes que les autres !

Fleur bleue : symbole

Dans le langage des fleurs, le bleu est la couleur associée au printemps, frais et romantique. Symbole de fidélité et de pureté, il témoigne aussi de l’inaccessibilité. En rappelant la couleur pure du ciel, les fleurs bleues parlent de l’amour dévoué et sincère de la jeunesse. Elles se prêtent aux environnements sains et donnent une illusion d’espace.

Les fleurs bleues sont également symboles de poésie. Ainsi, elles évoquent la tendresse, l’évasion, le voyage ou même le rêve. Chaque espèce de fleur bleue offre une subtilité de signification, mais toutes seront une invitation à découvrir de nouveaux horizons ensemble.

Fleur bleue : synonyme

Jacinthe, une belle fleur bleue
Jacinthe, une belle fleur bleue

L’expression « fleur bleue » est couramment employée en français pour désigner le fait d’être sentimental, et par extension, « tendre » ou « naïf ». L’origine de l’expression tient aux symboliques associées à la couleur bleue évoquées au paragraphe précédant, notamment la poésie et la tendresse.

Fleur bleue : chanson

Parterre de chionodoxas
Parterre de chionodoxas

Titre d’une magnifique et mystérieuse chanson, « Fleur bleue » a été écrite par Raoul Breton. Cependant, elle est devenue célèbre grâce au chanteur Charles Trenet qui a, également composé la musique pour accompagner les paroles de l’auteur.

La chanson a bientôt un siècle puisqu’elle est sortie en 1937, mais ses paroles sont toujours aussi touchantes. En effet, elles évoquent toutes sortes de bonheurs amoureux. Ces images universelles défilent dans la simplicité, rappelant des moments de complicités vécues ou rêvées.

Ici, les mots « fleur bleue » désigne une jeune fille, symbole de beauté, et bien évidemment de sentimentalisme.



Liste de fleurs bleues

Des pavots bleus
Des pavots bleus

Symbole culturel puissant, les fleurs bleues sont souvent recherchées pour leur beauté unique. Voici une sélection de la rédaction :

  • La pervenche : ces 5 pétales en losange lui donne un charme éblouissant. Longtemps utilisée pour soigner l’hypertension, attention à ne pas l’ingérer car elle est toxique !
  • La jacinthe : très parfumée, elle n’a plus de secret pour les passionnés qui peuvent profiter de ses reflets bleus dès le printemps, dans les bois ou les massifs.
  • Le brodiaea : est surnommé « fleurs à bulbes de soleil » car elle s’épanouie essentiellement au plomb du soleil, dans les sols biens drainés.
  • Le chionodoxa : ses magnifiques fleurs étoilées sont d’un bleu ciel d’une rare pureté, malheureusement elles ne tiennent qu’une quinzaine de jours.
  • Le plumbago du cap : ce joli arbuste laisse éclore de superbes fleurs d’un bleu azur.

Grosses fleurs bleues

Magnifique hortensia bleu
Magnifique hortensia bleu
  • Le ceanothe : ce n’est pas à proprement parler une grosse fleur bleue car ses fleurs sont minuscules. Mais elles sont rassemblées en gros pompons d’un bleu éclatant !
  • L’ipomé : tout comme le ceanothe, elle fait des grappes de fleurs. Plante grimpante, elle habille avec majesté les pergolas.
  • Le pavot bleu de l’Himalaya : peu de personnes pourront profiter de ses grosses fleurs d’un bleu irréel car la plante demande des conditions très spécifiques pour pousser.
  • L’hortensia bleu : il existe plusieurs espèces d’hortensia à fleurs bleues, offrant une palettes de bleus pour tous les goûts.
  • La gentiane bleue : fleur des montagnes, son bleu éclatant est presque unique dans le monde végétal !

Fleurs bleues vivaces

Gentiane bleue
Gentiane bleue
  • Le delphinium : magnifique fleur bleue foncée avec un œil blanc, elle s’associe avec beaucoup d’harmonie aux massifs de rosiers.
  • La anchusa azurea loddon royalist : grande plante vivace, cousine de la bourrache, elle offre tous les plaisirs des belles fleurs sauvages.
  • L’omphalodes cappadocica cherry ingram : ses jolies fleurs bleues éclosent entre Avril et Mai, dans un sol riche et frais.
  • La brunnera macrophylla : parfaite pour couvrir un sol, la plante tient son charme de ses grandes feuilles en cœur et ses petites fleurs bleu ciel.
  • L’amsonia blue ice : entre mai et juin, ses fleurs en forme d’étoile passent du bleu pervenche au bleu foncé.

Fleurs bleues comestibles

L'élégant delphinium
L’élégant delphinium
  • La bourrache : ses petites fleurs bleues en trompette sont parfaites pour les salades, et favorisent un bon transit intestinal !
  • La pensée : parfois bleue, parfois violette ou jaune, la pensée décore très bien les salades de fruits ou les crèmes.
  • La lavande : plus violette que bleue, la lavande est néanmoins tellement appréciée en cuisine qu’elle mérite d’être dans cette liste !
  • Le bleuet : malheureusement de plus en plus rare dans nos campagnes, le bleuet est une fleur comestible souvent utilisée dans les desserts.
  • L’hysope à fleurs bleues : à la fois plante médicinale, culinaire, cosmétique et décorative, l’hysope regorge de qualités.

Fleur bleue pour teinture ?

Fleur de bleuet
Fleur de bleuet

Bien que les fleurs bleues ne soient pas rares dans le monde végétal, elles ne permettent pas de faire des teintures. Néanmoins, plusieurs autres plantes possèdent les pigments bleus tant désirés dans leur feuillages, fruits ou racines :

  • Le pastel des teinturiers : utilisé par les celtes pour effrayé l’ennemi, la plante a donné naissance à l’expression « avoir une peur bleue ».
  • L’indigo : cultivé en Inde, l’indigo est devenu célèbre pour les propriétés colorantes de ses feuilles.
  • Le prunellier : ses racines donnent un bleu ardoise, et mélangées aux baies de l’arbre, elles rendront la teinture bleue bien plus éclatante.
  • Le lichen : appelés « orseilles », les pigments bleus/violets de certains lichens sont utilisés depuis toujours pour teindre les tissus.
  • Le persicaire à indigo : originaire d’Asie, cette plante est source de pigments bleus très appréciés.
Le Petit Livre du langage des fleurs
Prix conseillé  EUR 14,95
Prix  EUR 25,06
Économisez  N/A

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous recommande aussi :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer