Transports

Embouteillages : le New Jersey se synchronise pour dire stop

Embouteillages, bientôt un mauvais souvenir ? C’est peut-être le cas pour le New Jersey (USA), où un projet pilote se met en place. En intégrant les nouvelles technologies, l’État vise à fluidifier la circulation, pour le bien-être de ses conducteurs… et de l’environnement.

L’idée est basée sur la synchronisation des feux tricolores. Un nouveau système intelligent reliant 18 feux de circulation de huit grandes villes de l’Etat du New Jersey va être créé et géré par un seul et même système de contrôle.

A LIRE : En Suisse, des feux rouges écolo anti-pollution

Cette stratégie va se mettre en place au moyen d’un système de surveillance automatisé intégrant huit nouvelles caméras de circulation, deux panneaux à messages électroniques, ainsi que des capteurs magnétiques qui assureront des mises à jour en temps réel via des fibres optiques.

La zone d’essai concerne la route 22 dans les comtés de l’Union et de Somerset, un des tronçons les plus encombrés de l’État. Le projet, dont le coût s’élève à 7,7 millions de dollars, est préparé depuis 13 ans par le Département des Transports d’État. Il devrait être opérationnel pour l’été 2014.

La fluidification du trafic semble en bonne voie. Et derrière cette nouvelle stratégie, il s’agit également de réduire les émissions de gaz à effets de serre. Ce système « éco-intelligent » réduirait à terme les temps de conduite.

ET AUSSI : Le co-voiturage à New-York, une conséquence de l’ouragan Sandy

La consommation de carburant serait alors réduite selon les porteurs du projet. Car qui dit moins de temps passé à l’arrêt, dit moins de temps à polluer.

Mais la baisse de pollution en sera-t-elle pour autant significative ? Réponse à partir de l’été prochain.

Clara

Née à Paris en 1984, Clara est revenue vivre en Savoie à l’âge de 10 ans, sa région familiale. Après des études de communication dans le « tourisme et sports de plein air », puis une année de stage dans une maison d’édition de magazines, Clara a pu se former aux métiers du journaliste. Spécialisée dans les secteurs du tourisme, de la montagne et des sports outdoor, elle devient rédactrice freelance en 2010. Passionnée de montagne et de nature, elle réalise l’un de ses rêves en s’installant dans un petit village de montagne où elle profite du calme, de la nature préservée et du rythme « ralenti », propice à la marche, à la méditation et au yoga, qu’elle pratique régulièrement. Sensible à la préservation de l’environnement, elle agit tous les jours pour minimiser son impact : recyclage, compostage, covoiturage, vélo, alimentation saine et locale, jardinage, consommation raisonnée… c’est pourquoi écrire pour Toutvert est un réel plaisir !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page