Techno

Dépolluer et éclairer nos rues en même temps : le défi d’IDair

Un groupe d’étudiants de l’université de La Haye au Pays Bas a imaginé un dispositif capable à la fois de filtrer l’air pollué de nos villes et d’éclairer nos rues, le tout évidemment de façon écologique et durable !

Une sorte de mas élancé qui pourrait s’apparenter à un lampadaire mais se terminant pas de larges et élégantes feuilles de métal, voilà à quoi ressemble IDair. Cette invention technologique a une double visée écologique.

A LIRE : Des arbres phosphorescents pour éclairer nos rues !

Tout d’abord, IDair a pour vocation de révolutionner l’éclairage public. Cet arbre de métal est équipé de lampes à LED basse consommation qui sont alimentées par des cellules photovoltaïques placées sur les feuilles de métal. IDair est donc totalement autonome en énergie sans être rattaché au réseau urbain traditionnel.

Ce système permet un éclairage précis, sans pollution lumineuse et adapté à l’environnement. Il diffuse une lumière douce et basse quand le lieu est vide et comme il est pourvu d’un détecteur de mouvements, la lumière s’intensifie dès que quelqu’un est à proximité. Tous ces dispositifs technologiques permettent de réaliser des économies d’énergie considérables.

A DÉCOUVRIR : Biomimétisme : 5 projets remarquables inspirés par la Nature

De plus, basée sur les principes du bio mimétisme, cette invention n’est pas uniquement utile la nuit mais s’active également en journée. Tel un arbre de métal, IDair filtre l’air pollué grâce aux mêmes cellules photovoltaïques qui fournissent l’éclairage la nuit. Son objectif n’est évidemment pas de remplacer les arbres en ville mais plutôt de compléter leurs actions sur le modèle d’une petite station de purification de l’air qui permettrait aux riverains de mieux respirer.

Économies d’énergie grâce à un éclairage intelligent, dépollution de l’air ces atouts écologiques ne s’arrêtent pas là, car il est en outre éco-conçu ! Il est équipé de LED basse consommation, son mas est en acier inoxydable fabriqué à partir de 60% de matériaux recyclés et les feuilles sont en fibres de verre.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer