featuredTourisme

Devil’s Tower ou la tour du diable – (Wyoming – USA)

Stephen Spielberg le choisit en 1977 pour jouer un rôle central dans Rencontres du troisième type ; William Rogers, propriétaire d’un ranch de la région, fut le premier a faire son ascension en 1893 a l’aide d’une échelle ; et dans les années 1940 un parachutiste dut rester a son sommet pendant six jours n’ayant pas de corde pour redescendre.

Devil’s Tower ou la tour du diable – (Wyoming – USA)

Cet endroit hors du commun est en fait un gigantesque monolithe situe au nord-est du Wyoming et connu sous le nom de Devil’s Tower (la tour du diable).

[nggallery id=404 template=filmstrip]

Il est constitué de lave volcanique qui s’était forgé un passage a travers le soubassement rocheux. On peut l’apercevoir a plus de 160 kilomètres alentour. Il s’est formé il y a environ 50 millions d’années, lorsque le magma en fusion se contracta et en se refroidissant fit apparaitre des rangées verticales de colonnes hexagonales.

La roche plus tendre s’éroda, dégageant le piton. Les Indiens Kiowa croient que la Devil’s Tower a été créée alors qu’un ours pourchassait un groupe de jeunes filles.

Un rocher s’éleva pour les mettre hors d’atteinte de l’ours, qui marqua de ses puissantes griffes la base du mont. Pour finir, l’ours mourut épuisé, et les jeunes filles, devenues immortelles, se transformèrent pour devenir les sept étoiles des Pléiades.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page