Alimentation

Farine de châtaigne : subtile et à part, forcément !

A la fois douce, sucrée et nourrissante, la farine de châtaigne rappelle le sud. Souvent utilisée en pâtisserie, elle se révèle aussi excellente pour la santé.

Les origines de la farine de châtaigne

La farine de châtaigne est très employée en Corse.

La région montagneuse de la Castagniccia doit d’ailleurs son nom à la châtaigne.

Chacun sait que les Corses ont quelques gènes… du côté de Gênes, qui administra l’île de Beauté à partir du XVIe siècle, imposant un système agricole qui voulait la plantation de quatre arbres fruitiers par an :

  • un figuier
  • un olivier
  • un mûrier
  • un châtaignier, sous peine de trois livres d’amende par arbre non planté.

A lire : 7 remèdes anti-araignées 100% naturels !

La châtaigne contre la disette 

Aujourd’hui, la farine de châtaigne corse bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée.

D’origine résolument montagnarde et synonyme de l’automne, la châtaigne fait partie du paysage du sud de l’Europe, de l’Italie qui en est le premier producteur, la Grèce, l’Espagne, la France avec la Corse, l’Ardèche, le massif des Maures, mais aussi la Dordogne et la Lozère.

Sans oublier le Cantal, où se trouve le musée de la châtaigne.

La farine de châtaigne : subtile et à part, forcément !
La farine de châtaigne : subtile et à part, forcément !

Farine de châtaigne : ses bienfaits sur la santé

Une fierté, en quelque sorte, que la châtaigne. Par sa composition proche du blé, la farine de châtaigne est sans gluten.

Mais, contrairement à d’autres farines sans gluten parfois pauvres en nutriments, la farine de châtaigne « nourrit » :



  • elle est riche en acides aminés essentiels (oméga 3 et 6)
  •  fournit les principaux minéraux nécessaires à l’organisme (calcium, magnésium, potassium).

En outre, elle est riche en fibres, qui régulent le transit intestinal.

Mais c’est sans doute le « cocktail » phosphore-potassium-vitamine B qui en font non pas un explosif, mais une source d’équilibre du système nerveux : eh oui, les Corses connaissent la recette du calme !

Enfin, tout comme la châtaigne, sa farine est énergétique. De quoi retrouver du tonus.

Idées recettes : pain & gâteau à la châtaigne

Que cuisiner? Tout d’abord… rien.

Remarquons au préalable que la châtaigne n’est pas un marron : celui-ci est toxique.

Ce que nous appelons « marrons », glacés ou non, sont bel et bien des châtaignes.

Une autre recette : Pain complet : comment le faire soi-même étape par étape

Avec de la farine, pourquoi ne pas faire du pain ? Un péché, avec de la charcuterie.

Préparation :

Il vous faudra mélangez dans un saladier :

  • 150 grammes de farine de châtaigne,
  • 350 grammes de farine semi-complète
  • 30 centilitres d’eau
  • une cuillère à café de sel et deux de levure déshydratée : et bon appétit !
La farine de châtaigne : subtile et à part, forcément !
La farine de châtaigne : subtile et à part, forcément !

Quant à vos principales recettes de gâteau au chocolat, changez une partie de la farine habituelle pour de la farine de châtaigne, et goûtez la différence.

Un peu à l’instar du mélange chocolat-crème de marron, le mélange de farine gagne en finesse.

Une seule recette ?

Le gâteau de châtaigne corse :

  • mélangez 250 g de farine de châtaigne avec 150 g de sucre en poudre
  • ajoutez trois œufs, puis 100 ml d’huile d’olive.
  • N’oubliez pas un demi-sachet de levure.
  • Et laissez cuire quarante minutes (à 180°) en contemplant le paysage.

Dégustez, vous serez séduit !

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer