featuredTechno

Des téléphones portables responsables ?

Pas facile de téléphoner responsable ! Entre les chaines d’assemblage qui font appel à de la main d’œuvre bon marché en Chine, et certaines matières premières aux incidences écologiques et sociales graves dans certains pays d’Afrique, on ne savait pas où et comment acheter des téléphones portables éco-responsables. Voici quelques initiatives remarquables :

L’équipe de Phoneblocks planche sur l’idée d’un téléphone modulaire. Dans ces téléphones, toutes les pièces (écran, mémoire, clavier, coque, objectif…) seraient démontables pour être changées en cas de panne ou si le consommateur souhaite améliorer son téléphone portable. Par exemple, l’écran est cassé : inutile de changer le portable, il suffit d’en commander un nouveau. Vous souhaitez plus de mémoire ou un appareil photo plus performant, il suffit d’acheter le module correspondant et de remplacer l’ancien.

INTÉRESSANT : Quand la chaleur du café recharge le portable…

L’objectif affiché de Phoneblocks est de lutter contre l’obsolescence programmée et de proposer des alternatives à la démarche consumériste. Pour cela, ils espèrent convaincre les grandes entreprises du secteur de la téléphonie de proposer des téléphones modulaires.

Une autre initiative intéressante est celle de Fairphone. Ce « téléphone équitable » est produit (autant que possible) à partir de matières premières équitables qui ne financent pas des trafics d’arme ou ne font pas appel au travail forcé des enfants. De plus, les usines d’assemblage de ce téléphone garantissent aux employés des conditions de travail décentes. Si vous êtes intéressé, le modèle est développé sous Androïd, il coûte seulement 310€ avec 16Go de mémoire et écran tactile 4,3 pouces.

A VOIR : Adzero : le Smartphone Android… en bambou !

Il existe également de nombreux points de collecte en France qui recyclent et réparent les vieux téléphones dont vous souhaitez vous débarrasser. Ces collectes permettent de recycler les matériaux rares contenus dans les téléphones et de proposer des téléphones  de « deuxième main » de qualité, performants et à moindre coût. Autre avantage ces sociétés ont souvent une dimension sociale et participent à l’insertion professionnelle de travailleurs handicapés ou des personnes ayant des difficultés à trouver un emploi.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer