Bien-être et santé

L’engelure, quand il fait froid et humide

En hiver, brrrr ! Les pieds, les mains, le nez souffrent du froid jusqu’à l’engelure. Les femmes et les jeunes gens sont les plus exposés. Donc, quand on est une jeune femme…

Définition : qu’est-ce que l’engelure ?

Le bout des doigts gelé, les pieds frigorifiés, le nez en stalactite : ils ont en commun d’être les parties du corps les moins bien vascularisées, une surface d’échange avec l’air extérieur, et d’être peu poilus. Le trio perdant pour rester au chaud.

Regardez vos pieds : ils sont le membre le plus éloigné du cœur et celui en contact avec le froid macadam. Tout faux ! Loin du chaud et proche du froid : le nylon des chaussettes féminines n’est pas de la laine Mérinos.

Quant à la mauvaise circulation périphérique, les personnes atteintes du syndrome de Raynaud en savent quelque chose : on a beau savoir que ce n’est pas grave, avoir les doigts et les orteils qui font mal parce qu’ils gèlent facilement, revient un peu souvent, puisque tous les jours.

Mais pourquoi cela forme-t-il une engelure ?

Une engelure forme de douloureuses plaques et des boursouflures rouges ou violacées. La raison ? Pour réchauffer les doigts ou le pied qui ont froid, le cerveau ordonne au sang de les irriguer. Sauf que lorsque les vaisseaux rétrécissent de trop, le sang afflue, mais reste bloqué. D’où les boursouflures.

Une engelure n’est pas une gelure : celle-ci est une brûlure par le froid. Les alpinistes, mais aussi les SDF, ont des gelures. Tout comme les brûlures par la chaleur, elles sont de différents degrés. Et peuvent provoquer des nécroses des doigts.

Dans la majorité des cas, les engelures s’estompent d’elle-même, avec l’amélioration de la météo : il fait moins froid et moins humide. Mais elles peuvent se compliquer, en formant des ampoules qui se crevassent.

Bien se couvrir, la meilleure façon de ne pas avoir d’engelures

Les pieds, les mains, le nez, les oreilles, si vous êtes sujet aux engelures, couvrez-vous : une paire de chaussures avec une bonne semelle isolante, et des chaussettes qui ne soient pas en polyester. Ne soyez pas non plus trop serrés dans vos chaussures, pour ne pas gêner la circulation sanguine.

Remèdes naturels pour soulager une engelure
Remèdes naturels pour soulager une engelure

Pour les mains, de bons gants voire la paire de moufles. Et, tant qu’à faire, une écharpe assez longue pour vous couvrir le nez, le cou et les oreilles. Vous remarquerez que lorsque vous faites du vélo en hiver, les extrémités ont rapidement froid si elles ne sont pas couvertes : avec la vitesse, même relative, les orteils soufrent autant que les mains.



Chaleur et douceur pour soulager

Ne réchauffez jamais vos orteils et vous mains contre le radiateur. Faites progressivement revenir la circulation sanguine en vous les massant doucement et en les passant sous l’eau à température légèrement inférieure à la celle du corps.

Bien des personnes souffrant d’engelures se plaignent de l’inefficacité des crèmes hydratantes, de surcroît pas toujours pratiques dans la vie courante, quand on a les mains grasses et que l’on doit toucher du papier. Préférez le baume du Tigre, qui a des propriétés chauffantes et n’est pas gras.

Si vous venez du froid, massez-vous en douceur avec du baume du Tigre, ou bien mettez-en une noisette dans votre bain de pied ou de main, toujours avec de l’eau à température inférieure à celle du corps.

Les recettes de grand-mère contre les engelures

Citron et oignon

Ils sont à eux deux une pharmacie naturelle : l’oignon et le citron aseptisent, aident à cicatriser et, ce n’est pas le moindre, apaisent douleurs et démangeaisons. Pour le citron, utilisez sa pulpe une fois que vous l’avez pressé : frottez doucement les engelures avec celle-ci. Pour l’oignon, faites des cataplasmes avec des compresses qui en sont imprégnées.

Le céleri rave ?

Parfaitement ! Faites bouillir dans deux à trois litres d’eau pendant une demi-heure, un céleri rave coupé en morceaux : ajoutez une quantité d’eau suffisante pour faire un bain de pied, sans vous ébouillanter. Cela devrait également vous soulager.

Remèdes naturels pour soulager une engelure
Remèdes naturels pour soulager une engelure

Les huiles végétales qui favorisent la circulation

Le Jojoba, l’amande douce, l’huile de calendula sont les huiles pour hydrater les peaux fragiles et sèches. Elles ont pour autre propriété de favoriser la circulation sanguine.

Massez très doucement vos engelures avec deux à trois gouttes de l’une de ces huiles végétales : en ayant du tact avec vous-même, du bout du doigt afin de ne pas fragiliser en supplément votre peau.

Soyez gentil avec vous-même

Cela vous fait mal et vous démange : retenez-vous de vous gratter, vous creusez les crevasses. Évitez les chocs thermiques, dans la hâte de faire revenir la circulation et de vous réchauffer. Et, bien sûr, ne percez pas l’ampoule formée par une engelure.

Abstenez-vous de prendre un antalgique, cela ne sert à rien, et évitez de boire de l’alcool qui réchauffe artificiellement. En revanche, privilégiez le zinc et le fer dans votre alimentation, qui favorisent la circulation sanguine.

Si vous êtes une femme et que votre silhouette vous préoccupe particulièrement, sachez qu’un amaigrissement excessif peut être source, entre autres ennuis, d’engelures. Vous êtes plus exposée au froid. Et l’on ne maigrit pas uniquement des fesses et des cuisses.

Ne tombez pas dans les complications : si vos engelures persistent, consultez un dermatologue.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose ces articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer