featuredMaison & Jardin

Eco village : un mode de vie qui se développe

Depuis le début du XXème siècle, les Ecovillages ont poussés sans planification à l’avance : il s’agissait de regroupement naturel d’amis ou d’une même famille, qui se réunissent autour de valeurs communes. Ensuite viennent se greffer à ce noyau d’autres personnes qui adhèrent à leur mode vie. Créant ainsi progressivement un Eco village.

Eco village : L’Ecovillage ou éco-hameau ne se situe pas uniquement en zone rurale, isolé du reste du monde. Même si c’est le cas pour certains d’entre eux, d’autres se créent en périphérie des grandes villes, pour répondre aux besoins de leurs habitants et constructeurs.

Partout dans le monde, fleurissent des éco-villages où les « éco-habitants » en plus des bénéfices écologiques, recherchent les avantages de la vie en communauté. L’Argentine est un des pionniers en matière d’Eco village et voit se développer ces nouveaux habitats groupés partout dans le pays : tant en zone rurale qu’en zone urbaine. Mais pourquoi un tel succès ?

Eco village : un mode de vie qui se développe
Eco village : un mode de vie qui se développe

La motivation qui ressort le plus souvent de la part des habitants (et bien souvent constructeurs) de ces éco-villages est la volonté d’intégrer ces nouveaux habitats à l’environnement. Réduire leur empreinte écologique, préserver et respecter la nature sont des aspects essentiels dans la plupart d’entre eux.

A DÉCOUVRIR ÉGALEMENT : Eco-village de la Borie Noble

C’est donc naturellement que la permaculture est intégrée dans les éco-villages. La permaculture est un ensemble de modes de vie et pratiques qui visent à créer une production agricole responsable et durable. Gaia est le premier éco-hameau argentin basé sur cette technique agricole à avoir vu le jour, en 1996. Aujourd’hui, un institut de permaculture y est installé. Il propose des formations pour les futurs constructeurs d’éco-villages.

On assiste également à la naissance spontanée d’éco-villages. En effet, très souvent ce ne sont pas des planifications réfléchies longtemps à l’avance qui permettent la création de ces villages, mais le regroupement naturel d’amis ou de membres d’une même famille qui se réunissent autour de valeurs communes. Ensuite viennent se greffer à ce noyau d’autres personnes qui adhèrent à leur mode vie. Créant ainsi progressivement un ecovillage.

Ecovillage : un mode de vie qui se développe
Eco village : un mode de vie qui se développe

Ces éco-villages ou éco-hameaux ne se situent pas uniquement en zone rurale, isolés du reste du monde. Même si c’est le cas pour certains d’entre eux, d’autres se créent en périphérie des grandes villes, pour répondre aux besoins de leurs habitants et constructeurs.

Ainsi l’ecovillage d’I-Tekoa se situe en bordure de la capitale Buenos Aires. Ce qui permet par exemple à Tania Giuliani, biologiste et enseignante, de continuer à exercer son métier tout en vivant en accord avec ses principes grâce au mode de vie alternatif que lui permet l’éco-village.

LES ECOVILLAGES DANS LE MONDE : Global Ecovillage Network (en anglais)

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer