La déforestation : explications sur ce problème environnemental

Chaque année, ce sont plus de 80 000 km² de forêt qui disparaissent. Les forêts sont donc de moins en moins nombreuses et la déforestation est la cause principale de la perte de la biodiversité.


Si autrefois, les forêts du Nord étaient les principales touchées par la déforestation, aujourd’hui ce sont les forêts tropicales qui sont menacées.

Dans cet article, retrouvez toutes les informations essentielles pour comprendre ce problème environnemental qui touche de plus en plus de forêts : définition, causes et conséquences. Les moyens pour lutter contre ce phénomène sont également expliqués dans la suite de cet article.

Déforestation : la définition

Voici un phénomène qui touche de plus en plus de forêts. Le terme « déforestation » est utilisé pour qualifier la disparition des zones couvertes de forêts.




Tous les ans, ce sont plus de 80 000 km² de forêts qui sont touchés par ce phénomène, soit l’équivalent de la superficie de l’Autriche. Les impacts sont nombreux et hautement importants :

  • La disparition de la biodiversité : des espèces animales et végétales ayant comme habitat naturel la forêt sont menacées.
  • L’apparition de maladies infectieuses : le déboisement joue un rôle majeur dans l’apparition d’agents infectieux et le développement des épidémies. Certaines zones sont d’ailleurs touchées par le paludisme.
Les conséquences
Les conséquences
  • L’augmentation des conséquences naturelles : dégradation des terres, érosion des sols.
  • Le changement climatique : la déforestation a un effet sur l’émission de gaz à effet de serre et par voie de conséquence sur le réchauffement climatique.
  • Le cycle de l’eau : les forêts jouent un rôle important sur le cycle de l’eau, par l’évapotranspiration. Avec la déforestation, les dégâts induits sont les inondations, les crues ou encore les coulées de boue.

Quelles sont les zones touchées par la déforestation ?

Aujourd’hui, l’Amazonie est la principale victime de la déforestation. Depuis 1970, cette zone a perdu plus de 18% de sa surface et selon WWF (World Wide Fund for Nature), 55% disparaîtront d’ici 2030.

En Indonésie, les forêts tropicales sont également touchées par la déforestation. En Afrique, celles du Bassin du Congo font aussi partie des zones les plus touchées par ce phénomène.



En résumé, quatre zones sont principalement menacées :

  • Le Paraguay (Amérique du Sud) : importante déforestation sans aucun reboisement.
  • L’Indonésie (Asie) : forte déforestation malgré un léger reboisement.
  • La Colombie-Britannique au Canada (Amérique du Nord) : déforestations et incendies.
  • La Sibérie (Asie) : déboisement intensif et fulgurant.

En revanche, on constate une importante aggravation dans huit états : le Brésil, l’Australie, l’Inde, la Russie, la République Démocratique du Congo, le Pérou, le Canada et les États-Unis. En Europe et en Chine, la forêt gagne de la surface ou reste stable.

Les causes de la déforestation

La principale cause de la déforestation est l’élevage et le défrichement à des fins agricoles. En effet, le développement de la culture pour nourrir les animaux (cultures fourragères), la plantation de palmiers à huile et l’exploitation minière de métaux accélèrent le déboisement des forêts.

Certains agriculteurs sont aussi responsables de la déforestation : ils brûlent des forêts pour leur culture. Au Brésil, par exemple, des forêts ont été détruites pour planter du soja alors qu’en Indonésie, elles sont détruites pour l’huile de palme.

Les causes sont multiples
Les causes sont multiples

L’extraction du gaz et du pétrole joue aussi un rôle majeur dans la déforestation.




Enfin, l’exploitation illégale du bois affecte également les forêts. D’ailleurs, l’Europe est la principale responsable de ce phénomène puisqu’un quart du bois importé est présumé illégal.

Comment lutter contre la déforestation ? 

Diminuer, voire stopper la déforestation à l’échelle mondiale n’est pas irréalisable. Voici les solutions pour lutter contre ce phénomène.

Protéger les forêts du Nord et du Sud 

Protéger les forêts du Nord passe par la réduction de production de pâte à papier issue d’arbres et par le développement de la filière de réutilisation ou de récupération de vieux papiers.

Pour les forêts du Sud, il est conseillé de ne pas utiliser le bois pour cuisiner, mais d’avoir recours à des solutions plus rationnelles pour l’exploitation des forêts.

Recycler

Le recyclage est une autre solution pour lutter contre la déforestation. Si tout le monde met en place cette pratique et si chacun trouve des solutions alternatives à tout ce qui est jetable (serviettes en papier, mouchoirs…), les forêts ne pourront qu’aller mieux.

Le recours aux foyers améliorés

Dans les pays émergents et pauvres, la cuisine se fait principalement au feu de bois. Ceci constitue une cause majeure de la déforestation.

Grâce aux foyers améliorés, la consommation de bois peut donc être réduite.

Modifier sa consommation au quotidien

Voilà qui est obligation pour lutter contre la déforestation :

  • réduire ou stopper sa consommation de viande
  • refuser d’acheter des produits alimentaires fabriqués avec de l’huile de palme et se tourner vers des alternatives

Pour en savoir plus sur les forêts



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *