Jardin et potager

Que faire pousser en juin dans votre potager ?

Découvrez quoi faire au potager en été

Il s’en passe des choses en juin, pour vos plantes du balcon tout comme celles du jardin. En cette période de l’année, s’occuper de son potager est agréable et délassant. Les journées sont plus longues, on peut y travailler tard, à la fraîche (bien sûr, tout dépend de votre lieu d’habitation…).

Profitez-en pour passer le plus de temps possible à l’extérieur et découvrez que faire pousser en juin dans votre potager.

Quels légumes récolter en juin

Juin, c’est également le mois des aubergines, des poivrons, des haricots verts, des courgettes, des pois, des variétés tardives de carottes.

Quels sont les herbes aromatiques de saison en juin

Les herbes aromatiques du jardin sont pratiquement toutes disponibles, du basilic à la marjolaine. Le mois de juin est également le moment idéal pour les cueillir et les faire sécher afin de les conserver pour l’hiver.

Le basilique sacré est lui des plus mystérieux. Selon une étude de 1991, publiée dans the Indian Journal of Pharmacology, en cas de stress ou d’états nerveux, le basilique rouge a une action encore plus bénéfique que celle du ginseng. Son parfum est original, de par son mélange de fleurs, de clous de girofle et d’anis.

Quels sont les fruits de saison en juin

Les fraises ouvrent le bal des premiers fruits de l’année à mûrir. Certaines variétés se cueillent à mi-avril,  D’autres petits fruits tels que les groseilles à maquereau, les groseilles et les framboises.

C’est également le cas de certaines plantes fruitières, à commencer par les cerises, les cerises acides et les mûres.

A la fin du mois de juin viennent les prunes, les abricots et les pêches. Au potager, vous pouvez également trouver les premiers melons si dans vostre zone il fait assez chaud pour anticiper la maturation.

Quels légumes planter en juin

Au mois de juin, vous êtes parfaitement dans les temps pour commencer ou terminer votre potager d’été.



Semer et planter à juin vous permet de récolter un peu tard, mais les légumes seront disponibles jusqu’à la fin de l’été et également en automne.

Les changements climatiques que nous observons depuis quelque temps déjà font que les saisons d’automne sont souvent synonymes de bons printemps.

Prenons l’exemple de la tomate, la plante phare de tous les potagers. Elle produira en moins de 70 jours après la plantation et son cycle touche les 6 mois, selon les variétés. Bref, pour profiter de la première récolte en août, il vous faut les semer entre la première semaine de juin.

Commençons, donc, par planter les pieds de tomates ! Disposez-les à la queue leu leu, à distance d’au moins 20 cm les uns des autres.

Quand les plants atteindront une hauteur certaine, attachez-les à un tuteur en bois ou en bambou, pour les aider à ne pas ployer sous le poids des tomates. Bien sûr, n’oubliez pas de les arroser.

Dans tous les cas, la récolte a lieu entre 40 et 50 jours après le repiquage des pieds, 120 jours au plus tard.

Voyons quels légumes à long cycle de croissance peuvent être plantés en juin.

  • Solanaceae : tomates, aubergines, poivrons, piments forts
  • Cucurbitaceae : courgettes, concombres, citrouilles, melons, pastèques.
  • Légumineuses : haricots verts, fèves, cacahuètes
  • Liliaceae : oignons, poireaux
  • Légumes-feuillesà cycle court, mettent moins de deux mois à mûrir : différentes variétés de salades, blettes, roquette, endive frisée, endive, épinards, céleri et basilic

Quels aromates planter en juin

Entre la fin du mois de juin et le début de juillet, vous pouvez semer du fenouil. Enfin, toutes les plantes aromatiques, comme le persil, doivent être plantées ce mois-ci.

Si vous pensez à couper régulièrement votre basilic, celui-ci peut tenir jusqu’à la fin du mois de septembre.

Cette plante est extrêmement répandue dans le sud de l’Europe. Comme pour les tomates, il en existe une grande variété dont le basilique de Gênes, le plus apprécié.

Que faire au potager en juin

Quand il fait chaud, nous vous conseillons de toujours arroser votre jardin potager soit en fin d’après-midi soit tôt le matin.

Un arrosage abondant risque de vous donner des fruits à la peau fendue. A l’inverse, une forte sècheresse compromet toute la production.

L’arrosage doit être régulier, n’exagérez jamais ni dans un sens ni dans un autre. Une rivière pas trop loin ou un puits s’avèrent très utiles en cas de périodes sèches.

Quelle meilleure excuse pour cultiver son jardin ?

Anne-Sophie

Anne-Sophie est une traductrice et une rédactrice efficace et professionnelle. Elle a traduit plusieurs articles de toutvert.fr quand il est né et aidé beaucoup à créer le site.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page