featuredMaison & Jardin

Jardin potager : 10 remèdes naturels pour vos fruits et légumes préférées

Chaque plante a son ennemi public numéro un. Pour le vaincre sans utiliser de pesticides, faites confiance aux remèdes naturels des jardiniers. Sans danger ni pour la nature, ni pour vous. Pourquoi s’en priver ?

L’ail : Son ennemi est la graisse. On la reconnait à la pourriture des caïeux et aux feuilles qui jaunissent. Pour éviter ce problème, ne plantez avant tout que des gousses saines. Ensuite, il est important d’effectuer la rotation des cultures. Votre terre est-elle aussi bien drainée ?

La carotte : Son ennemi est l’oïdium qui prend la forme d’une sorte de feutre blanc qui recouvre les feuilles. De manière préventive, vous pouvez les traiter avec du purin d’ortie. Sinon, il faut supprimer les parties atteintes et les traiter avec un peu de soufre.

SUR LE MÊME THÈME : En avril, dans mon jardin potager, il y a…

Choux : L’ennemi ici est la mouche du chou. Si vous observez bien la base de la plante, vous pourrez apercevoir des asticots blancs, les larves de la mouche. L’insecte est attiré par les composés soufrés qui composent cette famille. La plante prend alors un aspect fané. Pour y remédier, répandez sur le sol de la cendre de bois au moment de la plantation, en avril, après le vol de cette mouche.

Courgette : Son ennemi est le puceron cendré du chou qui se rassemblent sur les feuilles et sont donc très visibles. Il vous faudra traiter avec du purin d’ortie.

Fraisier : Ses ennemis sont principalement les limaces et les escargots. Outre les traces caractéristiques de leur passage, ces gentilles bêtes grignotent les feuilles en laissant des trous.  autour des plants de fraisiers, étalez au sol des cendres de bois et des aiguilles de pins, c’est radical.

Navet : Ici, l’ennemi est l’altise. Ce coléoptère noir provoque des trous sur les feuilles après son passage. Avec ces pattes arrière développées, il peut faire de grands sauts, on l’appelle puce de jardin. Attention, il attaque en particulier à la fin du printemps. La recette : arrosez les plants avec un purin de sureau.

A LIRE AUSSI : En mai, dans mon jardin potager, il y a…

Poireau : Attention à la teigne du poireau. Celle-ci prend la forme d’un ver qui attaque la plante la faisant pourrir sur pied. Les feuilles finissent par jaunir. Une infusion de rhubarbe est radicale.

Pomme de terre : Le doryphores. C’est le grand ennemi de la pomme de terre. Les larves de ce grand insecte, orange et noir, raffolent des feuilles. Ici, il n’y a malheureusement pas de remède miracle. Vous devez ramasser les insectes et les œufs.

Radis : L’ennemi est encore une fois l’altise qui grignote les feuilles de radis. La seule façon de les protéger est d’arroser les plants régulièrement.

Tomate : L’ennemi : pourriture grise Pour le reconnaître: les tomates sont recouvertes par une pourriture grise. En guise de prévention, pulvériser de la décoction de prêle. S’il est déjà trop tard, supprimez les parties abîmées ou arrachez la plante.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer