Actualité

Festival international du film d’environnement : réveillez vos consciences !

La cause environnementale vous interpelle ? Alors ce festival est fait pour vous ! Depuis 31 ans, le festival international du film d’environnement suit son bonhomme de chemin. Paillètes, robe de soirée, smoking, star du 7ème art et palme d’or ne sont pas de la partie. Néanmoins, son engouement se fait de plus en plus grandissant.

Sa 31ème édition, qui aura lieu du 4 au 11 février 2014 au cinéma des Cinéastes (17ème), se veut être avant tout un lieu de découverte et d’échange autour des problématiques environnementales et sociétales.

En plus de la centaine de films programmés sur la période, vous pourrez également assister à des conférences, des rencontres, des débats. Toujours à l’avant-garde, le Festival International du Film d’Environnement proposera tout au long de cette semaine de nombreuses nouveautés.

ET AUSSI : Les 5 films les plus écolo de l’histoire du cinéma

Parmi les temps forts du festival, on retiendra la soirée européenne consacrée au gaspillage alimentaire, les créations documentaires de l’Égypte, la Tunisie et l’Espagne, le cinéma animalier ou encore la nuit « Midnight Greenness » qui abordera les thématiques environnementales par le biais du cinéma de genre. Les paysages dévastés, de Black Land, en compétition officielle, ou encore ses hors champs interdits  – la frontière coréenne de Dream House by the Border – feront également parti des moments forts de l’évènement.

De plus, une nouvelle section entre en compétition cette année, il s’agit de « Eco Bambins ». Un prix sera décerné au meilleur court-métrage. On ne peut que saluer cette initiative. Surtout lorsque l’on sait combien l’éducation « environnementale » passe par les enfants avant « d’atteindre » les adultes que nous sommes.

DÉCOUVREZ AUSSI : Samsara : un documentaire troublant sur notre époque et la marche du monde

C’est le film « Tata Hilda », de Jacques-Rémy Girerd, avec les voix de Sabine Azéma et Josiane Balasko, ouvrir le festival. Ce film qui n’est autre qu’une fable qui tourne autour des OGM, n’est pas le premier réalisé par le Studio Folimage. La Prophétie des Grenouilles, Mia et Le Migou et Une vie de chat l’ont déjà fait connaître du grand public.

Lors de l’édition précédente, 13.000 personnes avaient poussé les portes de ce festival. Tout un programme qui a de quoi réveiller vos consciences !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer