Santé au naturel

Découvrez les secrets du cycle menstruel

Le cycle menstruel expliqué pour être décomplexé

Le cycle menstruel fait partie de la vie de toutes les personnes disposant d’organes reproducteurs féminins. Et pourtant, malgré le fait qu’au moins la moitié de l’humanité expérimente ce phénomène, notre connaissance du sujet n’est pas toujours optimale.

Découvrez les secrets du cycle menstruel

Durée du cycle menstruel

Ce cycle débute à la puberté et se finit à la ménopause. Il débute le premier jour des règles pour finir au commencement des règles suivantes. Il continue tant qu’il n’y a pas de fécondation.

Sa durée varie d’une personne à l’autre. D’une façon générale, on estime qu’un cycle dure entre 21 et 35 jours.

Il n’existe pas de « cycle parfait ». En effet, hors contraception hormonale, un cycle naturel ne peut pas être à chaque fois le même.

Cycle menstruel court

On considère qu’un cycle est court lorsque sa durée varie entre 21 et 25 jours.

Cycle menstruel long

Il est dit « long » lorsque sa durée est supérieure à 35 jours.

Cycle menstruel irrégulier

Tous les cycles sont différents et comme précisé plus haut dans cet article, le cycle parfait (hors contraception hormonal) n’existe pas. Si vous ne souffrez pas d’une pathologie, vous n’avez pas à vous inquiéter d’avoir des règles irrégulières.

Le fait de ne pas avoir ses règles de façon régulière peut venir du fait que votre cycle a été anovulatoire (sans ovulation). En effet, certaines personnes n’ovulent pas à tous leurs cycles, d’autres ovulent une fois (voire deux), et certaines pas du tout. Et pas d’ovulation, pas de règles ! De plus, votre cycle peut être perturbé par votre quotidien (ex : stress, décalage horaire, etc.).

La rédaction de Toutvert vous propose de vous renseigner sur l’endométriose ou encore sur l’aménorrhée.

cycle féminin



Quelles sont les 3 phases du cycle menstruel ?

Sans entrer dans un détail trop clinique, on compte généralement trois phases :

  1. Phase folliculaire : le cycle commence par la menstruation (les règles). En fonction des personnes, les règles durent en moyenne entre trois et huit jours. On perd entre 40 et 50 millilitres par cycle (pour des règles non abondantes). De quoi sont composées les règles ? De sang, d’eau et de muqueuse. Lorsque les saignements se terminent, l’endomètre (couche interne de la cavité utérine) se prépare à recevoir une grossesse en épaississant sa paroi et en se saturant de nutriments et de sang. Cette première phase peut avoir des durées très variables (entre 10 et 18 jours).
  2. L’ovulation survient lorsqu’un ovaire libère un ovule. Cet ovule part en direction de l’utérus en empruntant la trompe de Fallope correspondante. Il est alors fécondable durant à peu près 24 heures. S’il n’y a pas de fécondation, il va se désagréger le temps d’arriver à l’utérus.
  3. Phase lutéale (plus ou moins 14 jours) : suite à la libération de l’ovule, un élément temporaire appelé « corps jaune » se développe dans l’ovaire. Ce corps jaune sécrète une hormone (progestérone) qui permet de maintenir la paroi utérine en place pour la nidation éventuelle d’un embryon. S’il n’y a pas de fécondation, le corps jaune disparaît. Cela engendre donc une chute du taux d’hormones et de nouvelles règles débutent. Le cycle recommence.

Quelle est la période où la femme peut tomber enceinte ?

La période durant laquelle une femme est la plus fertile est à peu près celle-ci : quatre jours avant l’ovulation et 24 heures après. Encore une fois, tout dépend de la longueur de votre cycle habituel.

Le saviez-vous ? Les spermatozoïdes peuvent rester vivants quelques jours dans l’appareil génital féminin suite à un rapport sexuel non protégé.

Quels sont les jours dangereux du cycle menstruel ?

Si une personne ne souhaite pas tomber enceinte, il faut éviter les rapports sexuels non protégés durant les jours qui précèdent et qui suivent l’ovulation.

Cycle menstruel et ovulation

Comme nous l’avons vu précédemment, l’ovulation survient suite à la phase folliculaire. Or celle-ci dépend de chaque personne. Si on a un cycle régulier il sera cependant plus facile de calculer la date de l’ovulation.

mal de ventre : un syndrôme prémenstruel

Cycle menstruel : quels symptômes ?

Il existe énormément de symptômes liés à ce cycle (notamment avant l’arrivée des règles). Chaque personne peut avoir des symptômes différents. Les symptômes peuvent même varier d’un cycle à l’autre chez une même personne. Si vos symptômes vous semblent au-delà de la « simple gêne », n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé.

Parmi les symptômes, on peut relever par exemple :

  • les douleurs articulaires,
  • les ballonnements,
  • les douleurs musculaires,
  • les maux de tête,
  • les seins sensibles,
  • les diarrhée/constipation,
  • les crampes abdominales,
  • etc.

Tout ceci peut se regrouper sous le terme « syndrome prémenstruel » (SPM). Ce SPM englobe tous les symptômes, qu’ils soient physiques ou psychiques, qui précèdent l’arrivée des règles.

Le saviez-vous ? Le trouble dysphorique menstruel est une forme sévère du SPM.

Il est vrai qu’on parle peut-être moins des symptômes psychiques, mais ils existent pourtant bel et bien. On peut noter par exemple :

  • les fringales,
  • les envies de sucre,
  • la tristesse,
  • les idées noires,
  • l’anxiété,
  • les troubles de l’humeur,
  • l’irritabilité,
  • etc.

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page