Bien-être et santé

Eco-village de La Borie Noble

Poursuivons notre circuit des éco-villages d’Europe à la découverte de ces communautés ayant adopté un rythme plus lent, plus écologique, où l’amour de la terre se marrie à l’idéal (parfois utopique) d’une société plus juste et plus équitable.

Nous voici à la Borie Noble, communauté vivant selon les préceptes du Mahatma Gandhi, basés sur une philosophie de vie riche en spiritualité, en partage et en amour de la nature. Le village se dresse sur les hauteurs du Larzac, en un territoire caractérisé par des forteresses inaccessibles et une nature sauvage dans laquelle les habitants de la Borie Noble se fondent en parfaite harmonie.

En ce lieu un peu austère, se pratiquent quelques activités agricoles simples, manuelles, ainsi que l’élevage de mouton, pour subvenir aux besoins alimentaires de la communauté.

A DÉCOUVRIR : Voyager à pied : une philosophie (et une habitude) qui nous plaît

Suivant la spiritualité indienne, le village de la Borie Noble s’est développé en insistant sur les principes de non-violence, défendant la justice et la paix entre les hommes. De tels engagements imprègnent la vie des membres de la communauté, à tous points de vue, spirituel, économique, politique et culturel.

Gandhi disait « la prière est la clé du matin et le verrou du soir ». C’est à partir de cet enseignement (et d’autres) que l’éco-village a décidé de consacrer son existence à la prière, au silence, à la défense de la nature et de la dignité humaine, dans la plus pure de ses acceptations.

La communauté a choisi de limiter ses propres exigences à l’essentiel, fuyant le piège du consumérisme ; en parallèle, elle privilégie les rapports directs et les échanges humains pour administrer toutes les sphères de la vie collective et pour promouvoir le partage et l’aide réciproque, essentiels au bien-être collectif.

150 personnes vivent ainsi, dans un monde plus simple et plus frugal, mais également plus joyeux. Un style de vie à part, sans aucun doute ‘alternatif’ mais plein de charme, valant la peine d’être connu et découvert…

La rédaction vous conseille également :

  • Giethoorn : un village bucolique sans voiture

Anne-Sophie

Anne-Sophie est une traductrice et une rédactrice efficace et professionnelle. Elle a traduit plusieurs articles de toutvert.fr quand il est né et aidé beaucoup à créer le site.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer