Maison & Jardin

Éco-colocation : vivre mieux dans une colocation économique et écologique !

La colocation, tout le monde connaît, voire a déjà expérimenté ce mode d’habitat à plusieurs… Généralement, chacun à sa chambre, tandis que la cuisine, la salle de bain et le salon sont des espaces communs partagés selon des règles plus ou moins établies. Jusque là, nous sommes d’accord. Mais qu’est-ce que l’éco-colocation ? Quels sont les différences avec les colocations traditionnelles ?… et surtout, comment créer une éco-colocation ?

Colocation écologique

Pourquoi faire une éco-colocation ?

La transition écologique sera un succès si des décisions politiques courageuses sont prises à grandes échelles, doublées de l’évolution des gestes quotidiens à l’échelle individuelle. Or, c’est sur ce second point que l’éco-colocation cherche à être un levier !

Se changer soi-même est à la base des changements sociétaux nécessaires à la survie de l’humanité… Facile à dire ! Mais comment faire ? Intégrer une éco-colocation permet de se soutenir mutuellement dans un projet prenant soin de l’humain et de l’environnement, sans oublier le porte-monnaie.

Les avantages de cette colocation écolo

Vivre à plusieurs nécessite parfois de faire des compromis, mais c’est avant tout une force ! Les idées de chacun enrichissent le projet commun de réduire son impact négatif sur l’environnement : Marie propose d’installer un lombricomposteur, Julien s’est procuré le mode d’emploi d’une vie zéro déchet, tandis que Paul a lancé un mini jardin en permaculture sur le balcon.

Grâce aux efforts de chacun, une éco-colocation prend très vite forme et la qualité de vie s’y améliore ! Pourquoi ? parce qu’autonomie, alimentation saine, mutualisation, communication bienveillante, économies, meilleure santé, renforcement des liens sociaux, zéro déchet & gain de temps, culture & art au rendez-vous, imagination & inventions, entraide & solidarité, convivialité & découvertes… sont les mots d’ordres d’une éco-colocation !

L’éco-colocation, une mode de jeunes ? Pas seulement !

Impulsé par la génération Y, l’éco-colocation est née dans les milieux étudiants et artistiques, où les jeunes de 20 à 35 ans essayent des modes de vie alternatifs et novateurs.

Le concept a alors gagné en popularité car il répond à la fois aux besoin humains quotidiens (tel que bien manger, ou avoir une vie sociale épanouie) et aux enjeux planétaires climatiques et écologiques (grâce au zéro déchet par exemple). Proche du concept d’habitat participatif, l’éco-colocation gagne petit à petit toutes les générations, et surtout les relations inter-générationnelles !

D’une part, avoir un entourage varié est la base d’une vie saine. D’autre part, la cohabitation de plusieurs générations  devient pratique pour tout le monde : par exemple, les plus âgés se font aider pour les courses, et les familles mono-parentales font garder leurs enfants par les premiers… De plus, quoi de mieux que de mélanger les générations pour tirer profits des connaissances et compétences de chacun ?!

L’éco-colocation s’adapte aussi bien en ville qu’à la campagne


À la campagne ou en ville? L’éco-colocation s’adapte

Colocation rime souvent avec ville… Or, écologie rime plutôt avec campagne ! L’éco-colocation se détache de ces raccourcis traditionnels en s’adaptant à tous types de situations.

En effet, apprendre à respecter son environnement passe d’abord par l’observation de ce dernier pour optimiser ses habitudes de vie à celui-ci. Il n’y a donc pas de solutions miracles pour toutes les éco-colocations qui voient le jour : chaque geste ou installation doit s’adapter au contexte dans lequel la colocation naît.

Par exemple, l’accent va être mis sur le mode de vie zéro déchet en ville, tandis qu’il sera mis sur l’autonomie alimentaire à la campagne, et la réflexion sur les économies d’énergies sera aussi intense dans les deux cas !

Ekolok : l’association qui donne les clés de l’éco-colocation

Le petit guide des Colibris pour une colocation écologique et solidaire

Pratique et inspirant, le petit guide des Colibris vous accompagne à chaque étape de création ou d’intégration d’une éco-colocation.

Que ce soit pour des conseils juridiques, pour une entente optimale entre colocataire, pour des astuces d’organisation, et bien sûr pour des idées écologiques, ce petit guide disponible gratuitement en ligne vous sera d’une aide précieuse. Ludique et rempli de bonnes idées, il a été rédigé à partir d’une multitude d’expériences d’éco-colocations déjà existantes : les auteurs ont mis l’accent sur les témoignages concrets qui vous donneront à coup sûr l’envie de vivre en éco-colocation !

Une plateforme et un réseau d’entraide

Afin de faciliter la création et la vie au sein d’une éco-colocation, l’association Ekolok a mis en place un réseau de colocations écologiques et solidaires. Ce réseau, accessible à tous via la page Facebook de l’association, met en lien les futurs colocataires et permet aux porteurs de projets d’échanger leurs bons plants écolos !

Actuellement plutôt restreinte, la communauté ne cesse de s’agrandir pour le bonheur de tous. Les annonces sont encore timides, néanmoins, elles n’attendent que vous pour se multiplier…

Eco-colocation : solidarité et convivialité autour d’un projet commun

Conclusion : l’éco-colocation, un habitat d’avenir

L’éco-colocation permet de limiter notre empreinte carbone quotidienne par la mutualisation des espaces de vie, des objets et surtout des idées de chacun.

En limitant l’effort individuel, l’intelligence collective apporte un bien-être certain, et une qualité de vie sur le long terme, tout en répondant aux enjeux environnementaux. Adaptable à l’infini, un projet d’éco-colocation s’adresse à n’importe qui (à condition de bien vouloir vivre en communauté, évidemment), et peut s’implanter n’importe où. Peu onéreux, solidaire et convivial, le concept d’éco-colocation n’en est qu’à ses débuts !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseil aussi :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer