Plantes médicinales

Passez un hiver en pleine forme grâce à l’échinacée !

Efficace pour prévenir les infections des voies respiratoires et la grippe, elle est utilisée pour stimuler le système immunitaire

Lorsque le froid pointe le bout de son nez, c’est souvent synonyme de microbes, bactéries et donc petits de maux de l’hiver… Pour préparer votre organisme et renforcer vos défenses immunitaires, adoptez dès maintenant l’échinacée !

La plante de l’échinacée

L’échinacée est une plante famille des Astéracées. Elle originaire d’Amérique du Nord avec des pétales roses, jaunes ou orangées, elle ressemble à une grosse marguerite.

Têtes d'échinacées aux pétales mauves

Cette plante est idéale pour réveiller et booster votre système immunitaire.

Il en existe plusieurs variétés, qui se distinguent les unes des autres par le phytocomplexe, c’est-à-dire l’ensemble des principes actifs dont la plante est composée.

Les variétés les plus couramment utilisées en phytothérapie et en médecine par les plantes sont les suivantes :

  • Echinacea Purpurea utilisée en médecine
  • Echinacea Angustifolia utilisée en phytothérapie
  • Echinacea Pallida utilisée en médecine

L’Echinacea Purpurea

L’échinacée pourpre est le nom commun des parties aériennes fleuries de la Echinacea purpurea. Elle est également connue sous le nom de rudbeckie pourpre.

Elle a des feuilles au bord dentelé et une longue tige qui peut atteindre 150 cm. Les fleurs sont violettes et pendent vers le bas. La floraison dure jusqu’en septembre. C’est l’espèce la plus utilisée en tant qu’ornement.

Les parties aériennes de l’Echinacea purpurea sont récoltées au début de la floraison en coupant ses tiges, pour fabriquer la teinture mère.

L’Echinacea Angustifolia

Elle a des feuilles vert foncé avec une marge entière. Ses capitules ont des fleurs blanches, roses ou violettes de 2 à 4 cm de longueur. La floraison a lieu en juin et juillet. C’est l’espèce utilisée en médecine.



Les racines sont récoltées à la fin de l’automne, avant que le sol ne gèle pour obtenir l’extrait hydroalcoolique.

Echinacea: Echinacea Angustifolia Echinacea Purpurea
Prix: 5,49 €
Prix mis à jour le 25-10-2021 à 6:51 PM.

L’Echinacea Vivace

Elle se distingue des autres espèces par le rose pâle de ses fleurs et la couleur blanche de son pollen.

Quels sont les bienfaits de l’échinacée ?

L’usage et l’efficacité de cette plante sont reconnus par de nombreuses institutions telles que l’Agence européenne des médicaments ainsi que par l’Organisation Mondiale de la Santé. Elle est aussi présente dans l’ouvrage de référence de la Pharmacopée française.

Les naturopathes aussi la recommande en cure durant la période automnale.

Elle est aussi préconisée pour prévenir et traiter les infections des voies respiratoires, notamment le rhume et la grippe.

De même, elle permet de lutter contre les sinusites, les angines, les rhinites, les amygdalites et autres laryngites.

Cette plante agit donc sur la sphère ORL, mais elle est aussi efficace pour lutter contre les allergies et les infections urinaires.

Bouquet d'échinacées et fleurs séchées, posés sur une table

Une autre vertu de cette plante et non des moindres, est qu’elle atténue les effets indésirables de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

Enfin, en usage externe, elle a aussi des propriétés cicatrisantes et peut être utilisée pour la préparation de compresses, de lotions, de pommades pour traiter les plaies superficielles et les irritations de la peau.

Quand prendre l’échinacée : pour quels problèmes est-elle la plus utile ?

Ses propriétés permettent de l’utiliser de manière différente, grâce à son action anti-inflammatoire naturelle :

  • la prévention de la grippe
  • la prévention des maladies des voies respiratoires, comme rhumes, fièvre, maux de gorge, amygdalite, sinusites, angines, rhinites
  • le traitement des infections des voies urinaires, comme la cystite.
  • le traitement des maladies arthritiques, grâce à son action anti-inflammatoire de type cortisone (qui stimule la fonction des hormones corticosurrénales)
  • la stimulation le système immunitaire naturel de l’organisme, car elle augmente la production des hormones sécrétées par les glandes surrénales

Il est probable que l’échinacée pourrait également avoir des propriétés anti-cancérigènes : il a été démontré que la fraction polysaccharide purifiée (extraite de l’échinacée) contient des principes actifs qui stimulent les macrophages à produire des molécules permettant aux cellules immunitaires de détruire les cellules étrangères qui envahissent le corps, y compris les cellules cancéreuses.

Appliquée localement, elle peut être utilisée sous forme de :

  • gel ou crème, pour accélérer la guérison des aphtes, des ulcères, des dermatites, des cicatrices et des piqûres d’insectes, car la plante a la capacité d’accélérer le processus de régénération des tissus et de localiser l’infection. Et comme anti-rides et contre les vergetures, car elle possède des propriétés dermopurifiantes.
  • teinture mère, appliquée directement sur la zone affectée, elle a une action désinfectante et cicatrisante, ainsi qu’antifongique.
  • infusion et décoction, elle peut également être utilisée pour tonifier et faciliter la circulation sanguine, améliorer les varices et favoriser la micro-circulation, dans le traitement des jambes gonflées et fatiguées.

Comment utiliser l’échinacée ?

Pour une efficacité maximale, prenez de l’échinacée dès l’apparition des premiers symptômes de l’infection.

On la trouve sous forme de gélules, de capsules, d’extraits de racine, d’extraits de fluide, de jus, d’infusions ou encore de décoctions. Mais il apparaît que c’est sous la forme de teinture mère qu’elle serait la plus efficace.

Infusion d'échinacée

Pour prévenir les infections, prenez une dose de teinture mère matin et soir pendant 3 semaines. Consommez-en ensuite 7 jours par mois, une dose matin et soir. Veillez toutefois à ne pas en ingérer quotidiennement plus de 3 semaines consécutives. Cela pourrait avoir des répercutions négatives sur votre système immunitaire.

N’hésitez plus et demandez conseil à votre pharmacien ou à votre naturopathe !

Comment préparer une décoction d’échinacée ?

On peut préparer une décoction pour augmenter ses défenses immunitaires.

  • 1 cuillère à soupe rase de racines d’échinacée
  • 1 tasse d’eau

Préparation. Versez la racine d’échinacée dans l’eau. Portez l’eau à ébullition et faites bouillir pendant quelques minutes. Éteignez et couvrez. Laissez infuser pendant 10 minutes. Filtrez l’infusion et buvez 2 fois par jour, matin et soir.

Les contre-indications de l’échinacée

Étant un stimulant du système immunitaire, il est déconseillé d’utiliser cette plante chez les patients atteints de maladies auto-immunes (tuberculose, sclérose en plaques, SIDA), mais aussi chez les personnes prenant des médicaments immunosuppresseurs (administrés en cas de greffes, de maladies auto-immunes).

Ses effets secondaires possibles sont généralement liés au domaine allergique.

L’utilisation de l’échinacée pendant la grossesse et l’allaitement n’est pas recommandée sans l’avis de votre médecin.

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page