Énergies renouvelables

L’énergie houlomotrice : une énergie d’avenir ?

L’énergie houlomotrice est une énergie marine dite propre, produite grâce à la puissance des vagues de houle et des courants marins.

L’énergie houlomotrice serait-elle en passe de devenir une alternative fiable aux énergies fossiles ? C’est ce que la petite start-up australienne Canergie Wave Energy souhaite démontrer.

La ferme houlomotrice située au large de Perth (côte ouest de l’Australie) à proximité de l’île de Garden Island, produit depuis maintenant une dizaine d’années de l’électricité en étant raccordée à un réseau.

Ceto, est ainsi nommée cette centrale houlomotrice fonctionne par le mouvement que dessinent les vagues. Ce sont actuellement 3 bouées de large diamètre reliées au fond marin de 25 à 30 mètres de profondeur qui actionnent un piston qui pressurise un fluide qui lui-même fait fonctionner une turbine pour transformer ce mouvement en énergie.

CECI POURRAIT VOUS INTÉRESSER : Transition énergétique : vers le tout renouvelable d’ici 35 ans

Si le concept peut sembler simple à première vue, l’entreprise Canergie Wave Energy a passé plus de 13 ans de recherche sur ce projet avec un budget de 100 millions de dollars ! Mais aujourd’hui le résultat est là pour la plus grande satisfaction du PDG, Michael Ottaviano.

L'énergie houlomotrice : une énergie d’avenir ?
L’énergie houlomotrice : une énergie d’avenir ?

L’électricité que produit la ferme houlomotrice Ceto est aujourd’hui employée pour alimenter une usine de désalinisation. Michael Ottaviano explique donc qu’au même titre que le solaire ou l’éolien, sa ferme houlomotrice peut aider les zones insulaires entre autres, à gagner en autonomie.

A DÉCOUVRIR : Comment conserver l’énergie solaire et éolienne grâce au sel

Canergie Wave Energy travaille dès maintenant sur un projet d’une plus grande ampleur au large de l’île française de la Réunion, appelé Ceto 6 et pour lequel EDF s’est engagé dans un partenariat. L’idée est de bâtir une ferme de plus grande taille avec des bouées plus nombreuses et plus grandes, pour diminuer le coût du kWh et rendre cette source d’énergie compétitive sur le plan économique.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer