Animauxfeatured

L’Exotic Shorthair, un nounours made in USA

Il aurait pu s’appeler Teddy Bear, tant certains lui trouvent un air de nounours. L’Exotic Shorthair doit son appellation au fait qu’il a été créé en opposition au « domestic shorthair ».

Les origines de l’Exotic Shorthair

L’Exotic Shorthair est un pur produit made in USA. Au pays de la concurrence, le Domestic Shorthair ou American Shorthair, était nettement moins prisé que le British Shorthair. O my god ! Il n’en fallut pas plus pour inventer une nouvelle race.

C’est l’époque des sixties ? Eh bien la sélection s’est faite à rebrousse-poil des cheveux des hippies. Il serait dit que l’Exotic Shorthair aurait le poil court !

Un peu de melting pot, et ses créateurs y sont arrivés : du chat Persan dans du Burmese, puis du Persan avec un American Shorthair et enfin du Persan avec, eh oui, le concurrent de British Shorthair. Et le tour fut joué.

En 1967, ce Persan à poil court qu’est l’Exotic Shorthair fut officiellement reconnu : malgré le dos rond des éleveurs de Persans et grâce au vif intérêt de Jane Martinke, juge CFA (la Cat Fanciers’ Association).

Depuis, l’Exotic Shorthair a conquis les États-Unis. Et plaît désormais en Europe.

Découvrez l'exotic shorthair !
Découvrez l’exotic shorthair !

L’aspect de l’Exotic Shorthair

L’Exotic Shorthair est de morphologie bréviligne. Entendez, un corps trapu et musclé, le tout sur des pattes courtes bien droites. Un chat tout rond, au point qu’il ne semble pas avoir de cou.

C’est faux, naturellement, même sa tête et ses oreilles sont rondes. Et ses yeux aussi ! Franchement ronds. De grands yeux dont plus la couleur est intense, mieux c’est. Important, les yeux de l’Exotic Shorthair.

Quant à son poil, s’il est court, il n’est pas non plus ras. Son sous-poil est dense, ce qui rend, du reste, ce poil très doux. Avec ses yeux, une fierté, que ce poil court et soyeux. Attention aux couleurs, toutes sont admises, sauf le blanc et le colourpoint (les extrémités plus sombres).

Son air de nounours ? Tout est rond, chez l’Exotic Shorthair. Et puis, il y a ce museau plat, avec deux narines heureusement dégagées pour respirer.



Le caractère de l’Exotic Shorthair

Chez l’Exotic Shorthair, l’habit fait le moine : il respire une douceur non feinte. Plus actif que le Persan, il n’en n’est pas moins l’animal de compagnie par excellence.

Facile, il renie en quelque sorte ses origines en acceptant parfaitement la concurrence des autres chiens et chats.  Et aime alterner jeux et stations prolongées sur votre canapé.

Le confort de votre home sweet home, la tranquillité et les câlins. Et tout va bien. Il vous le fera savoir sans mot dire, puisqu’il miaule très peu.

L’Exotic Shorthair au quotidien

Attention particulière

T’as d’beaux yeux tu sais ? Prenez-en soin. Car la forme-même de sa tête font que ses yeux coulent. N’oubliez pas de les lui nettoyer chaque semaine, avec un coton hydrophile imbibé d’eau : avec délicatesse, de manière à ne pas lui irriter les glandes lacrymales.

En revanche, son fameux poil est facile à entretenir : un brossage hebdomadaire lui fait du bien, comme à tous les chats.

Alimentation

Peut-être pas obligé de le nourrir à l’américaine…

Côté santé

L’Exotic Shorthair prend son temps : sa puberté est tardive, il atteint sa pleine maturité au bout de trois ans. Côté reproduction intempestive, cela vous laisse tranquille pour un moment.

Découvrez l'exotic shorthair !
Découvrez l’exotic shorthair !

Le prix de l’Exotic Shorthair

L’Exotic Shorthair  se vend entre 700 à 1000 euros.

Au moment de l’achat, assurez-vous que votre chat ou chaton soit :

  • Tatoué ou pucé
  • Ait un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire (à noter : aucun vaccin n’est obligatoire)
  • Dispose d’une carte d’identification I-CAD
  • Ait une attestation de Pedigree

De plus, un contrat de vente en deux exemplaires doit être signé pour sceller la vente.

La rédaction de Toutvert.fr vous suggère :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer