En juillet, dans mon jardin potager, il y a…

En juillet, travailler dans son jardin potager signifie surtout arroser, et ce d’autant plus si les températures sont élevées, et ôter toutes les mauvaises herbes qui empêcheraient vos plantes de pousser correctement.


Mais surtout, juillet est le mois de la récolte. Ca y est, vous pouvez ramasser vos tomates, courgettes, aubergines, poivrons, concombres, salades, haricots verts, pois. Il en ira ainsi jusqu’à fin août. C’est un mois propice également pour les fruits : abricots, prunes, melons, fraises, pêches et cerises, à déguster frais ou en macédoine, combleront vos invités.

SUR LE MÊME SUJET : En juin, dans mon jardin potager, il y a…

Attention cependant à ne pas oublier les autres tâches nécessaires à la bonne marche de votre potager. Il est par exemple très important, pour bien faire pousser des tomates, de couper les ‘gourmands’, c’est-à-dire les pousses entre les branches. Patience et modération : n’allez pas trop vite,  vous risqueriez de trop couper et d’abîmer votre récolte finale.

Il s’agit en fin de compte d’un léger élagage, ce qui est toujours traumatisant pour les plantes. Selon certains, il n’est pas utile de procéder ainsi pour les tomates-cerises.




Les aubergines, le cèleri, les courgettes, les oignons, les cardons et les choux doivent être chaussés avec un peu de terre sur leurs racines, cela les maintiendra en bonne santé et les protègera, surtout en cas de forte sècheresse. N’oubliez pas de continuer à semer chicorée, épinards et haricots, cette fois en pleine terre.

LIRE AUSSI : En mai, dans mon jardin potager, il y a…

calendrier juillet

Tous les légumes et les fruits qui ne sont pas immédiatement mangés peuvent parfaitement être transformés en confitures ou mis en conserve avec un peu d’huile et de vinaigre. Vous pourrez ainsi les savourer plus tard, même hors saison. Il existe diverses techniques de conservation. Si vous penchez pour une conservation dans l’huile, il vous faudra au préalable faire cuire vos légumes dans l’eau salée ou mélangée à du vinaigre. L’eau à ébullition élimine les bactéries et éloigne le risque de botulisme.

Vous remplirez ensuite vos pots et autres bocaux, préalablement stérilisés à chaud, en recouvrant totalement les légumes d’huile. Une fois cette opération achevée, disposez vos conserves en un endroit frais et aéré, éloigné de toute source de chaleur, protégé du soleil. Vous pourrez les consommer environ un mois après. Quel plaisir de déguster des produits de votre potager en plein hiver !



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *