Bien-être et santéfeatured

L’épilateur : conseils pour s’épiler écologiquement

La majorité des femmes souhaitent être bien épilées. Aujourd’hui, les méthodes d’épilation sont très nombreuses, mais il est difficile d’en trouver une réellement écologique. Si vous souhaitez une peau bien épilée tout en respectant l’environnement, cet article devrait vous être utile : guide d’achat d’un épilateur, épilation zéro déchet et méthode d’épilation naturelle vous sont expliqués.

Après lecture de cet article, vous verrez qu’écologie et épilation s’accordent très bien !

Meilleur épilateur électrique : comment choisir le bon modèle ?

Un grand nombre de femmes utilisent un épilateur pour s’épiler : pratique, rapide, économique… il a certains avantages. La rédaction de Toutvert.fr vous propose donc ce petit guide d’achat d’épilateur.

Avant de découvrir les méthodes d’épilation écologiques, voici les critères à considérer pour bien choisir votre épilateur :

  • Le nombre de pincettes. Ces dernières sont très importantes puisque ce sont elles qui permettent d’épiler les poils, même les plus fins. Pour un meilleur résultat, il convient donc de choisir un épilateur où le nombre de pincettes est important (30 est une bonne moyenne).
  • Les systèmes antidouleur qui procurent un effet massage et qui évitent les douleurs lors de chaque épilation.
  • Épilateur avec ou sans fil : l’option sans fil est très pratique, mais il est nécessaire de recharger la batterie avant chaque utilisation.
  • La fonction wet & dry : cette option permet d’utiliser son épilateur dans l’eau et à l’air libre.
  • Les accessoires : ils sont idéaux pour une épilation complète. Parmi les plus courants, vous pouvez retrouver la tête pivotante, la tête de rasage, l’accessoire de précision (pour les zones délicates et sensibles), l’accessoire haute efficacité pour une épilation rapide et les accessoires brosses pour une peau lisse et douce après l’étape épilation.
Conseils pour bien choisir son épilateur
Conseils pour bien choisir son épilateur

Épilation écologique : quelles sont les méthodes les plus respectueuses de  l’environnement ?

Recette de la cire faite-maison

Si vous souhaitez adopter « l’épilation écologique », ceci est possible ! Parmi les alternatives existantes, il y a l’utilisation de sa cire maison. Pour la fabriquer, voici les étapes :

  • Versez dans un récipient la moitié d’un verre de sucre.
  • Incorporez la moitié d’un verre de miel, d’eau et un jus de citron. Mélangez le tout.
  • Faites chauffer ce mélange sur feu doux jusqu’à ce qu’il caramélise.
  • Versez le caramel obtenu sur une plaque et laissez refroidir.
  • Une fois refroidi, décollez le caramel, formez une boule et malaxez-la.
  • Étalez la boule sur la partie du corps à épiler et retirez-la d’un coup sec.

Si vous ne souhaitez pas fabriquer votre propre cire maison, sachez qu’il en existe des bios dans le commerce.

Les produits bios et écolos

Pour celles ne souhaitant pas avoir recours à la cire, sachez que des crèmes dépilatoires bios sont disponibles sur le marché.

En ce qui concerne le rasoir, ce dernier n’est pas recyclable. Mais si vous souhaitez malgré tout avoir recours à cette méthode d’épilation, il  est préférable de choisir un modèle avec tête interchangeable pour limiter au maximum les déchets.

Autres alternatives pour une épilation écologique : l’épilation au fil et à la pince à épiler. L’épilation au fil est une technique ancestrale écologique et hygiénique à la fois. Pour la pratiquer, mieux vaut avoir recours à un(e) professionnel(le), car cette méthode demande un certain savoir-faire. De son côté, la pince à épiler n’entraîne aucun déchet et assure une repousse plus lente du poil.



Conseils pratiques pour une épilation réussie 

Vous avez choisi l’une des méthodes citées ci-dessus ? Il ne vous reste plus qu’à passer à l’étape épilation ? Pour une épilation réussie, vous devez :

  • Gommer pour exfolier la peau. En éliminant les peaux mortes, les poils seront dégagés et seront donc plus faciles à retirer. Pour le gommage, utilisez un produit bio à appliquer quelques jours avant l’étape « épilation ».

Recette d’un gommage maison : mélangez une cuillère à soupe de sucre dans une cuillère à soupe d’huile de macadamia. Appliquez ce mélange sur les parties du corps concernées et massez longuement pour retirer les peaux mortes. Rincez ensuite abondamment à l’eau tiède.

  • Désinfecter : pour limiter l’apparition de boutons pouvant se former après l’épilation. Pour désinfecter, appliquez une solution antiseptique sans alcool et laissez sécher.
  • Épiler en utilisant l’une des techniques citées ci-dessus.
  • Désinfecter pour prévenir l’apparition d’une infection après l’épilation.
  • Apaiser en appliquant un lait bio. Ceci permettra d’hydrater et de calmer la peau après l’étape de l’épilation.

Épilation zéro déchet : comment s’y prendre ? 

Si vous souhaitez vous épiler tout en adoptant la tendance du zéro déchet, la meilleure solution est la cire à épiler comestible. Pour la fabriquer, rassemblez les ingrédients et suivez les étapes de la cire maison citées ci-dessus :

  • Versez dans un récipient la moitié d’un verre de sucre.
  • Incorporez la moitié d’un verre de miel, d’eau et un jus de citron. Mélangez le tout.
  • Faites chauffer ce mélange sur feu doux jusqu’à ce qu’il caramélise.
  • Versez le caramel obtenu sur une plaque et laissez refroidir.
  • Une fois refroidi, décollez le caramel, formez une boule et malaxez-la.
  • Étalez la boule sur la partie du corps à épiler et retirez-la d’un coup sec.
Les étapes pour une épilation zéro déchet
Les étapes pour une épilation zéro déchet

Épilation écologique : faut-il vraiment s’épiler ?

C’est une question à laquelle il est difficile d’apporter une réponse. En effet, ceci est personnel et chaque personne est libre de s’épiler ou non.

En revanche, si vous souhaitez vous épiler tout en respectant l’environnement, prenez en compte les conseils exposés ci-dessus. Vous pourrez ainsi passer l’étape de l’épilation tout en prenant soin de la planète !

Alors faut-il s’épiler ou non ? Cela dépend de vous et de vos préférences !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer